J’aime tout ce qui me rappelle que je ne suis pas seule à souffrir sur cette terre – Stephanie Butland

Critique roman: J’aime tout ce qui me rappelle que je ne suis pas seule à souffrir sur cette terre de Stephanie Butland

Le titre a accroché mon esprit. Le résumé a fini par me convaincre. J’aimais l’idée d’une héroïne qui travaillait dans une librairie. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

« Loveday est un personnage attachant en dépit de son caractère rebelle et parfois cassant. Ce livre original et intelligent se lit d’une traite. J’ai passé un excellent moment. »Katie Fforde

Cette librairie cache bien des secrets…
Loveday préfère la compagnie des livres à celle de ses semblables. Alors qu’elle s’efforce d’oublier son enfance difficile, elle reçoit un jour trois mystérieuses livraisons de livres qui ravivent ses souvenirs. Quelqu’un dans son entourage connaît le secret de sa vie. Est-ce Archie, le patron de la librairie dans laquelle elle travaille ? Rob, l’amoureux éconduit qui ne cesse de la harceler ? Nathan, le poète-magicien qu’elle vient de rencontrer, celui qui pourrait l’aider à trouver les mots pour raconter son histoire ? Le moment semble venu pour elle d’affronter son passé et d’enfin tourner la page.

« Intense, vibrant d’amour et de souffrance. Un très beau roman original et décalé, le genre de livre que l’on est ravi de dénicher dans une librairie. Loveday Cardew est un personnage qui vous va droit au coeur. » Linda Green

Editions Milady

Mon avis:

Comment résister à Loveday? Une jeune femme de 25 ans, employée dans une librairie. Je ne pouvais pas passer à côté d’elle. J’ai découvert une personne au langage cash, qui ne mâche pas ses mots. Elle adore les livres, ces derniers sont de biens meilleurs compagnons que les hommes. Les détours n’existent pas pour elle. Dans son enfance, un drame a bouleversé et marqué à jamais son existence.

Archie, le propriétaire et patron de la librairie a offert un havre de paix à l’héroïne. Derrière le côté associale de Loveday, se cache quelqu’un de fascinant. Assez solitaire, presque marginale, décalée, ce personnage dénote par rapport aux autres. Pourtant, un charme agit. J’ai adoré suivre son quotidien. Le roman est construit d’une manière particulière. A la fois originale, surprenante, il se découpe en partie entre poésie, biographie et policier. L’enfance de la jeune femme se dévoile dans un des pans. Elle permet de cerner la personnalité et le pourquoi du comment des actions qui en découlent.

Stephanie Butland lance un récit entre présent et passé. Elle entraîne ses lecteurs dans un voyage parfois perturbant. Mais l’évolution se comprend doucement. Il montre le vécu de Loveday sans fard. L’attachement se produit. Il s’installe progressivement.

Loveday a appris très tôt qu’elle ne peut compter que sur elle pour avancer. Elle ne fait confiance à personne. L’auteure décrit son univers avec tact, une infinie tendresse. Le style est agréable, simple et efficace. Les mots se parent de nuances parfois dures. L’humour désamorce les moments trop bruts.

Loveday a su me séduire. Atypique, bouleversante, passionnante, sa vie connaît un jour un tournant. Un inconnu dépose des cartons devant la librairie. Ce geste saura l’occasion d’une nouvelle route. L’héroïne va apprendre à pardonner et à offrir sa confiance.

J’ai aimé Archie et Nathan. Chacun a un rôle touchant. Le premier est un père de substitution, le second ouvre des perspectives intéressantes. Ils sont tous les deux des soutiens incroyables. J’ai adoré. J’ai été émue. Et je ne vous dirai rien sur la fin…

En bref, Stephanie Butland écrit un feel good original. Atypique jusqu’au bout, il marque le coeur. Loveday est une héroïne qui mérite d’être rencontrée. Des petites graines se sèment touchantes. Elles entraînent dans un magnifique récit à la fois drôle et émouvant.

Ma note:

8/10

Informations:

  • Titre original : Lost For Words (2017)
  • Auteure: Stephanie Butland
  • 384 pages
  • Editeur : Milady
  • Date de parution: 13 novembre 2019
  • Collection : Milady Feel Good Books
  • Prix: 7,90 euros
  • Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.