Fark West de David Gallais

Critique roman: Fark West de David Gallais

Fark West m’intrigue. Je pensais avec le thème à Albator et Gun Frontier. J’aimais l’idée d’un monde avec des mercenaires. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

 
Bienvenue sur Fark !
Rubens n’est pas taillé pour la vie sur Fark : trop maigre, trop faible pour ce caillou déserté qui n’abrite que les rebuts de la société. Alors, que vient-il faire sur cette planète malfamée ? Accroché comme un naufragé à sa sacoche, il vient s’associer à Phyne et de son équipe de mercenaires hauts en couleur. Mais quel est le véritable enjeu de sa venue ? Une chose est sûre, Rubens ne sera plus le même après son passage sur Fark !

Mon avis:

J’ai un sentiment étrange qui ne m’a pas quitté tout le long de ma lecture. Fark West sort de l’ordinaire. Le roman détonne. Il se démarque en offrant un cocktail surprenant. Je n’ai pas réussi à m’attacher à son personnage principal, c’est mon principal regret.

Rubens ne m’a pas fait accrocher à son personnage. J’ai franchement du mal à avoir des coups de coeur quand je ne parviens pas à être séduite par le porteur de l’histoire. Pourtant, j’ai pris plaisir à le suivre dans sa quête. J’ai aimé l’idée de le voir débarquer dans le désert brûlant de Far West. Un lieu peu enclin à donner envie d’y rester, loin d’un paradis terrestre, hostile, brutal et sauvage, pourtant c’est la destination choisie par le héros pour se poser. Pourquoi?

David Gallais parvient à créer un monde peu plaisant. L’ambiance se plombe. Les esprits s’échauffent. Les ombres guettent le moindre faux pas. La couleur est clairement annoncée, pas de douceur sur le trajet de Rubens. L’univers qui se dessine au fil des pages m’a fait penser aux vieux films que j’adore, un mélange entre Mad Max, Cherry 2000, Dune, Terminator et j’en passe. C’est étrange. Fascinant. Les tempêtes de sable, le terrain hostile, les mercenaires peu rassurant, le tout forment un ensemble qui a su me charmer. Le ton est impitoyable, sans vrai espoir à la clé.
 
Le décalage entre le héros perdu, pas franchement courageux et Phyne et son équipe est flagrante. C’est un peu comme mettre un poussin face à une armée de panthères. Le motif de Rubens se dévoile en filigrane. Le pourquoi de son voyage insensé est mystérieux. Sa route sera semée d’embuches. J’ai aimé voir évoluer ce héros décalé.

Phyne, Budy, Sally, Alfred et Cliff sont des brutes pures souches. Ils sont mordants avec Rubens. Ils le poussent. La bande au complet donne vie à un groupe éclaté, original. A mes yeux, les personnages secondaires retiennent davantage l’attention que le héros. Une certaine addiction naît.
 
En bref, Fark West s’avère un roman d’aventures particulier. Il est très bien rythmé. Porté par des personnages hors normes, il offre un moment d’évasion peu ordinaire. Un lecture loufoque, déjanté et originale.

Ma note:

8/10

Informations:

Auteur: David Gallais
Editions 404
 274 pages
Thèmes: Science Fiction – SpaceWestern
Sortie : Mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.