Calder & Eden, tome 2 de Mia Sheridan

Critique roman: Calder & Eden, tome 2 de Mia Sheridan

Je voulais savoir comment tout se terminerait entre Calder et Eden. Je voulais connaître toutes les épreuves et voir fleurir les graines d’espoir de leur amour. Mia Sheridan m’avait laissé sur une note qui avait plié mon coeur. J’ai foncé pour découvrir le fin mot de l’histoire. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Leur amour survivra-t-il maintenant qu’ils sont libres ?

Calder et Eden ont réussi à échapper à la secte dans laquelle ils vivaient depuis des années. Mais à quel prix ?

Jusqu’alors ils avaient affronté les dangers de leur existence, ensemble, au cœur de leur communauté. Ils se retrouvent projetés dans un monde dont ils ne connaissent rien.

Calder est convaincu que l’amour de sa vie n’a pas survécu à la terrible inondation qui a englouti les membres de leur communauté. Il s’estime responsable de sa mort et lutte pour trouver un sens à sa vie. Eden pense aussi que Calder a disparu ce jour funeste et même si elle a trouvé de l’aide et de nouveaux amis, elle ne fait que survivre.

Le défi à relever est immense et difficile.

Mais une passion comme la leur ne peut pas s’éteindre.

Elle pourrait peut-être les guider l’un vers l’autre.

Mon avis:


Calder & Eden est une romance qui née dans un milieu particulier. Elle emporte dans un dédale plein de sentiments. La communauté dans laquelle les deux héros se rencontrent entraîne des répercussions violentes sur leur liberté et leur destin. Le coeur vrille à de nombreuses raisons. Je crois que je n’ai jamais autant eu de boules dans le ventre. J’ai été happé dans un huis clos prenant avec comme lumière au bout du tunnel la magie de l’amour qui relie les deux jeunes.


Mia Sheridan a fait chavirer mon âme. Elle a su donner vie à une histoire passionnante, une vraie montagne russe niveau sensations. Calder et Eden ont réussi à fuir la secte. Mais chacun ignore que l’autre est en vie. Isolés, loin l’un de l’autre, un nouveau monde s’ouvre à eux. Un monde inconnu, un monde plein de promesses qui leur apporte un nouveau départ, de nouvelles rencontres… Les horizons évoluent. L’auteure permet de suivre leurs traces 


Eden a le coeur en morceaux. Elle tente de se reconstruire, avec les précieux trésors que le déluge ne lui a pas repris. Pas après pas, la jeune femme sort de sa chrysalide d’ange blessée. Sur sa route, deux personnes seront l’appuyer sans rien demander, ni poser de questions. 


Calder, doit la vie à son meilleur ami Xander. Le jeune homme prend soin du premier qui ne se remet pas d’avoir perdu l’amour de sa vie. Leur amitié est indéfectible, une lueur dans la nuit. C’est magnifique. Emouvant. La bouée dans les ténèbres pour Calder sera le dessin. L’art lui offre une porte pour s’exprimer, lâcher prise à ses émotions. Les mots se voilent d’une palette impressionnante. Les yeux se couvrent de larmes. 

Chacun survit à sa manière. Chacun tente d’avancer. Mais aucun des deux héros n’oublient son amour. Les années passent. La reconstruction s’opère dans un monde libre. Seulement, il manque quelque chose. La chagrin, la perte, les peurs, les doutes, les craintes, tout se mélange dans un tourbillon captivant. L’adaptation ne se fait pas sans difficultés. Les personnages secondaires sont des piliers pour les aider. Des écrins inestimables pour leur coeur se forment. Chaque rencontre apporte sa pierre pour le futur. Et les retrouvailles n’en sont que plus somptueuses. J’ai été émue à en lâcher mon roman pour pouvoir souffler. J’ai été heureuse pour Calder et Eden. Leur amour a-t-il survécu aux changements? J’ai craint de les voir se briser une fois de plus…


Le destin les croise de nouveau. La médiatisation autour de la secte, le monde extérieur sont autant de soucis à dépasser pour atteindre le bonheur. Les sentiments ne se sont pas effacés. Ils ont grandi attendant leur heure. Mia Sheridan décrit une romance atypique, surprenante et bouleversante. Impossible d’être indemne en sortant de sa lecture. Calder et Eden profitent de leur liberté, leurs échanges gagnent en tension. Leur intimité s’en ressent. Ce tome est plus libre, plus chaud, plus enflammé. Il est comme leur amour, il guettait le moment pour déployer ses ailes.

En bref, Calder et Eden m’ont émue. J’ai été touchée par leur romance, leur destin. Je suis tombée amoureuse de ses deux héros privés de liberté qui trouvent l’amour. Le ton est doux, tendre et parfait pour narrer leur histoire. Mia Sheridan fait mouche. Une fois de plus, j’ai succombé à son style. C’est un récit qui prend aux tripes avec une belle reconstruction à la clé.

Ma note:

9+/10

via GIPHY

Informations:

Calder et Eden duologie
Tome 1
Auteure: Mia Sheridan
Editions Hugo&Roman
Collection New Romance
Date de parution: 7 mars 2019
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *