[Avis] ☙ Room Hate ☙ par Penelope Ward

Step Brother m’avait laissé sur une note loin du coup de coeur. Room Hate m’intriguait. Sa couverture magnifique et son résumé me tentaient énormément. J’ai commencé ma lecture avec des pincements, une crainte de ne pas aimer. Et là, paf, la surprise. Dès les premiers chapitres, j’ai été happée. Mon coeur a été pris au piège. Il a craqué pour Amélia et Justin. Littéralement.

☙Synopsis:☙
Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.

Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile.

☙Mon avis:☙

J’apprécie énormément les secondes chances et les amours nés à une époque où les deux héros étaient partagés entre amitiés et premiers émois. J’ai été servie avec le récit de Penelope Ward. J’ai adoré. J’ai passé un des plus beaux moments de mon mois de février avec sa romance. Amélia et Justin se retrouvent après bien des années en colocation forcée. Le destin leur joue un tour incroyable pour les remettre sur la même route. A la mort de la grand-mère d’Amelia, une maison en partage leur est confiée. Celle qui les a vu grandir, qui les a vu prendre leur envol, découvrir peu à peu les sentiments amoureux… Leur dernière discussion les a brisé. Leur coeur est parti en éclat. Pour quelle raison? Le secret les ronge.

Pour une fois, nul ébat à gogo, nul grand méchant, et nom d’une noisette, c’est rafraîchissant. Pourtant les échanges ne manquent pas de saveur, ni de piquants, ils s’avèrent même torrides, donnant chaud, extrêmement. La tension sexuelle grimpe d’échelons en échelons au fil des pages. J’ai aimé cette sensation de cocon, de tendresse, de lien incassable, de cette alchimie irrésistible qui existe entre nos deux héros mais avait besoin de temps pour s’exprimer. Le litige, la fêlure à l’origine de la séparation de Patch et Amelia ne touche pas aux tréfonds des trucs immondes… elle m’a surprise, étonnée. Je m’attendais tellement à un rebondissement plus sombre… Rhaaa… Je ne veux pas vous en dire plus. Juste que là aussi, pour une fois ça fait du bien.

Amelia et Justin forment un couple savoureux. Chacun a son caractère, ses raisons d’agir et de réagir de cette façon au contact de l’autre. Dès le début, leur relation se teinte de pics, de je ne sais quoi de troublant. J’ai eu un instant peur d’un triangle amoureux. Ward a éliminé mes craintes. Rapidement, j’ai eu envie de savoir où Amelia et Justin allait me mener, comment ils allaient se rendre compte de leur attachement et de leurs sentiments.

Le héros séduisant, hautain, ténébreux, musicien, dur, voir limite avec son ancienne meilleure amie réserve de belles surprises. Il montre deux visages celui de l’ami, du confident, de l’homme blessé, de l’amoureux et de bien plus… Il possède un côté protecteur, alpha envers Amelia qui fait chavirer le coeur. Leur lien est magique. Magnifique. Malgré la rancoeur, la colère, Justin cache un amour fou. Room Hate offre un très beau parcours de deux enfants qui ont eu des cailloux sous leur pas. La tendresse demeure toujours là, même après les coups du sort. Et cet amour avec ses étincelles et les personnages secondaires…

Au final, Room hate a emporté dans son sillage mon coeur. J’ai craqué pour cette romance sur fond de seconde chance, sur cette attirance qui résiste aux années et à ses deux personnages touchants. Penelope Ward a su effacer son Step Brother. Amelia et Justin m’ont tout simplement entraîné dans leur relation avec un arc-en-ciel d’émotions. J’ai fondu. J’ai adoré les voir entre amour et haine. Un vrai régal tendre, rempli d’une alchimie chaude, envoûtante, ravissante et très bien décrite. Ne passez pas à côté.

Ps: Vivement la sortie de son roman écrit à quatre mains avec Vi Keeland.

%e2%98%99-room-hate%e2%98%99-par-penelope-ward☙ Merci aux éditions Hugo Roman pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 9/10 ☙
Coup de coeur

☙Informations:☙
Auteur: Penelope Ward
280 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de parution: 9 février 2017
Prix: 17 euros
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *