Heartstopper, tome 1: Deux garçons. Une rencontre.- Alice Oseman

Critique roman: Heartstopper, tome 1: Deux garçons. Une rencontre.- Alice Oseman

Le format particulier entre roman et BD de Heartstropper associé à la plume d’Alice Oseman piquait ma curiosité. J’ai lu Silence radio. Et j’avais envie de retrouver la sensibilité de l’auteure. Je me suis lancée dans ce premier tome. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Deux garçons.

Une rencontre.

Un coup de foudre amical…

ou amoureux?

Mon avis:

J’ai eu un coup de cœur pour cette histoire et ses personnages. Le style entre nouvelle graphique, bande dessinée et roman M/M s’avère délicieux. Le ton est mignon tout plein. Très touchant. J’ai été surprise par les tournures, la simplicité et la fluidité de poser les émotions. Mais aussi par les deux héros. J’ai fait une magnifique rencontre.

Nicholas, le rugbyman et Charlie, le musicien sont deux pépites. Rien ne les destiner à devenir amis. Et pourtant, la vie fait rentrer en collision leurs deux univers. Le sportif se rapproche de Charlie. Le petit geek plus jeune assume sa sexualité. Il a fait son coming out. L’air de rien, pas après pas, les sentiments naissent. Ce qui était une rencontre improbable se dessine en jolie romance. Nick qui avait pris sous son aile Charlie commence doucement mais sûrement à s’interroger sur les liens qui se tissent. Les émois piquent son coeur. Il cogite. Lui qui est hétérosexuel, ressent des étincelles auprès de Charlie. Ce dernier tombe amoureux. Il pense que c’est un amour à sens unique… jusqu’à…

Les dessins sont simples, classiques. Terriblement efficaces. Ils vont droit au but. Je ne suis pas fan de ce type de crayonnés, et pourtant, la magie d’Alice Oseman se déploie. Je me suis pris à aimer Nick et Charlie au delà des apparences. L’auteure déploie une bulle de sensations, de premiers petits pincements, de cette magie de la découverte, du truc qui déboule dans le coeur quand nous tombons amoureux. Doux. Tendre. C’est un joli bain dans les changements infimes qui se dessinent au gré des échanges. Les deux adolescents craquent l’un pour l’autre. J’ai fondu.

Charlie m’a littéralement fait craquer. Le petit geek de service, gentil comme tout, qui a du mal à gérer le harcèlement dont il est victime après son coming out. Les épreuves l’ont fragilisé. Son coeur a souffert. Mais il en ressort plus fort. J’ai aimé sa personnalité. Sa fraîcheur. Son peps. Ses étoiles dans les yeux.

Nick est un cliché sportif sur patte. Au-delà de son physique, il généreux, captivé, sympathique à souhait. Peu importe que son ami soit homosexuel. Peu importe les moqueries. Il tient à Charlie. Il s’éveille avec lui. Leur histoire est un bonbon acidulée, plein de peps, de moments mignons. Alice Oseman pose un regard tout en tendresse sur les interrogations sur sa sexualité, sur les amours naissants et les amitiés.

En bref, Heartstopper plonge dans une rencontre toute en douceur, en tendresse. Deux garçons qui se découvrent, qui se cherchent. Les émois amoureux naissent sans distinction de sexe. Ils marquent le coeur de leur empreinte. Ils grandissent et se développent. Alice Oseman le démontre avec une justesse infinie. J’ai beau ne pas avoir totalement accroché aux traits graphiques, les images possèdent un charme parfait pour aller avec les mots. Je suis curieuse de lire la suite. Je veux savoir comment les événements tournent pour Charlie et Nicholas.

Ma note:

9/10

Informations:

  • Titre: Heartstopper, tome 1: Deux garçons. Une rencontre.
  • Auteure: Alice Oseman
  • Traductrice: Vélérie Drovet
  • Éditeur: Hachette romans
  • Catégorie: Young adult/BD
  • Nombre de pages: 272
  • Date de parution : 09/10/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *