À la recherche du temps perdu (BD), tome 1 : Combray – Stéphane Heuet

Critique BD: À la recherche du temps perdu, tome 1 : Combray – Stéphane Heuet

Marcel Proust a bercé un bon nombre d’enfances ou d’adolescences. J’étais curieuse de voir ce que l’adaptation de ses oeuvres pouvaient donner. Stéphane Heuet propose de plonger dans les oeuvres de l’auteur. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

À la recherche du temps perdu, le grand chef-d’oeuvre de Marcel Proust, adapté en bande dessinée.
Une jolie manière de (re)découvrir la richesse de l’univers proustien.

Transporté dans le temps grâce à la « rencontre » d’un objet – la célèbre madeleine -, le narrateur se remémore son enfance dans la maison familiale de Combray. Il revit ses angoisses, à l’heure du coucher… Il revoit cette société bourgeoise, avec ses codes étranges… Il retrouve la saveur des menus qui reflétaient le rythme des épisodes de la vie.

« Chaque vignette est un enchantement. » Madame Figaro

« La fidélité au texte se conjugue à la fidélité à l’esprit. » Le Monde des livres

« L’exercice est périlleux, le résultat va au-delà de ce qu’on est en droit d’espérer. » Chronic’art

Mon avis:

La mémoire garde en souvenirs des instantanés. Marcel Proust est comme une madeleine. Il a peuplé plusieurs de mes pauses lectures enfant. Je n’ai pas toujours saisi les subtilités de ses mots. Parfois, je les ai détesté. Parfois je les ai aimé. Ils sont complexes et prenants.

Stéphane Heuet pose une adaptation particulière. Il réussit à toucher du doigt la magie d’une littérature classique avec des dessins envoûtants. Le lecture plonge à la découverte de Marcel Proust. Il le découvre. Il plonge dans son monde.

Direction Combray, chez sa grande-tante, les souvenirs d’enfance se bousculent. Des visions se dévoilent. La famille prend son importance. J’ai été bluffée de voir l’esprit de l’écrivain sur papier. Les rencontres montrent des facettes fascinantes de Marcel Proust. C’est beau, étonnant, amusant, prenant…

J’ai été surprise de découvrir un rendu en BD si accessible. Stéphane Heuet parvient à ne pas alourdir les bulles. Il emploie avec brio les citations de Marcel Proust pour rendre vivant son récit. Les traits de crayon sont efficaces. Je ne suis pas très friandes d’habitudes de ce type de dessins. J’avoue qu’ils ont un style qui ne m’attire pas. Je les observe. Je profite du talent. Mais je ne tombe pas sous le charme. Là, j’ai suivi le fil avec un sourire, une envie de voir le rendu final.

En bref, ce premier tome ouvre une porte sur le passé de Marcel Proust. Il pose les bases de son univers. Les nombreuses citations et les dessins entraînent le lecteur dans une version originale de la vie d’un des grands auteurs de la littérature classique française.

Ma note:

8/10

Informations:

  • Auteur: Marcel Proust
  • Dessinateur: Stéphane Heuet
  • 48 pages
  • Editeur : Delcourt,
  • Editons (1 janvier 2004)
  • Langue : Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.