The boy next door- Penelope Ward

Critique roman: The boy next door de Penelope Ward

Penelope Ward a le don pour écrire des romances étonnantes. J’étais loin d’avoir aimé Step Brother, mais Room Hate avait été un vrai régal. Et je crois que The boy next door n’est pas loin de se rapprocher de ce dernier dans mon coeur.

☙Synopsis:☙

Amis…Et plus si affinités ?
Chelsea se remet difficilement de la rupture avec son copain, Elec, mais elle a bien l’intention de tourner la page lorsqu’elle déménage et s’installe dans un nouvel appartement à San Francisco. Quant à elle, elle poursuit son travail d’éducatrice dans un centre qui accueille des ados. Tout irait pour le mieux si elle n’avait pas un voisin très irritant, un certain Damien, qui a en plus deux chiens qui aboient toute la journée, qui la réveillent régulièrement. Impossible de s’entendre avec cet homme arrogant, qui ne veut faire aucun effort.

Mais il n’est pas facile d’éviter celui qui vit juste à côté de chez soi, surtout qu’il n’est pas qu’un simple voisin mais également le propriétaire de l’immeuble ! Au fil de leurs rencontres, Chelsea découvre en Damien une personne différente de ce qu’elle pensait et elle commence à s’interroger sérieusement sur lui.

Pourquoi a-t-il l’air si seul et semble refuser tout engagement ?

Cette question devient de plus en plus importante quand Chelsea se rend compte qu’elle est en train de craquer pour Damien. Et si lui aussi tombe visiblement sous son charme, il garde une distance prudente avec elle qui l’inquiète. A-t-elle une chance de s’engager dans une liaison durable avec cet homme qui reste très mystérieux ?

Leur amitié naissante a-t-elle une chance d’évoluer vers une relation amoureuse ?

☙Mon avis:☙
Vous cherchez un roman doudou? Des sourires? des fourmillements? des émotions? Penelope Ward m’a conquise avec son couple. J’ai fondu dès les premières étincelles. La rencontre entre Chelsea et Damien annonce la couleur. Leur relation ne sera pas sans heurts, ni sans piquant. Tous les deux sont justes savoureux. Ils sont géniaux. J’ai craqué pour leur personnalité. J’ai fondu pour leurs échanges.

J’avais un peu peur en découvrant le lien entre Chelsea et Elec le héros de Step Brother. J’ai eu des frissons de me replonger dans une histoire qui ne me fournirait pas d’étincelles. J’ai eu tort. La rupture brutale a laissé des traces sur la jeune femme. Elle est loin d’avoir confiance en ses capacités de séduction. Un nouveau départ avec un nouvel appartement signe une nouvelle voie. Elle ne s’attendait pas à recoller les morceaux de son coeur et à retomber amoureuse.

Que vous dire? Je n’ai pas arrêté de sourire, même dans les moments sombres. J’ai suivi avec un vrai plaisir les aventures des deux voisins. J’ai littéralement été séduite. Alors pourquoi, je n’ai pas eu un coup de foudre? Pour des petits détails. Pour des petits passages. Des petits riens qui ne gâchent pas ma lecture mais la rendent pas aussi savoureuse que je l’aurai voulu. Malgré tout, j’ai adoré. Sincèrement, j’ai eu un coup de coeur pour Chelsea et Damien. C’est la fin un peu rapide étonnement, alors que les liens se tissent doucement, lentement, qui m’a mis un peu à mal.

La romance est teintée de douceur, d’humour, de sensualité et de sentiments. Damien est un héros fondant, adorable, artiste, , intelligent, craquant, séduisant à souhait. Il pousse à bout sa nouvelle voisine d’une manière désarmante. Son attitude envers Chelsea à souffler le chaud et le froid se comprend peu à peu. J’avais deviné son secret. Mais, Penelope Ward l’emmène brillamment. Elle parvient à briser ses barrières avec talent. L’amour est abordé avec un regard différent, plaisant, attractif. Le style s’avère fluide. La traduction est magnifique. Elle porte à la perfection les émotions. Les clins d’oeils sont extraordinaires. Les petits riens qui font mouche comme les films, la musique…

Chelsea au contact de Damien s’ouvre, change, elle sort de sa coquille, gagne en confiance en elle. C’et un vrai bonheur de la voir s’éveiller, reprendre vie. Le temps a passé. Depuis un an, pas un seul homme n’a franchi sa carapace. L’héroïne ne laisse aucune chance aux autres de découvrir quelle superbe personne, elle cache dans l’intimité. Car c’est une adorable créature, brillante, chaleureuse, protectrice, serviable… Face à son voisin, elle sort les griffes et n’hésite pas à répondre avec mordant. Les liens se tissent avec peps, un cocktail pétillant et délicieux se dessine.

L’amitié s’efface peu à peu. Elle cède la place à un amour qui craquèle tout sur son passage. Il gagne doucement du terrain. L’alchimie grandissante entre les deux voisins explosent dans un assemblage lumineux. J’ai adoré lire une romance où les héros ne couchent pas immédiatement ensemble. Le désir est là. Mais, il reste retenu, il grandit. Et quand Chelsea et Damien lui lâchent la bride, tout est chaud, torride et ravit les sens. Leurs répliques, leurs ping pong verbal, leurs gestes se mêlent pour faire grimper la température. Puis les licornes. Les licornes. Plus jamais vous ne les verrez comme avant.
Le bad boy Damien attire. Il a son passé, il a ses squelettes. Il se retient pour une raison. Et c’est celle ci qui a un peu fait descendre mon ressenti. Son traitement… je l’avais vu venir. Le mystère dévoilé et sa suite m’a un peu mis sur le bas côté. Je le regrette. Je suis redescendu de mon nuage. Pourtant, le contraste et la pointe dramatique font mouche. Juste plus en retenu. Je serai curieuse de lire l’histoire de Jade et Tyler… les deux sont de vrais soutiens pour Chelsea et D.
En bref, The boy next door offre une jolie romance, teintée de bons sentiments. J’ai adoré sa construction. J’ai adoré voir les limites repoussées. J’ai adoré le jeu du chat et de la souris. J’ai adoré voir comment Chelsea et Damien s’apprivoisent, se cernent, se domptent et apprennent à s’aimer en passant par une amitié incroyable. Le couple est attachant, divertissant, chaud et sublime. Le sourire reste jusqu’à la dernière ligne. Penelope Ward signe un récit passionnant, touchant et drôle. Un petit bain étonnant à savourer pour chasser les jours noirs. 

☙Ma note:☙

🌟8+/10🌟

3 Moop raisons de lire The boy net Door

  • Pour Damien, et les références à la Malédiction. Un artiste sexy avec un bonnet, un peu grognon mais terriblement attachant.
  • Pour Chelsea, une voisine qui allume tout sur son passage.
  • Pour les licornes, nous avons tous besoin de licornes dans le vie. (Lisez le roman, vous comprendrez)

☙Informations:☙

Titre VO : Neighbor Dearest
Auteure: Penelope Ward
Traduction: Elsa Ganem
Editions Hugo&Roman
Collection: New Romance
Date de parution: 8 mars 2018
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *