[Crok’Lecture] Wild Riders, Tome 1 : La Chevauchée Sauvage de Jaci Burton

Jaci Burton (Les Idoles du Stade) est dans mes auteurs favoris. Le mélange alliant motards au service du gouvernement, une détective privée, un virus, deux héros au passif compliqué, me tentait. Le récit semblait prometteur. Ce qui aurait pu être fort sympathique à sombrer rapidement dans une ébauche d’échanges sexuels digne d’un marathon.

Synopsis:
Ce séduisant voleur est-il ange ou démon ?

Alors qu’elle vérifie la sécurité d’un musée, Lily West, détective, tombe nez à nez avec un cambrioleur : l’homme qui alimente ses fantasmes depuis des années, Mac Canfield. Mais il ne compte pas voler un simple artefact, il est à la recherche d’un virus qui pourrait causer des millions de morts. Des coups de feu retentissent à la sortie du musée, et Mac entraîne Lily dans une course effrénée pour sauver leurs deux vies, lui faisant découvrir son groupe de motards aussi sexy que dangereux, les Wild Riders. La jeune femme ignore si elle peut faire confiance à Mac, mais elle compte bien mettre le virus en lieu sûr !

wild-riders-tome-1-la-chevauchee-sauvage-jaci-burton

Wild Riders tome 1 propose les bases de futures aventures dans un cadre de bikers. Si vous vous attendez à avoir de l’action, vous en aurez sur le plan sexuel, sur les routes c’est une histoire. D’entrée de jeu, les héros s’attaquent à leur libido. Chaude et explosive, elle s’exprime à de maintes reprises. Ma curiosité a été titillé par le côté agence secrète. Tous les membres de l’association sont des gabarits à faire rêver ou saliver. Des spécimens à croquer employés par le gouvernement, ils possèdent tous un côté bad boy ténébreux. Il faut attendre le dernier tiers pour voir davantage de personnes que Lily et West.

Les deux protagonistes principaux se retrouvent après plusieurs années. Ils se sont aimés au lycée. Lily West détective privée a offert sa virginité et ses rêves à Mac Canfield. Amoureuse, elle a eu le coeur brisé par son départ. Le destin les remet en selle. Mac vole un artefact contenant un dangereux virus. La belle le poursuit pour le récupérer. Enfourchant, la Harley, les deux amants tentent de sauver leur peau d’un ennemi invisible. Le bad boy déclenche des réactions brûlante chez Lily. Elle qui fantasme encore sur lui bien longtemps après leur nuit souhaite résister à son attirance. Jusqu’à prendre partie d’en profiter. Les apparences sont trompeuses, le méchant n’est pas celui qu’on croit. Mac est du même côté de la loi que l’héroïne. Il travaille dans l’ombre en utilisant ses talents de cambrioleur. Leurs routes se sont séparées pas dans les meilleures dispositions. Elle a refait sa vie, passant un moment dans la police. Lui, a croisé Granger Lee ancien général de l’armée qui lui a fourni une porte de sortie à travers les Wild Riders.

L’histoire aurait pu être superbe. La lecture tient en haleine dans un sens. L’envie de savoir où va aller Jaci Burton retient l’attention. Néanmoins, l’étincelle n’a pas toute sa vigueur. La chevauchée sauvage ne restera pas dans les annales comme le meilleur des romans de l’auteure. Plusieurs points restent en suspend. Lily cède rapidement à ses pulsions, tout en se prenant la tête. Limite perturbant son attitude. Mac est plus brut, plus attrayant. L’étalage de sexe entre eux pousse à chercher où les sentiments se cachent par moments. Les scènes réchauffent sans nul doute. Elles sont nombreuses. Trop peut-être. Je m’attendais à plus de suspense, plus d’aventures et moins de galipettes. L’idée de départ avait vraiment de quoi détonner. Le rendu laisse un arrière goût mitigé. Les promesses ne sont pas toutes tenues. Jaci Burton offre avec un malin plaisir un assemblage de scènes de sexe frôlant l’overdose. La détente est au rendez-vous. Ni plus ni moins. Les idées se noient sous leur poids. L’enquête, l’histoire d’amour, l’action, le suspense s’avèrent survoler.

Merci à Aurélia des Editions Milady via le Ladies Club pour la découverte.

Ma note:
6/10

Informations:
Auteure: Jaci Burton
Traduction: Lise CAPITAN
Photo : © Shutterstock
Prix : 7.20 €
Nombre de pages : 384
Type : Poche
Edition : Milady
Date de parution: 28 août 2015
Titre anglais: Riding Wild (Wild Riders #1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *