Il était une fois, tome 1 : Nicholas – Emma Chase

Critique roman: Il était une fois, tome 1 : Nicholas – Emma Chase

Une part de moi reste une inconditionnelle des contes de fées. Elle aime cette magie, cette féerie, cette bouffée de romance et d’histoires merveilleuses mais aussi effrayantes, bouleversantes, brutes. Peu importe leur penchant bon ou mauvais, avec des fins tendres ou plus cruelles, ils ont tous en commun de m’offrir tout un panel d’émotions. Et l’idée d’une version moderne d’un Cendrillon par Emma Chase m’attirait. Les étincelles sont au rendez-vous.

☙Synopsis:☙

☙Mon avis:☙

Si comme moi vous craquez pour les contes, les princes, les familles royales, les histoires d’amour avec une pincée de rebondissements, de mauvais chemins, et un soupçon de bad boy playboy à ses heures perdues compris dans le cocktail, Il était une fois permet de toucher un peu tous les domaines. Imaginez un condensé de Once Upon a Time moderne, dynamique et addictif. Direction un royaume fictif, la reine mère délègue de plus en plus à son héritier les pouvoirs: son petit-fils Nicholas.

Le héros du récit est ce dernier. Sous les apparences trompeuses protocolaires se cache un séducteur. Son image est protégée par une floppée d’accords. Il profite de la vie comme elle vient. Sans se soucier des conséquences. Pour arrêter son cinéma, sa grand-mère décide de le forcer à épouser une jeune femme issue de la noblesse. Car rien ne doit mettre de l’ombre sur la monarchie.

Si Nicholas se conduit en public avec les devoirs qui incombent à l’héritier du trône, c’est un vrai playboy en privé ! Il vit ses histoires à grand renfort de signatures de NDA (accords de confidentialité) pour protéger son image. Malheureusement, sa grand-mère est bien décidée à préserver la monarchie. Aussi lui ordonne-t-elle de trouver rapidement une épouse parmi les jeunes filles issues de la noblesse. La future élue doit être convenable sous toutes les coutures, naissances, éducation… Une liste est dressée.

Le hic, le jeune prince n’a aucune envie de choisir. Avant la date limite fixée par sa famille, part à New York aider son frère Henry. Les aléas du destin, il tombe sous le charme d’une serveuse: Olivia. A moitié ivre, il n’hésite pas à faire une proposition ouvertement sexuelle à la demoiselle. Ni une ni deux, la réaction suit. Une tarte en pleine figure inaugure les débuts houleux de leur future relation.

Dès la rencontre, les bulles dans les yeux se dessinent. La trame se devine. Le prince amoureux de la belle sans un sou. Seulement pour y arriver, le chemin sera long. Surtout que le premier pas laisse une mauvaise impression. Olivia trouve Nicholas arrogant, con et j’en passe. Hors de question de céder à son comportement. J’ai adoré le jeu du chat et de la souris qui se met en place. Les pièces se placent doucement.

Nicholas a les mains liés, il n’a pas vraiment de liberté. Néanmoins, Olivia bouleverse son univers. Elle le voit au delà de ses fonctions. Elle n’hésite pas à le remettre à sa place. Elle apparait comme un défi pour lui. Une petit bombe sexy à souhait, pétillante, savoureuse qui mérite d’être déguster. C’est comme une plongée dans un conte en mode sexy, plus adulte, avec des émotions différentes. Le temps de quelques mois, les deux héros se retrouvent lier. Ils tombent amoureux. Ils jouent de leur alchimie. Et le jeune prince se souvient de l’amour de ses parents, de leur mariage loin d’être arrangé… Pourra-t-il être heureux? L’amour peut-il dépasser le devoir? L’homme laisse son coeur éclater au grand jour pour quelques instants. Seulement son royaume dépend de lui. Et Olivia ne correspond pas vraiment aux critères de la royauté… Qu’adviendra-t-il? Quel choix sera le bon? L’amour ou le trône?

En bref, une romance princière très conte de fées, avec son lot de tendresse, de sourires, de peps, de moments drôles et de passion. Les sentiments sont présents du début à la fin. Tous les personnages des principaux aux secondaires entraînent dans un ballet divertissant, magnifique et magique. Si vous avez envie de vous changer les idées, de lire un conte qui m’a fait penser à un mélange délicieux entre Il était une fois avec Amy Adams et Patrick Dempsey ou Princess Bride. J’ai eu des étoiles, des douceurs et un bain de nostalgie comme un cocon.

☙Ma note:☙

🌟9+/10🌟
Coup de foudre

☙Informations:☙

Titre original : The Royally Series, book 1: Royally Screwed
Auteure: Emma Chase
Editions Hugo Roman
Collection New Romance
Date de parution: 1er février 2018
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

3 commentaires sur “Il était une fois, tome 1 : Nicholas – Emma Chase

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *