Les héritiers, tome 5 : Le royaume en danger- Erin Watt

Critique roman: Les héritiers, tome 5 : Le royaume en danger d’Erin Watt

L’histoire d’Easton se dévoilait dans Le prince déchu. La fin laissait sur un cliffhanger. L’action de ce dernier tome (à l’heure actuelle, j’espère fortement en voir un prochain arrivé pour répondre à quelques questions laissés à mes yeux en suspend…) remet directement dans le bain. Attention, mon avis peut contenir des spoilers. Le coeur était scotché avec le dernier chapitre et il continue sur sa lancée avec le royaume en danger.

☙Synopsis:☙

Depuis que Hartley Wright a rencontré Easton Royal, sa vie n’est plus la même. Elle se découvre des ennemis à chaque coin de rue. Lorsque se produit l’accident qui lui vole ses souvenirs, elle ne peut plus faire confiance à personne, pas même au garçon aux yeux bleus qui lui promet que tout ira bien.

Parce que, si la mémoire de Hartley est pleine de trous, son instinct lui dit que Easton est dangereux. Elle ne sait pas s’il va la sauver ou la détruire. Le chaos qu’il apporte partout où il va est trop dur à gérer, les sentiments intenses qu’il évoque sont trop confus pour être démêlés. Easton veut qu’elle se souvienne. Hartley pense qu’il vaut mieux oublier. Elle a peut-être raison.


☙Mon avis:☙.

Le tome sur Hartley et Easton m’avait moins convaincu. Seulement, je souhaitais savoir la fin. Je voulais connaître le destin que leur réservait le duo Erin Watt. Et j’avoue que les Royals ont réussi à me séduire au fil de la saga. Je suis devenue un peu addict à cette famille étonnante: Callum, Reed, les jumeaux, Easton, Ella mais aussi dans une certaine mesure Hartley.

L’esprit est captivé, transporté dans un nombre incroyable de routes. Pas un seul moment de répit pour les neurones se proposent. Rien. Les rebondissements n’ont de cesse de venir les taquiner. Je ne sais comment vous dire mon ressenti. J’ai refermé avec un petit coeur mitigé le roman. Suite à l’accident, Hartley change… Mais pas uniquement elle. Les répercussions se font sentir sur d’autres protagonistes. Difficile de trop en dire sans tout dévoiler. Je me suis retrouvée à lever les yeux aux cieux…

Le drame se colle en toile de fond et reste à la surface. Les mystères ne partent pas. Ils restent là. Certains seront dévoilés. Comme le passé de Hartley, certains sont prêts à tout pour ne pas le voir refaire surface. Le père d’Ella est toujours présent. Il n’en a pas terminé avec les Royals et sa fille. J’ai du mal à tout poser car tout part un peu en vrille dans ce tome. Beaucoup d’informations se posent. Beaucoup de pistes s’ouvrent. D’autres se referment. Félicity et Steve m’ont énervée. (mode grognon)

Easton m’a déçue. Je m’attendais à plus. Il est trop gentil. Il se confronte à ce qui le ronge depuis la mort de sa mère. Il se dévoile plus sombre, moins joyeux, moins fêtard. Seulement, la sauce n’a pas totalement prise pour moi. L’image du parfait petit flambeur s’efface pour céder sa place à un homme brisé, torturé. Le chagrin le mine. Les sourires de façade lui servent d’armure. Ils se craquèlent devant Hart. Les démons le secouent. Easton devra les dompter pour conquérir ou reconquérir Hartley. Et il le fait sans trop de combats (pour un accro, ça fait un peu surréaliste).

Néanmoins, mon plus gros petit coup au coeur est le traitement des jumeaux. Rhaaaaa. Je suis frustrée. J’aurai voulu en savoir davantage. J’aurai voulu qu’ils aient leur propre histoire. Au niveau de l’héroïne, Hartley ne possède pas le peps d’Ella. Néanmoins, elle a un je ne sais quoi d’attendrissant, même si elle a tendance à rester un peu trop passive face aux événements. Un petit coup au derrière aurait été bénéfique pour la pousser à agir.

Puis, j’ai regretté l’absence de Reed, Ella souvent seule, le manque d’interactions des Royals, ce qui était l’un des atouts de la saga. J’avais été conquise. Là, j’ai eu l’impression d’avoir un peu une douche tiède. Le style d’Erin Watt permet malgré tout de rester accrocher. J’ai pris plaisir à suivre les aventures et les drames. Simplement, la trame semble partir dans tous les sens. Ca déstabilise, coupe la lecture et le charme. Tout n’est pas désagréable. Juste que la magie n’est pas aussi prononcée qu’au début des Héritiers pour ma part.

En bref, les adieux avec les Royals n’ont pas été si tristes que je le pensais. J’ai adoré les accompagner. J’ai adoré découvrir les surprises que leur avaient réservé les auteures. Je regrette juste ce dernier volet où la romance m’a moins transportée. Les révélations, les secrets se dévoilent dans un ballet addictif. Les moindres pas sont guettés. Le lecteur quitte une famille imparfaite attachante. 

☙Ma note:☙

🌟6+/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Erin Watt
#1 La princesse de papier

Les Héritiers – Tome 1 La princesse de Papier- Erin Watt

#2 Le Prince brisé

Les héritiers, tome 2 : Le prince brisé- Erin Watt

#3 La prison dorée

Les Héritiers, Tome 3 : La Prison dorée- Erin Watt

#4 Le prince déchu

Les héritiers, tome 4 : Le prince déchu- Erin Watt

Editions Hugo Roman
Collection New Romance
Date de sortie: 16 mai 2018
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *