Et puis quoi encore ! (La proposition)- Mariana Zapata

Critique roman: Et puis quoi encore ! (La proposition) de Mariana Zapata

Mariana Zapata est la reine des romances douces. L’amour prend son temps pour s’installer. C’est un pur bonheur de voir les personnages se développer pages après pages. Les sentiments se déploient dans chacune de ses histoires, la romance n’arrive pas de suite. Je suis passée outre la couverture de Et puis quoi encore ! (La proposition) pour me concentrer sur ce style que j’aime énormément. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Et si votre contrat de travail se transformait en… (mais on ne vous dira pas en quoi !) 
« Une chose est sûre : un jour, je vais étrangler Aiden Graves. Mon mobile ? Pendant deux ans, j’ai été l’assistante multitâche de ce grossier personnage pour lequel je me pliais en quatre, sans jamais un bonjour ni un merci en retour ! Exigeant, entêté, vegan, et aussi aimable qu’une porte fermée — n’importe quelle fille l’aurait plaqué et c’est ce que j’ai fait (avec un pincement au cœur, j’avoue). Et cet ingrat n’a pas eu un mot pour me retenir… Alors, vous n’imaginerez pas une seconde ce qu’il est venu faire chez moi aujourd’hui. Et encore moins ce qu’il a en tête !… » 
Une comédie en forme de joli coup de gueule qui rapproche avec sensibilité et humour une extravertie généreuse et un taciturne carrément craquant.

Mon avis:

Mariana Zapata dessine une romance touchante, étonnante, qui s’installe en prenant son temps. J’ai adoré suivre l’évolution des sentiments entre Vanessa et Aiden. Deux caractères opposés qui se côtoient depuis plusieurs mois. Elle est lumineuse, lui est taciturne. Deux univers qui s’entrechoquent pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Accrochez votre ceinture, profitez de la douceur qui se dégage au gré des chapitres. Installez-vous confortablement et profitez des émotions qui sont dépeints. Vanessa et Aiden se connaissent déjà. La jeune femme a travaillé pendant deux ans avec le footballeur professionnel. L’héroïne est ouverte aux autres, un coeur en or. Le héros aux antipodes égoïste et égocentrique, seul le sport existe pour lui. Le destin décide de mêler leur quotidien. Les deux se retrouvent lier par un concours de circonstances.

Vanessa souhaite démissionner. Elle en a assez d’être la bonne à tout faire du sportif. Elle est là pour réaliser tous ses besoins. Sauf le lit. Tout semble être acquis. Un jour, le ras le bol arrive. Bien décider à claquer la porte, la jeune femme annonce son désir. Aiden laisse couler. Puis quelques semaines plus tard, il lui fait une proposition délirante.

La relation n’est pas acquise. Rien n’est simple ni couru d’avance. L’auteure l’installe doucement. Le rythme lent offre le temsp de bien placer les pièces sur l’échiquier. J’ai adoré voir crépiter l’alchimie, les petits riens devenir des grands tous. Vanessa craint de ne pas être aimée et de souffrir. Aiden est attachée à elle, il s’ouvre au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire. Une amitié née puis cède du terrain à des sentiments plus profonds.

C’est captivant de voir comment Mariana Zapata réussit à donner vie à une romance intense pas après pas. Aiden se montre protecteur, attentionné. Le couple formé avec Vanessa est mignon comme tout. Je me suis retrouvée à sourire bêtement. J’ai apprécié de voir les protagonistes apprendre à se connaître, à se charmer. Le charme s’en ressent. Pas de TGV au bout, la passion, l’amour et l’amitié semblent couler de source. L’histoire en ressort avec des touches naturelles, réalistes qui font mouche.

En bref, Mariana Zapata m’a totalement conquise avec « Et puis quoi encore ! ». Je suis fan de son style, de ses héros et de ses romances douces et lentes. Je me suis attachée à Vanessa et Aiden. J’ai aimé partager un bout de chemin de leur vie. J’ai souri devant leurs différences et la manière de les gérer. Pas après pas, leur amitié évolue et se change. Une grosse bouffée d’amour née. J’ai adoré.

Ma note:

9/10

Informations:

Titre original : The Wall of Winnipeg and Me
Auteure: Mariana Zapata
544 pages
Editeur : J’ai lu
Date de parution: 20 mars 2019
Prix: 15,90 euros
Disponible en numérique: oui
Collection : Lj

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *