Sheïd- Tome 1 Le piège de Mafate- Philippe Pellet

Critique BD: Sheïd- Tome 1 Le piège de Mafate de Philippe Pellet

Le résumé de Sheïd avait piqué ma curiosité. Ai-je succombé ? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Intrigue millénaire et soleil de plomb Sheïd, ancien légionnaire qui survit de contrebande, accepte un contrat qui va faire basculer son destin. Dans une cité écrasée de soleil, alors qu’il a pour mission d’enlever un vieil archéologue, la situation dérape et à l’agonie, ce dernier confie sa petite fille Nyl au mercenaire. Au courant des récentes découvertes du vieillard, Nyl plonge Sheïd au milieu d’enjeux bien plus grands que lui où la résurgence d’un ancien pouvoir par des élites corrompues menace tout un monde.

Sheïd tome 1

Mon avis:

Sheïd est un ancien légionnaire devenu contrebandier. Il vogue sans attaches dans un étrange vaisseau. Le côté particulier a attisé une flamme. J’ai eu l’impression de voir un croisement entre Albator, Star Wars et Mad Max. Je sais, je mélange deux styles que j’apprécie. Mon esprit partait déjà vers de belles aventures.

Direction Marfate aux côtés du héros, la capitale de l’empire réserve des surprises. Une mission ne se déroule pas comme prévue. Les circonstances se lient pour bousculer le quotidien de Sheïd.

J’ai été déstabilisée par les tournures prises. Je me suis demandée à plusieurs reprises si j’avais manqué un morceau. Ma lecture a été hachée. J’ai eu un sentiment déroutant de louper le coche. Je ressors mitigée de ma découverte.

Le vieil archéologue, le héros Sheïd, la petite fille… tous se mêlent dans un ballet passionnant mais qui m’a semblé inachevé. J’ai eu la désagréable sensation de ne pas avoir toutes les pièces en main. J’ai été intriguée, passionnée et piquée.

Le piège de Mafate est original. Les traits de dessins de Philippe Pellet trouveront leur amateur. Fins, expressifs, détaillés, ils ont leur atouts. J’avoue que je n’ai pas réellement accroché. Le monde sombre, perturbant, étonnant a du charme. Les mondes promis sont prometteurs. J’ai apprécié les jeux de lumières, les couleurs, le style des personnages, le fil de l’histoire. J’ai bloqué sur mon impression. Cela a rompu l’attrait.

En bref, Sheïd ouvre un voyage entre ombres et lumières teinté d’aventures et de complots assez fascinants. L’ensemble risque de plaire à plus d’un public. Pour ma part, je suis restée sur le bas côté. Je le regrette car l’idée s’avère brillante. Le rendu m’a laissée sur ma faim. Je vous souhaite un chouette moment de détente avec cette bande dessinée. Elle le mérite. Ce n’est que mon avis personnel. Tous les goûts varient.

Ma note:

7/10

Informations:

  • Éditeur : Drakoo
  • Auteur: Philippe Pellet
  • Date de parution: 4 novembre 2020
  • Disponible en numérique et en papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.