Briar université, tome 1 : The Chase- Elle Kennedy

Critique roman: Briar université, tome 1 : The Chase de Elle Kennedy

Vous avez craqué pour Off-campus? Dean vous avez conquise? La nouvelle saga de Elle Kennedy, sous le titre Briar Université, qui arrive chez Hugo New Romance devrait vous séduire. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Summer parviendra-t-elle à se faire une place parmi les trois sportifs dont elle partage dorénavant la maison ?On dit que les opposés s’attirent. Et s’il y en a bien une qui est d’accord avec ça, c’est Summer, parce qu’il n’y a aucune raison logique pour qu’elle soit attirée par Colin Fitzgerald. 
En règle générale, elle n’aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu’elle est volage et superficielle. 

De son côté, Fitz n’est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d’elle, en un mot magnifique, soit celle qu’il lui faut. 

Et pourtant, il va falloir qu’il s’y fasse car… ils sont colocataires !

Mon avis:

The chase porte sur Summer (la sœur de Dean dans The Score) et Fitzy. Leur rencontre a fait naître un petit quelque chose entre eux. Mais si l’héroïne a décidé de ne pas éteindre la flamme, le héros lui tente de nier l’attirance. Le destin va les lier dans une colocation qui va titiller les deux parties.

J’ai craqué pour Briar Université. Summer m’a séduite dès les premières lignes. J’ai adoré suivre cette jeune femme loin des clichées de la blonde écervelée. Virée de sa faculté pour avoir brûlé le foyer de sa confrérie, la voilà après l’intervention de son richissime papa admise dans la même faculté que son frère Dean. La sororité qui devait lui servir de point de chute la rejette. Ni une ni deux, Dean s’en mêle. La pétillante et lumineuse Summer débarque dans la colocation de Fitzy, Hunter et Mike.

Les tensions entre Fitzy et la jeune diablesse sont palpables. Le héros se montre très maladroit dans ses propos et ses actes. A vouloir résister à la tentation, le sportif geek fan de jeu vidéo s’enfonce. Le pauvre, il est tellement à côté de la plaque. Il s’enfonce tout seul dans son caca. Pourquoi?

Les flammes couvent un feu intense, qui ne demande qu’à s’exprimer et tout brûler sur son passage. L’animosité qui règne cache un alchimie électrique, un désir et une attirance forte. La romance est lente à démarrer. tout ne se déroule pas comme une douce et facile route de croisière sur la vague de l’amour.

Fitzy a un soucis pour dévoiler ses sentiments et ses émotions. J’ai eu envie de le secouer et lui coller un coup de pied au cul. Alors que Summer est son opposé. Lumineuse, sans filtre, elle énonce clairement ses souhaits et envie. Les répercussions ne sont pas toujours simples. C’est compliqué, parfois mordants, parfois douloureux, parfois heureux. J’ai aimé son caractère et leur dualité.

Elle Kennedy écrit une romance légère, sexy, drôle, pétillante, toute en émotions. J’ai adoré avoir des sourires en pagaille, voir ramer Fitzy, le voir s’ouvrir. J’ai aimé comment les clichés et idées préconçues sont tordues. J’adore les étincelles qui fusent entre Summer et Fitzy, un peu comme chien et chat, ils se détestent pour mieux s’aimer. Leur couple se savoure avec des répliques, des échanges piquants, à la limite de s’étriper ou de s’embrasser. Leur alchimie est un vrai ovni délicieux. Puis le fond permet d’aborder des sujets comme le harcèlement, le divorce, les difficultés scolaires, les idées clichées…

J’ai un peu grincé des doigts avec le pseudo triangle amoureux. Je me suis prise d’affection pour Hunter. J’espère qu’il aura sa propre fin heureuse. J’ai trouvé les tournures dures et cruelles pour lui. Mon coeur s’est fendillé.

En bref, Briar Université pose les bases d’une future saga addictive. Dès le départ, The Chase marque des points. Le charme d’Off Campus se déploie sur un fond sportif avec le hockey. La magie opère une fois de plus. Elle Kennedy a définitivement le don pour créer des histoires touchantes, drôles, émouvantes, séduisantes, captivantes. Elle réunit une joyeuse bande de lurons, la rend attachante, savoureuse. Les dialogues sont excellents. Les scènes sexy torrides, sensuelles et coquines à souhait font grimper la température. Accrochez-vous, tous les ingrédients sont réunis pour vous rendre accro.

Je suis impatience de lire le prochain tome, Brenna et son hockeyeur ont piqué ma curiosité (si j’ai bien trouvé qui il est… réponse dans un mois). Vivement juillet.
 
Petite parenthèse, personne n’a à vous forcer dans la vie pour un baiser, des actes sexuels, encore moins une personne avec une autorité, un professeur. C’est votre corps, votre choix. Vous n’avez pas à céder pour une note, une appréciation. Elle Kennedy montre avec justesse les soucis d’agressions sexuelles, les dépassements de limite. J’ai eu la rage. J’ai eu envie d’hurler et de frapper plusieurs protagonistes. Pourquoi victime doit toujours prouver qu’un homme a mal agi? Bordel. Ca me colle la rage les réactions.

Ma note:

9/10

Informations:

Auteure: Elle Kennedy
397 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de parution: 6 juin 2019
Collection : New romance
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *