Fake- Jenn P. Nguyen

Critique:

Fake de Jenn P NGUYEN est le nouveau titre de la collection New Way. J’aime énormément les ouvrages de ce label de chez les Editions Hugo Roman. Il renferme des petits bijoux Young Adult. Je voulais une romance toute douce, toute mignonne pour l’été. Ce tire me semblait prometteur. Il partait sur de bonnes bases deux amis inséparables, liés par leurs mères qui rêvent de les voir ensemble. J’étais curieuse du rendu. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Mia et Jake se connaissent depuis toujours. Et pour cause : leurs mères sont meilleures amies. Ils se sont supportés pendant les vacances d’été, les brunchs du dimanche et même lors des visites annuelles chez le dentiste… 
Depuis qu’ils sont ados, les mamans n’ont qu’une idée en tête : leurs chérubins formeraient le couple rêvé, elles en sont convaincues. Mia et Jake, eux, en sont plutôt au stade où se trouver dans la même pièce est déjà un calvaire. Pour avoir un peu la paix, ils élaborent le plan parfait : ils vont prétendre être en couple pour deux semaines, et ensuite rompre pour calmer leurs mères à tout jamais. Ensuite, ils seront libres. Du moins, c’était ce que la stratégie soi-disant sans faille prévoyait…

Mon avis:

Fake est une lecture adorable. J’ai eu un énorme sourire tout le long. Ce roman est une petite pépite toute moelleuse, tendre, délicate. Un petit young adult sans prise de tête se dessine au fil des pages.

Dès les premières lignes, les liens entre Mia et Jake se ressentent. Leur amitié est profonde. Ils se connaissent depuis l’enfance. Ils ont grandi ensemble. Leurs mères sont les meilleures amies du monde. Leur rapprochement est logique. Mais l’idée d’être en couple ensemble déplait aux deux adolescents. Le duo est obligé de se supporter tout le temps. Il a besoin d’espace, seulement allez convaincre vos génitrices du contraire. Jusqu’au jour, où pour contrer leurs désirs, les deux jeunes gens décident de faire semblant de sortir ensemble.

Le ton est léger, frais, sans prise de tête. Ne cherchez pas de grosses surprises dans la trame, il n’y en a pas. C’est reposant, tranquille. Les deux héros sont complémentaires, craquants et digne d’une comédie romantique. Je les ai adoré. Bon, d’accord, j’ai un faible pour les amis qui ne voient pas qu’ils sont fait l’un pour l’autre. J’adore les amitiés qui dérivent en romance. J’ai été servie. Une vraie petite guimauve en barre.

Jenn P. Nguyen place le relations amoureuses en toile de fond d’une manière délicate, simple et efficace. La trame ne se noie pas dans un mélange de drames ni de situations rocambolesques. Elle pose sans fards, sans détours, des sujets parlant d’amitiés, d’amour, d’abandon, d’acceptation avec un style addictif. Mon petit bémol serait sur la profondeur de certains points. Cependant, rien d’insurmontable, le charme agit comme un bonbon sucré sur l’âme. De plusieurs façons, la séduction opère…

Par Mia. La jeune femme est généreuse, drôle, savoureuse, touchante et terriblement attachante. Elle en a ras le pompon de se farcir depuis des années tous ses moments de libres avec Jake. Même si, bizarrement, elle aime passer du temps avec lui.

Par Jake. Il est attentionné, tendre, blessé par le départ de son frère. Il a subi un abandon qui l’a marqué. Réellement gentil à croquer, le jeune homme est un coeur en or. Mia parvient à le faire sortir de ses gonds pour mieux l’aider à s’exprimer. L’air de rien, les deux héros s’entre-aident, s’appuient et s’aiment. Ils sont attirés l’un par l’autre, simplement ils sont les derniers à le voir.

Par ses références culturelles, notamment Harry Potter. Des graines qui font tilt. Par son ambiance cocon, pour ses sourires dignes de Duff. J’ai fondu pour ce cocktail d’ingrédients.

Sans aucune précipitation, les deux adolescents tombent amoureux. Ils emportent dans une aventure drôle, fraîche, adorable. Leurs déboires sont un vrai délice à suivre. Le duo est pétillant, tendre, charmant et émouvant. Imparfait tout en étant touchant, il dégage un je ne sais quoi qui fait mouche. Un peu comme le sentiment joyeux, sympathique et agréable que j’ai eu avec À tous les garçons que j’ai aimé… ou Duff, je me répète. Seulement, la magie est un peu pareille. Si vous voulez le même genre d’émotions, vous avez trouvé la perle.

Si vous cherchez une bulle pleine de douceur, toute choupi avec des pointes de bienveillance et d’humour, Fake en est une qui accompagnera à merveilles une pause détente. Le Young adult est mignon comme tout. J’ai aimé son ton. Il pousse à se souvenir que tomber amoureux c’est accepté l’autre avec ses qualités et ses défauts. Tomber amoureux c’est aimé une personne entière même les petits trucs qui nous rendent chèvre. Jenn P. Nguyen le démontre avec brio. L’amour se déploie sans passer mille épreuves horribles. Pour une fois, le récit se fait direct, simple et efficace. Les deux héros sont la petite cerise sur le banana split, attachants, tendres et adorables. Ils font du bien au moral. Foncez si vous avez besoin d’une belle dose d’amitiés, d’amour.

Ma note:

9/10

Informations:

Auteure: Jenn P. Nguyen
Editions Hugo Roman
Collection New Way
329 pages.
Date de sortie : 13 juin 2019
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *