Les héritiers, tome 4 : Le prince déchu- Erin Watt

Critique roman: Les héritiers, tome 4 : Le prince déchu de Erin Watt

Easton a attiré mon attention. J’ai encore du mal à me remettre de mes émotions. Easton Royal a un impact particulier dans l’histoire de Ella et Reed. J’étais curieuse et impatiente de découvrir ce que lui réservait Erin Watt. Peut-être trop. Je ne sais toujours pas vraiment comment j’ai pu trébucher autant..

☙Synopsis:☙

Easton Royal a tout pour lui : la beauté physique, l’argent, l’intelligence. Son but dans la vie, c’est de s’amuser autant que possible. Il ne pense jamais aux conséquences de ses actes.

Mais quand Hartley Wright fait son apparition, elle bouscule la vie tranquille d’Easton. Malgré le fait qu’elle soit très attirée par Easton, elle est celle qui lui dira non. Easton ne la comprend pas et, forcément, il n’en est que plus attiré.

Hartley veut qu’il grandisse et, en attendant elle ne veut pas de lui.

Elle a probablement raison. Rivalité. Règles. Regrets. Pour la première fois dans la vie d’Easton, être un Royal ne suffit pas. Il est sur le point d’apprendre que plus on part de haut, plus dur est la chute.


☙Mon avis:☙
Erin Watt est un duo qui réussit à passionner. Je regrette juste que malgré la fluidité, l’addictivité de la saga, le charme est moins opéré. Easton était un personnage que j’affectionnais. Je voulais lire ce qui se tramait derrière son jeu des apparences. Je voulais savoir ce que le monde lui réservait. J’ai été un poil déçu en le découvrant.

Le héros a souffert de la mort de sa mère comme ses frères Royal. Il est brisé. Il a lutté. Il a participé à la romance de son frère Reed. Derrière son addiction à la drogue, à l’alcool, au sexe, il cache ses blessures. Du moins en partie, car il n’en reste pas moins que sa personnalité dévoilée m’a un peu refroidie. Le prince déchu dévoile ce qui se déroule derrière la façade. Le mystère se lève. Non sans quelques longueurs, non sans quelques passages à faire lever les sourcils, non sans quelques morceaux qui sortent de l’ordinaire…

Le playboy millionnaire réserve son lot de surprises. Je l’ai presque détesté. J’ai trouvé Easton con, limite immature, égoïste. J’ai eu envie de lui claquer la porte au nez, de très nombreuses fois. J’ai déchanté. Mais comme je l’ai dit plus haut, j’en attendais trop, je pense. Car, le héros possède des atouts. Il sait se montrer attentionné, généreux, passionné. Il lutte pour se trouver. Il lutte pour découvrir l’amour.

L’intrigue a du mal à prendre. La sauce semble faire des grumeaux. Easton a tout pour plaire sur le papier. Riche, sexy en diable, intrigant, protecteur, gentil quand il le souhaite… Les promesses se dessinent depuis le premier tome de la saga les Héritiers. Il profite de la vie, la consomme par tous les bouts, peu importe le prix à payer. Jusqu’à cette rencontre qui change tout: Hartley.

La jeune femme bouleverse son univers. Elle refuse de lui céder. Pour la conquérir, Royal joue de ses charmes, opte pour des choix douteux. Tout ne sera pas rose. Tout ne sera pas simple. Après tout, c’est de famille, rien n’est tout cuit. Les rebondissements se pointent. Les surprises en font parties. Des retournements de situations modifient la donne. La romance se teinte de nuances de noirs. Easton a le don de tout faire capoter. Il est un aimant à emmerdes, si je peux me permettre. Il a la poisse à ce niveau là… Et son côté égoïste accentue le truc. Il mériterait d’être secoué un bon coup. Rhaaa, il m’a énervé. J’ai été fâché de son comportement. J’ai failli envoyer mon livre boulé à l’autre bout de la pièce à des moments.

Harltey a du potentiel. Elle tient tête. Elle a un mélange délicat de fragilité et de force qui m’a fascinée. Mais je trouve dommage de la voir éclipsé par les frasque de Easton. Elle fait pâle figure. Ses réactions détonnent parfois. J’ai du mal à la cerner complètement. Les liens se tissent doucement mais sûrement. L’attachement se forme. L’attirance est là…

La fin, nom d’une noisette, la fin… sérieusement? J’ai failli en tomber à la renverse. J’ai crié. C’est cruel de laisser les lecteurs sur ce cliffhanger. Vivement la suite.

En bref, un tome qui laisse la part belle à Easton. Ca passe ou ça casse. Je n’ai pas aimé son caractère. Je voulais aimer ce livre. Je voulais aimer Easton. Je n’ai pas réussi à m’attacher à lui. Il m’a laissé sur le carreau. Son attitude m’a énervée. Malgré la plume d’Erin Watt plaisante, le coeur ressort mitigé. Il attend le déclic. Il attend de craquer… Je suis ressortie frustrée de ma lecture.

☙Ma note:☙

🌟7/10🌟

☙Informations:☙

Titre original : Fallen Heir (2017)
Auteure: Erin Watt
#1 La princesse de papier

Les Héritiers – Tome 1 La princesse de Papier- Erin Watt

#2 Le Prince brisé

Les héritiers, tome 2 : Le prince brisé- Erin Watt

#3 La prison dorée

Les Héritiers, Tome 3 : La Prison dorée- Erin Watt

380 pages
Editeur : Hugo Roman

Date de parution: 5 avril 2018
Collection : New Romance
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *