Cinq pas vers le bonheur- Théo Lemattre

Critique roman: Cinq pas vers le bonheur de Théo Lemattre

Cinq pas vers le bonheur c’est une quête identitaire. Un voyage surprenant, riche et complexe se dessine à travers les mots de Théo Lemattre.Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Cinq lettres, cinq épreuves, cinq chances de trouver le bonheur.
 
Cinq lettres. C’est tout ce que Tomas a reçu de son père. Cinq foutues lettres et pas un centime, tandis que sa sœur Sophie, la fille chérie, encaisse tranquillement sa part de l’héritage.
C’est précisément ce genre d’injustice qui a conduit Tomas à quitter la maison à 18 ans, sans argent ni diplôme  : vivre avec une sœur qui réussit tout et un père autoritaire et moralisateur  était devenu impossible. Mais on n’échappe pas à sa famille et, même mort, son père trouve encore le moyen de lui apprendre la vie  :   si Tomas veut récupérer sa part d’héritage – et abandonner enfin son studio miteux  – il va devoir ouvrir une lettre par mois, et réussir les épreuves imposées. Des épreuves qui vont le plonger dans une quête identitaire et bouleverser son existence, changeant ainsi à jamais le regard qu’il porte sur son père, le monde et lui-même.

Mon avis:


La vie offre une multitude de routes. Chacun a la sienne. Et les regards sur nos pas changent d’une personne à l’autre. Tomas va en faire la découverte. Ou du moins, il a la possibilité avec cinq lettres, de réaliser un parcours, un cheminement vers le deuil qui marque l’esprit.

Tomas n’a jamais vraiment eu de bons rapports son père. Sa mort ne le blesse pas vraiment. L’émotions n’est pas là. Sophie, sa soeur, elle a du mal à faire front, elle s’effondre. Deux visions pour un même homme se croisent dans le regard des enfants du défunt. Le roman se porte essentiellement sur Tomas, sur ses relations et son coeur.

L’enterrement est l’occasion de laisser au père, l’opportunité de transmettre un moyen d’ouvrir les yeux à son fils. Derrière le cynisme du héros, une souffrance se cache. Les lettres léguées en héritage apportent un lien, une nouvelle façon de voir leur relation.

Les écrits mettent à l’épreuve Thomas. Les réactions s’enchaînent. Tomas s’est perdu dans un semblant d’existence qui n’est pas la sienne. Les lettres dévoilent des facettes, des morceaux intimes, sincères. Le coeur est touché. Les révélations entraînent dans un dédale captivant.

Peu à peu, le récit laisse entrevoir un Tomas qui mûrit. Le héros se détache de sa rancoeur, de sa colère et de sa jalousie qui ont noirci ses pensées et son quotidien depuis des lustres. Doucement, au fil des lettres, l’homme se reconstruit. Il décide de se prendre en main. Une étincelle s’allume. La chaleur gagne pas à pas. La carapace froide se craquèle. Le fils doit s’accorder le droit d’aimer, de lâcher prise et d’avancer.

Théo Lemattre écrit une histoire touchante, sensible, avec un personnage perdu, renfermé qui en lisant son héritage commence à changer. Le bonheur est cachée pas loin, mais parfois, il s’oublie. Les épreuves ne l’effacent pas totalement. Cinq pas vers le bonheur emporte dans un tourbillon d’émotions.

Ma note:

8/10

Informations:

Auteur: Théo Lemattre
Editions Harlequin,
Collection &H
Date de parution: 6 Mars 2019
Env. 216 pages
Prix: 14,90 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *