Nicky Larson et le Parfum de Cupidon

Critique film: Nicky Larson et le Parfum de Cupidon de Philippe Lacheau

Je fais partie des spectateurs qui ont tenté l’aventure Babysitting et Babysitting 2, sans tomber sous le charme. J’en venais à me dire que Philippe Lacheau et moi c’était une histoire perdue. J’étais curieuse de découvrir son adaptation de Nicky Larson City Hunter de Tsukasa Hojo. J’aurai pas parié une pièce sur son pari… Ai-je été conquise par le film? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Nicky Larson est le meilleur des gardes du corps, un détective privé hors-pair. Il est appelé pour une mission à hauts risques : récupérer le parfum de Cupidon, un parfum qui rendrait irrésistible celui qui l’utilise…

Mon avis:


Ses bandes-annonces m’avaient un peu collée des sueurs froides j’avoue. J’appréhendais un petit peu de découvrir Nicky et Laura sur grand écran.

Nicky Larson et le Parfum de Cupidon, m’a surprise. J’ai été très agréablement étonnée. Si, si, je vous assure. J’ai vu un divertissement décalé, étrange. J’ai même ri à plusieurs passages. Je ne me suis pas prise la tête. L’esprit parfois potache, hilarant, pas sérieux du Club Dorothée s’étale sur la pellicule. Le long métrage de Philippe Lacheau est comme une déclaration d’amour aux oeuvres d’une époque où Ken le Survivant, Dragon Ball, Cat’s Eyes, Ranma 1/2, Hélène et le garçons, les Musclés, se côtoyaient. Un mélange éclectique qui avait son public avec ses perles et ses plaisirs coupables. Les années 80 s’expriment à travers une grosse bouffée de nostalgie.


Philippe Lacheau parvient à gérer le côté humour et dramatique de Nicky Larson. Il incarne un Nicky collant à l’image que le dessin animé a offert au public. Elodie Fontan en Laura est juste remarquable. J’ai adoré leur complicité et l’alchimie entre les deux. Elle colle à celle que Hojo a instauré au fil des aventures de Nicky et Laura.

L’impression de voir un énorme clin d’oeil au dessin animé se dessine. Les visuels se teintent de couleur, d’effets et de formes explosives. Le rendu s’avère loufoque, réaliste, une pointe comique et burlesque. Le cocktail proposé manie avec brio les blagues assez masses de niveau, les focalisations du héros sur les femmes et la vie croisée d’une tribu de canetons et leur mère. Sans parler de Pamela Anderson qui a aussi dans son genre bercé toute une génération avec Alerte à Malibu. Tout s’imbrique pour donner vie à un récit plein de peps, sans temps morts, un poil surréaliste avec une bonne dose d’action servi dans un effet cartoon sympathique.


L’histoire s’appuie sur de nombreuses références aux oeuvres des années 80. C’est délicieux dans un sens à découvrir. Déroutant. J’avoue que j’ai eu du mal avec des passages et deux personnages particuliers, comme conçus pour remplir des trous… Mais la séduction opère.

Nicky Larson qui ne se prend pas au sérieux, avec des références, un duo principal qui fonctionne sur fond de blagues ras des pâquerettes (certaines phrases m’ont fait levé les yeux aux cieux) et une pincée de drame digne de son personnage papier, j’ai apprécié. J’en suis la première surprise. Je passerai sur la vision de l’homosexualité. J’ai bloqué sur les cheveux de Elodie Fontan et Philippe Lacheau. Je me suis amusée. Je me suis détendue. Que demandez de plus?

Ma note:

7/10

Informations:

Date de sortie 6 février 2019
De Philippe Lacheau
Avec Philippe Lacheau, Élodie Fontan, Tarek Boudali plus
Genres Comédie, Policier
Nationalité Français

Distributeur Sony Pictures Releasing France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *