Begin again- Mona Kasten

Critique roman: Begin again de Mona Kasten

Un New adult avec deux âmes blessées, et une colocation explosive. Comment résister à ce que Begin Again me vendait sur le papier? Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Un nouveau nom, une nouvelle coiffure, une nouvelle ville… À 19 ans, Allie s’apprête à écrire un autre chapitre de son histoire, à mille kilomètres de ses parents qu’elle déteste. À l’université, la jeune femme espère effacer les mauvais souvenirs de son ancienne vie.

Premier obstacle  : trouver un logement. Rien d’impossible, mais la chambre la plus sympa est en colocation avec Kaden White, le bad boy du campus qui exaspère Allie au bout de deux minutes de conversation  !

Le jeune homme impose d’office trois règles  : elle ne lui raconte pas sa vie, ne se plaint pas s’il ramène des filles et… elle doit résister à son charme diabolique. Mais les règles sont faites pour être brisées, non  ? D’autant qu’Allie apprend vite à voir au-delà des apparences et devine les failles dans la carapace de ce séduisant garçon…

Malgré les interdits, leurs cœurs et leurs corps font des étincelles…

Mon avis:

Begin Again possède un charme qui m’a fait penser (peut-être trop prononcé) à un cocktail digne de Jennifer L. Armentrout et Jamie McGuire. Le soucis, c’est que j’aime trop ces deux auteures pour me les retirer de la tête. Mon coeur n’a pas réussi à se détacher de leurs oeuvres et ma lecture s’en est ressentie. Difficile de passer après des coups de coeur… les similitudes se touchent du doigt. La magie opère mais elle est amoindrie. Dommage…

Surtout que le duo formé par Allie et Kaden envoie de belles étincelles. La séduction agit. Les deux héros sont touchants, attachants et marquent des points. Ils ont du potentiel. Le carcan de la trame les retient. Il reste comme en surface.

Le destin met sur le même route Allie, jeune femme en fuite et Kaden, un bad boy. Les deux vont cohabiter. Vous imaginez bien que les relations se développent au fil des échanges. L’impulsivité de l’un contrebalance avec le calme de l’autre. Les explosions et les flammes fusent. Le chaud et le froid s’entrechoquent dans un ballet mignon, voir même mordant à plusieurs moments et piquant.


L’héroïne sort de sa coquille au contact de son colocataire. Kaden l’embarque dans ses randonnées. Lui offre une porte vers le monde. Peu à peu, chacun puise une force, une dynamique dans sa relation étrange. Les sentiments pointent leur nez. Les premières fois se dessinent. Quelque part, une face douce, tendre titille le coeur. Je me sens presque comme un glaçon de ne pas avoir fondu totalement pour Allie et Kaden. Je le regrette.

Mona Kasten possède un style fluide, addictif, prenant. Les émotions sont au rendez-vous. Le passé trouble des héros bouscule leurs choix. Leur coeur a pris des options. Cependant, Allie comme Kaden ne pensaient pas tomber amoureux. L’amour modifie la donne.

Les tempéraments s’opposent. Ils se cherchent. Ils se trouvent. Le tourbillon est là. Une certaine tendresse pointe son nez. Allie comme Kaden sont des personnages intéressants. Tout comme leur bande d’amis. Les petites notes par ci par là forment un morceau sympathique à souhait. Des belles doses d’amitiés, d’amour, de drame se mélangent.

En bref, Begin again s’avère une romance New adult mignonne. Les ressemblances avec d’autres oeuvres teintent trop la lecture d’ombres pour que je succombe sans y songer. Kaden m’a trop fait pensé à Cameron version soft… J’ai bloqué. Pourtant, le charme s’installe. Les secrets, la romance, les fragilités de grandir, d’être soi sont bien décrits. La colocation détonne, pétille et rafraîchit.

Ma note:

7++/10

ou

9/10 si j’enlève de mes pensées JL Armentrout et Jamie McGuire.

Informations:

Auteure: Mona Kasten
Traduit par Jocelyne Barsse
448 pages
City Edition
Collection Eden
Date de parution : 31 Octobre 2018 
Prix: 17,95 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *