Josh et Hazel, comment ne pas tomber amoureux – Christina Lauren

Critique roman: Josh et Hazel, comment ne pas tomber amoureux de Christina Lauren

En lisant le résumé de Josh et Hazel, comment ne pas tomber amoureux , j’ai eu le sourire. J’ai un faible pour les romances où les amis craquent l’un pour l’autre. Alors l’idée menée à bien par le duo de choc Christina Lauren ne pouvait que promettre une très belle histoire. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Juste amis. Juste amis. Juste amis. 
À force de le répéter, ça va bien finir par être vrai.Hazel sait qu’elle n’est pas facile à vivre – et franchement, la plupart des hommes ne sont pas prêts à relever le défi. Si son armée d’animaux domestiques et son goût prononcé pour l’absurde ne les font pas fuir, son absence de filtre la conduit systématiquement à dire ce qu’il ne faut pas dans les moments délicats. Tant pis pour eux. Hazel est une belle personne. 
Josh connaît Hazel depuis la fac, à un moment où son allégresse loufoque était totalement incompatible avec son caractère à lui, calme et dans la retenue. Depuis le premier soir où ils se sont rencontrés – quand elle lui a avoué de but en blanc qu’elle  » serait honorée de (lui) offrir (son) corps  » – jusqu’au jour où elle lui vomit avec grâce sur les chaussures, Josh a toujours pensé qu’Hazel relevait plus du spectacle que de l’être humain. Cependant, dix ans plus tard, après une relation houleuse avec une fille qui l’a trompé, sortir avec Hazel est une vraie bouffée d’air frais. 
Non que Josh et Hazel sortent ensemble. Du moins, pas ensemble ensemble. Parce qu’organiser en duo une série de  » double dates  » de plus en plus terribles, signifie bien qu’il n’y a rien entre eux… n’est-ce pas ?

Mon avis:

Hazel. Hazel. Hazel.

Cette héroïne fait partie des personnages inoubliables. Atypique. Décalée. Farfelue. Loufoque. Hors norme. Hazel est un rayon de soleil un peu barge. Excentrique, unique, sans filtre, elle n’a pas sa langue dans sa poche, tellement étonnante que le charme oscille entre l’aimer ou la détester. La reine des gaffes est un aimant irrésistible. Impossible à effacer, la jeune femme pimente tout sur son passage. J’ai cru voir un petit morceau de Phoebe teinté d’une autre magie. J’ai adoré. Littéralement. J’ai eu un sourire fou tout le long de ma lecture.

Hazel est un petit ovni.

Craquant. Souriant, lumineux, époustouflant. Personne ne peut la dompter. C’est un ouragan qui chasse les nuages. Sa personnalité est juste parfaite pour contrebalancer celle de Josh. Elle saura taper dans sa grisaille. Josh est plus en retrait, sensible, adorable, gentil, protecteur, presque trop parfait.

Hazel et Josh se sont rencontrés à la faculté. Leurs chemins se sont croisés de manières assez perturbantes, plusieurs fois sans vraiment s’arrêter. Puis, les années ont passé, la jeune illuminée est devenue la meilleure amie de la soeur du jeune homme. Le destin décide de les rapprocher à travers Emily.

Emily est la personne qui connait le mieux au monde Hazel. Cette dernière ignorait qu’elle était de la famille de Josh. Le Josh qui l’avait fait craquer. Le Josh qui a assisté à des scènes embarrassantes. Impossible de cacher le passé. Alors autant transformer le héros en meilleur ami. Le décret tombe, la pétillante jeune femme lui accorde le statut irrévocable d’ami. Le sort est lancé. La pauvre homme n’a pas trop le choix et accepte.

Josh forme un excellent duo avec Hazel. Elle débarque comme un boulet de canon à une période difficile de son existence. Devenu kiné, avec une relation longue distance, il découvre que sa petite amie le trompe. Son coeur se brise. Emily y voit un signe. Son frère apprend à aimer l’excentricité, la fraîcheur et le peps d’Hazel.

Le caractère taciturne de Josh trouve un écho dans celui extraverti d’Hazel. Coréen, il vit dans le respect de la tradition. Hazel suit sa propre voie. Les deux se complètent. La tornade bouscule tout. Elle veut sortir de son ombre, le jeune homme. Le dynamisme de l’héroïne tord les idées noires et efface les mauvais jours. Elle perturbe la vie bien rangée, tristoune du héros. C’est un vrai petit bolide extra ordinaire. J’ai adoré la relation qui se tisse entre le couple d’amis. J’ai adoré voir les étincelles fusées.

Christina Lauren ont écrit une véritable comédie romantique qui fait du bien au moral. C’est un bijou. Délicieux. Mordant. Piquant. Drôle. Josh accepte Hazel comme elle est, sans vouloir la changer. Et elle donne une belle dose de lumière à son quotidien. Chacun a son regard sur l’autre, bienveillant, attendrissant, passionnant. Voir le duo enchainé les rendez-vous est tordant. Comme leurs échanges, les répliques, les petits grains de folies semés par ci par là (la mère d’Hazel vaut le détour), tout cet ensemble pétille et envoie des grosses bouffées de joie toute simple.

J’ai passé un superbe moment avec Hazel et Josh. J’ai craqué pour les deux héros. J’ai eu des fous rires. Hazel est hilarante. Josh est plus en retrait, mais réuni, ils enflamment tout. Les émotions sont là. C’est émouvant, sympathique à souhait, envoûtant, captivant. Les sentiments gagnent en puissance au fil des chapitres. Christina Lauren offre une comédie romantique irrésistible. C’est un soleil. Je regrette presque la fin précipitée. Car tout le reste est un pur bonheur. Le roman est léger, pétillant, plein d’humour. Foncez pour un bol de romance mignonne, sexy et hautement addictive.

Ma note:

9/10

Informations:

Auteures: Christina Lauren
Traduction: Margaux Guyon 
Titre original : Josh and Hazel’s Guide to Not Dating (2018)
Editions Hugo & cie
Collection New romance
348 pages
Sortie : 6 Juin 2019
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui

1 commentaire sur “Josh et Hazel, comment ne pas tomber amoureux – Christina Lauren

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *