L’Arrache-mots- Judith Bouilloc

Critique roman: L’Arrache-mots de Judith Bouilloc

Je ne connaissais par l’auteure du roman Les maîtres du vent. L’Arrache-mots me séduisait par son titre accrocheur et le prénom de son héroïne Illiade. Juditg Bouilloc a-t-elle su me convaincre? Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

Mon avis:

L’Arrache-mots est sublime. Sa couverture, les arabesques, tout invite à un voyage surprenant, poétique. Le ton est donné d’entrée de jeu. La beauté de l’édition est juste à couper le souffle. Je n’ai eu qu’une envie voir davantage de romans de cette qualité graphique. Pour ne rien gâcher, les écrits de Judith Bouilloc accompagnent à la perfection cet écrin divin.

Illiade ne pouvait que me plaire. Elle adore les livres. Comment ne pas l’aimer? Et en plus, l’héroïne possède un pouvoir. Elle donne vit aux histoires en les lisant à voix haute. Les ingrédients sont réunis pour une aventure prometteuse. Un soupçon de magie, une demande mystérieuse, voilà le point de départ d’une étonnante trame.

Iliade est douce, rêveuse, bibliothécaire. Elle transmet sa passion à ses lecteurs. Les mots deviennent extraordinaires. Ils se font messagers somptueux. Un conte chaleureux se dessine au fil des pages. De nombreuses références littéraires ponctuent le récit. Leur intégration souffle un amour unique, tendre. La passion de l’auteure se ressent, comme son inspiration. Le passe-miroir semble avoir fait des émules.

J’ai aimé être transportée à côté d’Iliade. J’ai adoré l’univers créé. Il se dégage un truc. Une étincelle magique se déploie. La dame blanche m’a remis en mémoire les contes et légendes mystiques que j’ai dévoré adolescente.

L’univers possède un attrait impressionnant. Les défauts s’oublient presque tellement les informations sont riches. L’esprit savoure les découvertes. Il se prend d’affection pour Iliade. La romance sera convaincre certains lecteurs. Et en laissera d’autres sur le carreau. Pour ma part, elle est au centre de la trame. Des beaux moments en découlent. Le charme a agit chez moi. La première rencontre donne un petit goût surprenant. L’amour grandit en apprenant à se connaitre. Parfois, les premières impressions sont faussées. Il faut savoir laisser une seconde chance.


En bref, l’Arrache-mots a su m’emporter dans une jolie odyssée. J’ai pris plaisir à suivre Iliade. L’amour des oeuvres littéraires se touche du doigt. Il est magique, beau à tomber. Judith Bouilloc sait manier les mots à merveille. Elle transmet une passion pour plusieurs titres qui donne envie d’y replonger avec délectation.

Ma note:

8/10

Informations:

280 pages
Editeur : Hachette Romans
Date de parution: 22 mai 2019
Collection : Hors-séries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *