Hors-la-loi, tome 1 : Vaughn- N.R. Davoust

Critique roman: Hors-la-loi, tome 1 : Vaughn de N.R. Davoust

J’évite souvent de lire les romances qui ont un format court. J’ai toujours peur de rester sur ma faim. Pour une fois, j’ai eu mon compte. Même si j’avoue, j’aurai pas dit non à du rab. Mais c’est plutôt bon signe, non? Je cherchais une romance historique sur fond de Western. N.R. Davoust m’a proposée de découvrir son premier tome. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

1858, Colorado.
Cassie s’occupe seule de son ranch depuis la mort de sa famille, et mène une vie sans heurt malgré les visites régulières d’un voisin plein d’amertume, qui n’a de cesse de vouloir la chasser de ses terres.
Le jour où elle découvre un inconnu gravement blessé et armé jusqu’aux dents, deux choix s’imposent alors à elle : le laisser mourir pour éviter les problèmes, ou prendre le risque de le soigner pour qu’il reprenne sa route.
Un homme que le passé violent finira par rattraper. Il devra alors, à son tour, choisir : fuir ou faire face.
Cassie n’aurait jamais pu imaginer à quel point sa vie allait basculer.
Elle n’imaginait pas, non plus, les tourments et le danger que cet inconnu allait ramener avec lui.

Mon avis:


Hors-la-loi m’a entrainé dans un paysage de Farwest. J’ai adoré. J’en parle rarement, je suis fan des cowboys et des histoires qui se déroulent dans l’ouest américain. Modernes ou anciennes,  j’aime l’idée de mercenaires, de shérifs et autres héros des plaines qui prennent vie sous la plume d’un auteur. Si vous saviez le nombre de films que j’ai vu les mettant en scène… Il était une fois dans l’Ouest, Le bon, la brute et le Truand, Django Unchained, Rio Bravo, L’impitoyable... et j’en oublie. Du coup, mon cerveau a imaginé Vaughn en Clint Eastwood (voir même en Scott Eastwood pour rester dans la famille).

Direction le XIXème siècle au Colorado, pour rencontrer Cassie, jeune femme au caractère bien trempé. Un homme blessé vient bouleverser son quotidien. Passant outre son aura mystérieuse, sauvage, dangereuse et ses armes, l’héroïne décide de le soigner. Le bel inconnu se prénomme Vaughn. 
Les deux protagonistes font crépiter l’air par le désir qui flambe entre eux. Elle, si combattive, droite, si forte et lui tireur, tueur et hors-la-loi, deux pendants d’une même pièce, qui se retrouve lier loin de la civilisation. Les liens se tissent peu à peu. La cohabitation ne se réalise pas sans heurts. Les tensions augmentent au fil des échanges. Les deux âmes solitaires se rapprochent pour le plus grand plaisir des lecteurs. 

J’ai aimé l’ambiance western. L’action ne manque pas. Cassie est en proie à la convoitise des hommes. Ses terres sont prisées. Vaughn sera sa planche de salut improbable. Des sentiments naissent. Le coeur est emporté dans un tourbillon. Le blessé sait que sa condition particulière ne peut que lui apporter des mauvais coups. Pourtant, la lumière de la jeune femme l’attire comme le papillon et le feu. Il est conscient des soucis qu’il peut lui apporter. Elle semble les ignorer. 


N.R. Davoust parvient à mélanger le tout dans une romance prenante. Elle place les indices, les ingrédients de son histoire avec talent. Le charme se déploie doucement, par touches. Les émotions des personnages sont palpables. J’ai eu l’impression de voyager en 1858. J’ai adoré. Chapeau bas. Je suis appâtée. J’ai hâte de continuer l’aventure si les promesses continuent sur leur lancée, je risque d’être plus que conquise. 

Ma note:

8+/10

via GIPHY

Informations:


« Hors-la-loi » #1 « Vaughn »

Auteure: N.R. Davoust
Auto-Editions le 13/10/2018 : 136 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *