Danthrakon, tome 1 : Le grimoire glouton- Christophe Arleston -Olivier-G. Boiscommun

Critique BD: Danthrakon, tome 1 : Le grimoire glouton- Christophe Arleston et Olivier-G. Boiscommun

Une nouvelle saga avec une belle dose de magie s’invite dans les bibliothèques avec Danthrakon. Imaginez, un monde où différentes races cohabitent et se rangent par fonction dans une ambiance digne d’un XVIIIe siècle. J’étais curieuse de lire cette bande dessinée. Rien que le titre et la couverture me rendaient très curieuse. Puis j’ai vu qui l’avaient créé: Arleston et Boiscommun… Je me suis lancée. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Dans la mythique cité de Kompiam cohabitent de nombreuses races intelligentes. Nuwan, un humain, est apprenti marmiton dans la demeure d’un grand magicien. Avec l’aide de la belle Lerëh, dont il est un peu amoureux, il apprend à lire. Mais ses incursions dans la bibliothèque vont le mettre aux prises avec un précieux grimoire, le Danthrakon. La magie de l’ouvrage s’insinue en lui alors que les pages blanchissent. Effrayé, Nuwan en parler à personne. Un terrible inquisiteur enquête sur l’effacement du grimoire, alors que Nuwan cache à tout le monde que de l’encre a remplacé son sang, ses larmes… et qu’il pisse noir. Terrorisé, il sait qu’il ne peut rien sans l’aide de Lerëh…

Mon avis:


Danthrakon
 emporte dans un univers riche et complexe. Il renferme bien des atouts pour séduire les amateurs de fantasy. Une histoire captivante, des personnages tour à tour attachants et agaçants, des graphismes à couper le souffle. Toute une palette d’ingrédients se présente dans un ballet intrigant.

Danthrakon extrait-1

J’ai eu un sourire tout le long de ma lecture. Les dessins sont éblouissants. Ils plongent dans les pas de sept races fascinantes. L’aventure qui se dessine au fil des pages s’avère passionnante. Ce premier tome est une excellente introduction. Il promet une magnifique trilogie si la suite continue sur cette lancée.

Le grimoire glouton permet de faire la connaissance de Nuwan, un jeune commis qui rêve de devenir Mage Cuisinier. La belle Lerëh l’aide à atteindre son but en lui apprenant à lire. Mais un jour, la curiosité du héros le fait rencontrer un drôle de livre magique… Le Danthrakon possède une aura mystérieuse et maléfique. Il attire étrangement le jeune homme qui malheureusement commet un impaire… qui le bouleversera à jamais…

Danthrakon extrait-2

Nuwan est typiquement le héros un peu naïf qui se retrouve embarquer jusqu’au cou dans les ennuis. Il a le don pour attiser les foudres du destin. C’est pétillant. Piquant.

J’ai adoré le mélange des personnalités. Les protagonistes sont charmants, détestables, étonnants. Et la trame a une énergie teinté d’humour qui fait mouche.

Danthrakon extrait-3

Les dessins sont colorés, vifs. J’ai pris un plaisir infini à suivre les traces de Nuwan. Et je meurs d’envie d’avoir une de ses si adorables petite créature nommée Fuff. Difficile de ne pas craquer pour cette boule de poil de compagnie ultra câline, attention vous risquez de succomber.

Ce premier tome est une très belle surprise. La fin pousse à guetter le prochain volet. Les ressemblances avec Lanfeust sont là, mais le charme prend son propre envol. La magie opère.

A noter, la première édition, offre un cahier graphique avec des croquis des personnages de l’univers commenté par Christophe Arleston.

Ma note:

10/10

Informations:

  • Auteur: Christophe Arleston 
  • Illustrations: Olivier-G. Boiscommun
  • Album: 47 pages
  • Editeur : Drakoo
  • Date de sortie : 4 septembre 2019
  • Collection : DRAKOO.FANTASY
  • Prix: 14,50€
  • Disponible sur liseuse : Oui – 8,99€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.