[Avis] Wild Riders, Tome 3, L’instinct sauvage de Jaci Burton

★Synopsis:★
Il faut vraiment se méfier de l’eau qui dort… Nouvelle recrue au sein du département de la Justice, Shadoe Grayson veut faire ses preuves et accepte sa première mission d’infiltration dans un club de striptease afin de démasquer un agent corrompu. Membre des Wild Riders, l’arrogant et sexy en diable Spencer King, désigné pour la seconder dans cette affaire, pense qu’elle ressemble plus à une institutrice qu’à une stripteaseuse. Jusqu’à ce que Shadoe lui prouve que sous sa tenue réglementaire se cache une femme sensuelle qui éveille en lui les instincts les plus sauvages…

wild riders l instinct sauvage de Jaci Burton

★Mon avis:★
Jaci Burton est dans les auteurs qui font mouche quasiment à tous les coups chez moi. J’étais assez fan de sa saga les Idoles du Stade. Sans être ma série préférée concernant les bikers Wild Riders possède son charme. Etrangement, quelque part, j’accroche de plus en plus au fil des aventures aux héros. L’instinct sauvage est chaud, très érotique, peut-être trop car le suspense se relègue au second plan. Mais le style fait du bien. Le récit se lit rapidement offrant un très bon moment de lecture. J’avais hâte de plonger pour retrouver les Wild Riders. Ce club de motards a le don de regrouper des agents gouvernementaux sexys à souhaits. Si si, je vous assure… Le mélange sans abondances de personnages, sans gros fils complexes à suivre a permis d’offrir une invasion sympathique à mes neurones.

Shadoe Grayson est une nouvelle recrue. Pour faire ses gammes, elle doit infiltrer un club de striptease. Vous le voyez là, les effets torrides à venir? Non? Imaginez, elle doit être crédible et s’entraîner à jouer parfaitement son rôle pour ne pas être démasquée.

Spencer King doit l’assister. A lui le baby-sitting d’une bleue seulement il ignore que sous la surface ce cache une personne séduisante, craquante et diablement douée avec son corps. Intellectuellement et physiquement, Shadoe commence à le remuer petit à petit. Le début se met en place avec quelques longueurs. Puis ça démarre…

Malgré son manque d’expérience, la jeune femme possède des atouts comme sa mémoire photographique. Les wild Riders sont là en soutien. A eux de trouver qui est l’agent corrompu qui trahit ses services en les vendant. L’héroïne apprendra à dépasser ses peurs et à exprimer sa féminité. Elle a longtemps était vu comme un garçon manqué par son père. Spencer la met et au défi. Il risque de s’en mordre les doigts. Sous le glaçon, un volcan sensuel est en sommeil. Les flammes lui lèchent de plus en plus l’âme et les sens. Le héros succombe à sa partenaire. Je me suis attachée aux deux personnages. Le duo s’avère sexy, captivant, extrêmement chaud, ils brûlent de désir, leur attirance fait crépiter l’air. Leurs échanges réchauffent l’atmosphère. J’ai aimé suivre leur relation. Je regrette simplement que leur enquête passe un peu à la trappe. Jaci Burton semble avoir laisser de côté le suspense pour le présenter en dernière partie. Le développement aurait été plus poussée j’aurai littéralement fondu. Peut-être que c’est mieux de ne pas avoir accentuer davantage les rebondissements sous peine de finir liquéfier.

Shadoe et Spencer n’ont pas eu une vie facile. Loin de là, ils ont connu tous les deux des déboires et des blessures. Chacun a des raisons d’être comme il est. Ils s’apprivoisent. Shadoe vient d’un milieu riche. Son père militaire a toujours eu des idées bien arrêtées sur sa fille, qu’il regrette d’avoir. L’héroïne a un caractère bien trempée, déterminée, attachante, brillante, elle captive et retient l’attention. Face à elle, Spencer découvre qu’elle est très très sexy en plus de toutes ses qualités.

Le héros a un frère avec qui il a vécu dans des conditions loin d’être propice à l’éducation, les parents se penchaient plus sur l’alcool que sur les devoirs. Pour aider sa famille, rapidement, il a pris le pli de passer du mauvais côté de la loi. Le Bad boy a pu ainsi prendre soin de son frère. Il s’est forgé une carapace pour éviter de sombrer. Le général Lee lui a tendu la main. Depuis, Spencer agit au sein des Wild Ricers avec brio, son côté buté ne rend pas toujours les choses simples. Auprès de Shadoe, sa face protectrice sort encore plus les griffes. Ajoutez par dessus les sentiments qui s’en mêlent. Le verbe aimer se verra conjuguer et s’installer définitivement dans le coeur des deux protagonistes principaux. Leurs scènes montent rapidement en températures. Les scènes sexuelles sont torrides, très. Attention d’ailleurs, elles sont explicites comportant des descriptions anales et orales notamment. Le couple est HOT. Il vole la vedette à l’intrigue et au suspense qui les montrent en premier plan.

Pax et AJ m’intriguent et m’effraient un peu en même temps. Les deux Wild riders ont tendance à échanger leur partenaires sexuelles pour rester à la surface des relations. Je suis curieuse de voir la tournure que leur réserve l’auteure. Si un trio se présente ou un quatuor, je pense passer mon tour. Mon côté petit romantique a une préférence pour les duos.

Au final, L’instinct sauvage de Jaci Burton permet de passer un agréable moment. Il a réussi à m’emporter un cran au-dessus des précédents volets. Je suis curieuse de voir si le charme ira crescendo ou retombera. La romance et l’érotisme ont dépassé le suspense, ils l’ont mis un peu retrait. La trame entraîne dans son sillage avec volupté et talents.

★ Merci aux éditions Milady pour ce SP ★

★Ma note:★
★ 8/10 ★

★Informations:★
Série Wild Riders (5 livres)
Tome 1 La chevauchée sauvage.
Tome 2 La course sauvage.
Auteure: Jaci Burton
Photo : © Shutterstock
Traductrice : Lise CAPITAN
Date de parution : 27 mai 2016
Prix : 7.20 €
469 pages
Type : Poche
Edition Milady Romance
Collection: Suspense
Thèmes: Romance, Romance Contemporaine, Suspense, Erotisme, Aventure, Motard

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *