Addict Lover- Iris Hellen

Critique roman: Addict Lover d’Iris Hellen

J’ai connu Iris Hellen avec les bons conseils de La romance des Anges. J’étais curieuse de lire une romance sur fond d’addiction et de country music. Et elle promettait une belle histoire de seconde chance. Comment résister? Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Engluée dans les problèmes personnels, Cheyenne, une jeune chanteuse au début de carrière fulgurant, s’est réfugiée dans l’alcool. Pour soigner sa dépendance, elle accepte de partir en cure de désintoxication. Elle y rencontre Creed, un prodige de l’informatique qui a fait fortune dans les jeux vidéos et qui essaie de guérir son addiction aux médicaments. L’homme est exaspéré par le côté un peu trop provincial de la jeune femme… mais aussi irrésistiblement attiré. Malgré leurs différences, une passion se noue. Intense et exaltante. Mais quand Creed est rattrapé par son passé tumultueux, la jeune femme s’enfuit à des milliers de kilomètres, loin des trahisons et de la jalousie. Mais l’amour est une addiction dont on ne décroche pas si facilement…

Mon avis:

Cheyenne charme par ses mots. Eternelle romantique, elle rêve d’amour, de tolérance, de respect, d’honneur. Emily Dickinson est son modèle.

Cheyenne était une future star de la country music. Elle a été élevée à la dure. Porteuse d’un anneau de pureté, la jeune femme se préserve pour le seul et unique amour de sa vie. Son enfance l’a forgée d’une certaine manière. La famille Winter était porté par une mère témoin de Jéhovah, et un père alcoolique. Son petit ami l’a trompée. Lâchement abandonné au pied de l’autel, le moral en berne, la jeune femme sombre dans les addictions.

Son manager l’envoie dans une clinique pour reprendre du poil de la bête. Là- bas, un nouveau départ l’attend. La rencontre entre Cheyenne et Creed est volcanique. Dès les premiers instants, les étincelles fusent. Les deux compagnons d’infortune sont obligés de se cotoyer dans des ateliers. Creed est arrogant, présomptueux, vaniteux, geek brisé, multimillionnaire. Derrière ses apparences bourrues se cache un être très seul. Toutes le femmes veulent le croquer pour son argent. Les deux solitudes vont s’entrechoquer.

Kara est accro à l’alcool. Creed aux médicaments. Le centre offre une sortie. Les coeurs se réparent peu à peu. Au fil des échanges, des regards langoureux naissent. L’alchimie flambe. Les tensions sexuelles grandissent. Les caresses se font affamer. Les appétits se déploient. Les sentiments s’installent. Les plaies et les douleurs se soignent au contact de l’autre. Deux mondes explosent en plein vol. Deux addictions se confrontent. L’amour parviendra-t-il à les dépasser?

Les protagonistes secondaires sont superbes. Irving est mon coup de coeur. Le ton se pare de nuances justes, délicates, intenses. Les notes de musique emportent dans une mélodie entraînante. Iris Hellen sait doser le suspense avec talent. Cheyenne a une menace qui plane sur elle. L’intrigue pointe du doigt les indices pour la trouver.
 
Iris Hellen écrit une romance addictive. Addict Lover marque des points. J’avoue que j’avais peur d’être perdue car c’est un spin-off de Tell me you love me. Mais non… J’ai rencontré deux personnages attachants, imparfaits, réalistes. L’aventure se dessine intrigante, passionnante, émouvante. Les épreuves n’épargnent pas les héros. Leur amour éclot sur des ronces. Sa sensualité enflamme les sens.
 
En bref, Addict Lover conte une romance où les secondes chances ne sont pas oubliées. La vie est un combat. Les victoires sont des petits bonheurs qu’il faut savourer. Le bonheur se déguste. Les blessures, les mauvaises routes ne résistent pas quand l’amour décide de coller son grain de sel dedans.

Ma note:

8/10

Informations:

Auteure: Iris Hellen
City Editions
Collection Eden
368 pages
Date de parution : 29 mai 2019
Prix: 17,50 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *