L’héritage des jumeaux diaboliques- Gareth P. Jones

Critique roman: L’héritage des jumeaux diaboliques- Gareth P. Jones

Pourquoi j’ai choisi cette lecture? Juste parce que j’ai pensé à la Famille Addams en lisant le titre. Puis un peu à Tim Burton, j’avoue. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Les jumeaux Lorelei et Ovide Spleenspick ne sont pas des enfants comme les autres. Ils habitent un sinistre manoir, ne vont pas à l’école et sont les héritiers d’une immense fortune. Mais surtout, ils essaient de s’entretuer depuis leur  plus tendre enfance ! Un beau jour, ils se décident enfin à faire la paix. Pourtant, les tentatives d’assassinat continuent. Qui d’autre aurait intérêt à se débarrasser d’eux ?

Mon avis:

Je ne me suis pas trompée. Mon instinct avait raison. J’ai retrouvé cette sensation de lieu sinistre que j’adore. J’ai rencontrée une ambiance digne de la Famille Addams, de Tim Burton ou Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire que j’adore. 

Un manoir lugubre, des secrets de famille, des jumeaux diaboliques, tous les ingrédients sont réunis pour me faire craquer. J’ai adoré
les jumeaux Spleenspick. Ne vous attendez pas à avoir des chérubins angéliques, doux et mignons. Ce sont des démons sur pieds. J’ai imaginé une version duo de la Malédiction de Damien (je reste traumatiser de cette saga et de ce gamin horrible… il est terrifiant). Ils sont sombres, glauques et pourtant séduisants. Si vous aimez les airs gothiques, la mort, vous allez être servis.

Lorelei et Ovide, sont démoniaques, tout en étant attachants. Un vrai paradoxe. Ils attirent les regards. Leur passe temps favori est de fomenter des assassinats. Ils n’y sont jamais vraiment parvenus jusqu’au bout. Un jour, le duo d’enfer décide de tout stopper. Pour marquer le coup, l’accord sera notifié par notaire sur l’acte de famille. Sauf que rien ne se passe comme prévu…

Les aventures de Lorelei et Ovide sont entraînantes, funèbres, redoutables et captivantes. Les tentatives d’assassinat sont légion. L’action ne manque pas. Le roman est rythmé, addictif, plaisant. 

Les indices pour comprendre le mystère autour des Spleenspick se distillent à travers de nombreuses ballades, découvertes, révélations. L’esprit ne s’ennuie pas une seule seconde. C’est prenant jusqu’à la dernière ligne.

En bref, Gareth P. Jones écrit un récit passionnant, un peu sinistre. J’ai adoré les impressions de plonger dans un assemblage mêlant la Famille Addams et les pensées digne de Burton. C’est particulier, savoureux, décalé, glauque à souhait.

Ma note:

9/10

Informations:

Auteur: Gareth P.JONES
Jeunesse
Editions Livre de Poche Jeunesse
Parution :
394 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.