Cooper training: Calvin- Maloria Cassis

Critique roman: Cooper training: Calvin de Maloria Cassis.

Les frères Cooper ne m’ont pas laissée indifférente. La rencontre avec la fratrie dans le tome réservé à Julian m’a conquise. J’ai découvert des hommes chaud comme la braise au tempérament bien trempé. J’étais curieuse de continuer l’aventure aux côtés des personnages de Maloria Cassis. Calvin, l’ainée des Cooper, est un séducteur, il dirige une salle de sport tout en se dévouant corps et âme à sa fille. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Une relation charnelle… avant que les sentiments s’en mêlent.Les galères semblent s’enchaîner pour Erin, jeune maman célibataire. Malgré toute sa bonne volonté, c’est grâce au soutien de sa sœur et à son poste de vendeuse dans une boutique de prêt-à-porter qu’elle parvient tout juste à joindre les deux bouts. 

De son côté, Calvin, l’aîné de la fratrie Cooper, semble très bien mener sa barque. Directeur d’une salle de sport, papa d’une adorable petite fille et séducteur né, il est immédiatement sensible aux charmes d’Erin. 

Ils sont d’accord sur un point : du fait de leur emploi du temps respectif chargé, leur relation ne peut être que charnelle. Elle leur servira donc d’exutoire et apportera à Erin l’équilibre qui semblait lui manquer. 

Celui-ci se fragilise néanmoins quand l’ex petit-ami d’Erin refait surface. Tout aussi déstabilisé qu’elle, Calvin dévoile une nouvelle facette de sa personnalité, bien plus sombre, qu’Erin ignorait jusqu’alors. Est-il réellement l’homme qu’il prétend être ?

Mon avis:

L’idée d’une romance entre deux parents célibataires me séduisait. Et j’avais tellement aimé Julian que je n’ai pas hésité à partir à la découverte de la relation naissante entre Erin et Calvin.

Entre eux, ce qui ne devait être qu’un arrangement se révèle autre chose après un événement… Au départ, les deux « amis » avaient pactisé pour des échanges sensuels. Mais au fil des pages, le lecteur voit bien que les corps ne sont pas les seuls à s’être liés. Les coeurs se sont épris. Les sentiments se sont installés sans demander des personnes concernées. Le sexe sans engagement n’est que la partie visible de l’iceberg.

Erin et Calvin aiment le sexe. Ils trouvent plus pratique de s’arranger entre eux. Ils prennent plaisir à leurs ébats. Ils ne souhaitent pas foncer dans une relation. Leurs ex les ont laissé amer. Ils refusent de blesser leurs enfants dans une romance qui pourrait vite se terminer. Les coups rapides leur suffisent. Ils étanchent leur soif et puis basta. J’avoue que j’ai eu un peu de mal avec cette manière de faire. Ils ne sont pas vraiment amis, juste des sex toys sur pattes. Ca m’a un peu empêchée de m’attacher aux deux héros. Je le regrette car j’ai appris à les aimer. Peut-être aussi quelque part que le charme de Julian et Amy est difficile à oublier…

Les deux personnages sont des parents qui transpirent l’amour pour leur enfant. Ils sont prêts à tout pour eux. J’ai adoré cette facette de leur personnalité. Erin et Calvin sont génial avec leurs mômes, combattants, protecteurs, bienveillants. Mais l’alchimie en couple, je suis passée un peu à côté… Dommage.

J’ai été intriguée par Mady et les liens avec Harry. Je croise fort les doigts pour que ces derniers aient leur histoire. Je serai ravie de la découvrir.

Calvin est une romance addictive. Les Cooper sont séduisants, complexes, intenses. Ils percutent la rétine et envoient du lourd. Maloria Cassis est définitivement douée pour donner vie à des héros calliente. Elle sait manier les mots. Son style est moderne, pétillant, torride et sympathique. Certains passages sont chauds comme la braise, d’autres très émouvants. J’ai simplement eu moins de plaisir à lire ce volet. Je dois être encore sous le charme de Julian. Le sexe est omniprésent. Les émotions moins. J’aurai aimé voir plus de profondeur, plus de je ne sais quoi. Je suis restée un peu sur ma faim. Pourtant, j’ai eu le sourire en lisant la romance entre Erin et Calvin. ET j’ai hâte de continuer si les frères reviennent dans un prochain opus.

En bref, Calvin n’a pas détrôné Julian dans mon coeur. Il a du potentiel. Il offre une lecture sympathique et différente. Maloria Cassis signe un récit addictif.

Ma note:

8/10

Informations:

Cooper training, tome 1 : Julian
Auteure: Maloria Cassis
409 pages
Editeur : Hugo poche
Date de parution: 11 avril 2019
Collection : New romance
Prix: 7,60 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.