Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire- Joanna Bolouri

Critique roman: Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire de Joanna Bolouri

Les périodes des fêtes de fin d’années sont propices à des lectures mignonnes, douces et avec une belle pincée de magie. Imaginez Bridget Jones version écossaise. Emily est sa version étonnante, hilarante. Joanna Bolouri propose un feel good book pétillant à souhaits. J’ai lu tous les romans de l’auteure. Et je dois dire, que celui-ci gagne la palme. Le ton est donné dès la couverture et le titre. Ai-je été conquise? Qu’en pensez-vous?

Installez-vous confortablement.

☙Synopsis:☙

 

Noël, le cauchemar de tout célibataire !

À trente-huit ans, Emily a un travail satisfaisant, des amis fabuleux, et surtout, un appart merveilleux, situé à 661 kilomètres de sa famille un peu trop intrusive. Sa seule source de stress est Evan, son jeune voisin, qui a tendance à écouter la musique à fond, et fait encore plus de bruit la nuit… Mais qu’importe ! Heureuse en couple avec Robert, Emily espère bien l’inviter chez elle pour Noël et lui présenter ses parents. Finies les questions indiscrètes ! Mais quand Robert rompt avec elle, Emily en est malade. Comment va-t-elle pouvoir affronter sa famille ? Bien déterminée à reconquérir Robert, Emily fait appel au fêtard d’à côté…

 



☙Mon avis:☙
J’adore les comédies romantiques. J’aime me plonger dedans comme une douceur, un doudou, un bain doux, tendre, sympathique et charmant. Je voulais une belle dose de tendresse, de rires et de sourires. J’ai été servie avec le roman de Joanna Bolouri. Emily est une pépite. Si vous avez besoin d’un rayon de soleil, vous avez tiré la bonne pioche.

J’ai littéralement succombé à cette romance. Elle est parfaite pour Noël. Le vent qu’elle emporte souffle une sacré pointe drôle, mignonne. Emily est une presque quadragénaire. Peut-être est-le fait d’avoir pour une fois, une héroïne qui n’a pas vingt ans, qui m’a changé et ravi. Ou une cumulation de plusieurs petites choses qui forment un grand tout? Quoi qu’il en soit, j’ai été séduite du début à la fin.

A quelques jours de Noël, Emily découvre que son petit ami Robert est loin d’être l’homme de sa vie. Il n’est pas le parfait coeur à prendre. Le hic, comment faire face à sa famille toute seule? L’idée d’engager son voisin Evan s’avère une promesse de folles aventures. Ce dernier a le don de taper sur les nerfs de notre Em. Il monte le son de sa musique. Le coeur bondit et profite du récit.

Le plan B aka Evan réserve des surprises. L’alchimie entre Emily et Evan est un bonheur à voir. Les étincelles fusent. L’âme soeur dégotée à la dernière minute apporte son lot de rebondissements. Les sentiments s’en mêlent. Les interactions sont divines. Aucun temps mort ne ponctue la trame. L’esprit est captivé. Ils succombent à Emily et Evan. Les deux personnages touchent le coeur. Attachants, hilarants, savoureux, ils entraînent dans leur sillage avec un peps irrésistible.

Les personnages secondaires ne sont pas en restes. Leurs personnalités n

e sont pas baclées. Elles apportent un petit grain fou et acidulé. J’ai rigolé. J’ai souri. J’ai eu les nuages du quotidien chassés le temps de ma lecture. J’ai aimé cette bouffée surprenante qui se cache dans les mots de Joanna Bolouri. Emily est dépeinte comme une héroïne fougueuse, amusante, maladroite. Ses déboires m’ont captivés comme ses joies. Les commentaires, les réflexions, les clins d’oeil dansent dans une chorégraphie plus que plaisante.

Joanna Bolouri offre une histoire juste, douce, fluide, addictive. Elle lie amour familial et amour avec un grand A. La romance n’est pas nunuche. Au contraire, j’ai cru retrouver ce truc en plus qui m’avait fait craquer pour Bridget Jones. Un mélange entre réalisme, humour et tendresse. La plume est agréable. L’impression d’être aux côtés des protagonistes s’installe rapidement. C’est comme ci vous aviez une bande de copains, que vous les voyiez interagir, rêver et aimer. Laissez vous aller. Profitez du moment.

Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire de Joanna Bolouri s’inscrit dans mes romances doudous favorites. Si vous voulez une lecture divertissante, extravagante, drôle et brillante, foncez! Vous serez gâtée. Je crois que je tiens l’une des plus magnifiques comédies romantiques de ma bibliothèque avec ce titre. L’auteure construit un récit succulent du début à la fin. Elle n’oublie rien au passage. C’est une douceur pour l’âme à ne pas rater.

☙Ma note:☙

🌟10/10🌟

☙Informations:☙

Titre original : The Most Wonderful Time of The Year (2018)
416 pages
Sortie : 14 Novembre 2018
Editions Milady
Prix: 18,20 euros
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *