Les aventuriers de la Mer, tome 1-Le vaisseau magique- et Prélude- Robin Hobb

Critique roman: Les aventuriers de la Mer, tome 1: Le vaisseau magique par Robin Hobb plus le Prélude

J’avais gardé sous le coude les aventuriers de la Mer pour le lire après le tome 6 d’Assassin Royal. Tous ceux qui m’ont conseillé de lire Robin Hobb m’avaient mis en garde de le découvrir après ce dernier roman. Je me suis lancée. Une plongée de plus dans l’univers riche, complexe et captivant de l’auteure m’a attendue au tournant.

☙Synopsis:☙

Les vivenefs sont des vaisseaux magiques attachés par des liens empathiques à la famille qui les possède. Ces navires insaisissables bravent les tempêtes, évitent les récifs, distancent les monstres marins, sèment les pirates… et font l’objet de toutes les convoitises. Le capitaine de la Vivacia, Ephron Vestrit, se meure. Parmi les siens, chacun ourdit complot et trahison pour s’approprier son vaisseau, car une vivenef ne se transmet pas comme un legs ordinaire. Pendant ce temps, d’autres dangers se profiles à l’horizon : les serpents de mer qui infestent les océanes se regroupent, et un ambitieux pirate aspire à unir ses pairs sous un seul pavillon : le sien.


☙Mon avis:☙

Peut-être ai-je trop attendu? Peut-être que les échos que j’avais eu m’avaient vendue trop de rêves. Je n’ai pas été emportée totalement par Les aventuriers de la mer. Peut-être est-ce du aux bases qui mettent du temps à s’installer. Je ne sais pas. Un tout qui m’a rendu perplexe par moment.

Pourtant, je suis restée ancrée à la trame. J’avais envie de connaître les événements qui attendaient les viveneufs. Le talent de Robin Hobb m’a poussée à terminer le récit. L’attention est captivée. Les idées sont intéressantes. Les personnages s’avèrent fascinants mais les longueurs ont raisons de moi. Je le regrette.

Les promesses énoncées titillent l’esprit. Althéa m’a passionnée. Je suis séduite par cette jeune femme encline à voguer sur le vaisseau familial. Elle ne manque pas de piquants ni par son caractère ni par sa position. C’est quasiment la seule à avoir retenu ma curiosité. Les autres personnages ne manquent pas d’attraits, mais ils sont amoindris. Le style de Robin Hobb reste toujours très plaisant. Les descriptions devraient en séduire certains. Pour ma part, le charme est différent de l’Assassin Royal.

Après la saga de l’Assassin Royal, Les aventuriers de la mer plonge dans un nouveau monde. Robin Hobb ouvre plusieurs perspectives. Elle pose de nombreux personnages, de nombreux horizons. Peut-être trop pour moi. La magie agit avec un petit bémol. Je vais en rester là pour le moment au niveau de mes lectures. Un premier tome qui invite à rester accrocher, à guetter les prochaines pistes.

Ps: j’ai aussi lu Retour au Pays : Prélude à L’assassin royal et aux Aventuriers de la mer.
Un récit assez court. Il se lit très vite. Les pages se dévorent quasiment en un clin d’oeil. Robin Hobb mélange ses sagas pour le plus grand bonheur de ses fans. L’histoire met en scène un personnage féminin, fort, attractif. Les longueurs subsistent ce qui est déroutant dans un format de 120 pages. A réserver aux amateurs de l’auteure.

☙Ma note:☙

?7/10?

☙Informations:☙

titre: Les aventuriers de la mer, tome 1 : Le vaisseau magique
titre vo: The Liveship Traders Trilogy, book 1: Ship of Magic
Auteure Robin Hobb
Editions j’ai lu
collection Fantasy
Editions 2018

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.