Ego Maniac- Vi Keeland

Critique roman: Ego Maniac de Vi Keeland

Vi Keeland me charme aussi bien avec ses écrits solos comme The Player, Beat, Bossman ou son duo avec Penelope Ward comme Playboy Pilot, j’étais impatiente de plonger dans son nouveau roman Ego Maniac. Et je dois vous dire, qu’une fois de plus, la séduction a fait son petit effet. Comment? Je vous dis tout après le résumé.

☙Synopsis:☙

Ils n’ont rien en commun mais vont devoir partager leur bureau… 

Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L’adresse est parfaite, à New York, sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l’occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement… 

Son monde s’effondre lorsqu’elle découvre que ce bureau n’est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ? 

Pour des raisons très personnelles, Drew n’a pas une très bonne opinion des femmes. Alors quand il trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d’une escroquerie. Certes, il n’y a pas grand chose en commun entre une psychologue qui travaille à rapprocher les couples et un avocat spécialisé dans les divorces mais il pourrait se laisser attendrir, même si les rencontres 
qu’il a faites les 31 décembre sont souvent synonymes de problèmes pour lui.

 



☙Mon avis:☙

Vi Keeland écrit une comédie romantique pétillante. Dès les premières notes, les étincelles fusent. J’ai rencontré deux personnages complémentaires Emerie et Drew. J’ai eu un joli petit moment d’évasion pour oublier les soucis. La grisaille s’est envolée le temps de quelques heures aux côtés des deux héros. Leur alternance de point de vue offre un magnifique voyage dans la tête de chacun des deux amoureux. Les flash-backs donnent des éclaircies sur leur passé. L’ensemble forme un ballet passionnant de bout en bout.

La rencontre entre Emerie et Drew ne manque pas de piquant. Elle donne le ton de leur relation d’entrée de jeu. C’est un mélange savoureux, étonnant, drôle, truculent, surprenant. Un cocktail explosif se dégage de leurs échanges. Les flammes flambent de bien des manières pour le plus grand plaisir des lecteurs. Du moins, le mien, j’ai adoré. Les joutes verbales m’ont plusieurs fois apporté de nombreux fous rires. Je me suis attachée au couple formé par Em et Drew. Les suivre n’a pas manqué de faire naître une multitude d’émotions. Leur romance est un savant mélange entre humour, sensualité et drame. Le ton se pare de mille petites nuances de couleur très agréables à suivre. Et le sexe, pfiou, le sexe, il s’avère torride, très bien décrit. Attention aux coups de chaleurs, Vi Keeland sait décrire les ébats avec talent. Pfiou. La température grimpe littéralement à plusieurs niveaux.

Drew, avocat spécialisé dans les divorces voit son univers explosé au contact d’Emerie, conseillère conjugale. Leur personnalité est à l’opposé. C’est un peu comme mettre un chien avec un chat, les taquineries, les pics ne sont jamais loin. Lui ne croit plus en rien, l’amour et la réconciliation n’existent pas dans son vocabulaire. Elle est optimiste, généreuse, lumineuse. Les deux héros sont très attachants. En particulier Drew, l’auteure a le don de créer des hommes charmants, imparfaits, adorables. Il sait manier les mots avec brio. Verbalement et physiquement, il réussit à séduire l’héroïne (et le lecteur avec). Derrière la façade froide, sans pitié, égocentrique se cache un coeur irrésistible. J’ai adoré le voir s’ouvrir petit à petit. J’ai adoré le voir tomber amoureux. Emerie craquèle doucement mais sûrement son armure. Elle fait battre son coeur et lui apporte un bien-être qu’il ne pensais jamais connaître.

Vi Keeland parvient à donner vie à une romance rafraîchissante, pétillante, sensuelle avec une pointe de sensualité et un ton parfois grave. Emerie et Drew savent entraîner dans un amour captivant. Ils se montrent réalistes, drôles et provoquent de nombreux sourires. Le couple est superbe. L’alchimie entre les deux parties m’a conquise. Ego Maniac est un petit délice en barre pour chasser la grisaille.

☙Ma note:☙

🌟9+/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Vi Keeland
340 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de parution: 8 novembre 2018
Collection : New romance
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *