Peter Pan- J.M. Barrie

Critique roman: Peter Pan de J.M. Barrie

Peter Pan fait partie de ses personnages connus par bien des versions de son histoire. Bien des mots ont coulé pour narrer son aventure, J.M. Barrie a créé un héros qui refuse de grandir et qui bouleverse la vie de trois enfants: Wendy, Michael et John pour les emmener visiter une île enchantée. Laissez-vous tenter. Vous ne serez pas déçus.

☙Synopsis:☙

C’était un vendredi soir. Les parents de Wendy, Michael et John étaient absents, et la nurse Nana, une chienne terre-neuve, était attachée dans la cour. La voie était donc libre pour que Peter Pan, le garçon qui refusait de grandir, vienne rechercher son ombre, et entraîne les enfants vers le Pays de Nulle Part. Une île enchantée habitée par des Peaux-Rouges, des fées et des pirates commandés par le sinistre capitaine Crochet,qui cherche à se venger de Peter Pan…


☙Mon avis:☙

Peter Pan est de ces contes qui touche aussi bien les petits que les grands. Son ton possède plusieurs degrés de lectures. Il emporte sur les traces de Peter Pan, ce héros qui souhaite rester un éternel enfant. Ne jamais grandir, ne jamais passer la porte du monde des adultes. Peu importe le prix pour y arriver, pour rester pour toujours un petit.

J.M.Barrie pose un récit délicieux. Ses mots se parents d’une émotion, d’une teinte savoureuse. C’est magique, étonnant, surprenant du début à la fin. Le ton se pare de poésie, de magie, parfois subtile, parfois profonde, drôle et grave à la fois. Les couleurs se déploient comme un arc-en-ciel. Majestueux. Splendide. Superbe ballet où la réalité côtoie l’imaginaire avec brio.

La version de Disney est dans mes films favoris. C’est à mes yeux un classique. Une madeleine à partager en famille. Et j’ai été étonnée de découvrir que la trame est conservée. Je ne sais pas pourquoi, je voyais plus de coupe. Alors que l’esprit est quasiment conservé dans sa totalité. Le caractère de Peter Pan est un poil édulcoré dans le long métrage animé. L’auteur ne cache pas son égoïsme, son refus catégorique et têtu de ne pas devenir adulte. Son personnage prend un tournure plus surprenante, plus digne de celle croisée dans Once Upon a time. Plus dure. A travers, Peter Pan, son Pays Imaginaire, ses habitants, Wendy, Michael et John, le lecteur découvre une ôde aux mères. Les mamans sont précieuses, incroyables, elles aiment peu importe le comportement de leur enfant. Les mots pour décrire cet amour est incroyablement merveilleux.

Peter Pan désire une maman, désire une fratrie, désire être entouré, mais ne désire à aucun moment prendre la place d’un père. Il veut être le chef, le meilleur et être aimé. J’ai eu le coeur serré en l’imaginant. Wendy aussi m’a fendue l’âme. Elle accepte sans rechigner la condition que lui offre le héros volant. Jamais, une révolte. Rien. J’avais moins cette impression devant le film. Etrange, comment l’enfance voit une oeuvre, et l’adulte une autre. L’innocence de l’enfance se pose avec mystère, merveille. J’avoue que la fin est plus triste que je ne le pensais. Les larmes ont coulé.

En bref, Peter Pan est un conte pour petits et grands. J.M. Barrie dépeint un monde merveilleux entre rêve et réalité avec des notes parfois douces, parfois sombres, mais toujours touchantes. Le voyage vaut le détour. Passez les portes du Pays imaginaire, filez rencontrer Nana, Wendy, Michael, et j’en passe. Filez voir les étoiles. Attention, le ton est plus grave qu’il ne le laisse supposer. Le fond plus complexe offre plusieurs lectures possibles. A vous de voir où votre coeur vous transporte.

☙Ma note:☙

?9/10?

☙Informations:☙

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙
Auteur: James Matthew Barrie
Illustrations: Jan Ormerod
Traduction:‎ Henri Robillot
256 pages
Tranche d’âges: 10 – 13 années
Editeur : Folio Junior
Date de parution: 8 mars 2018
Collection : Folio Junior

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.