Chère Mrs Bird- AJ Pearce

Critique roman: Chère Mrs Bird d’ AJ Pearce

Un roman frais, délicat, doux, émouvant et savoureux.

☙Synopsis:☙

Londres, 1941. À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert.Sa mission : répondre aux courriers des lectrices
adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse d’abandonner ses concitoyennes en mal d’amour et
de soutien amical. Alors que Londres sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l’arrière. L’heure de la résistance féminine a sonné !

☙Mon avis:☙

Chère Mrs Bird m’a fait voyager dans le temps. Etrangement, malgré le ton assez sombre vu le conflit mondial, la lecture se pare d’une intensité, d’une émotion incroyable à travers une intrigue originale, sympathique et prenante. Direction Londres, en 1940, un trio se présente aux lecteurs. Emmy vingt deux ans avec son désir de devenir une correspondante de guerre, son amie Bunty et William, le pompier, le meilleur amie de l’héroïne et le petit ami de Bunty. Dès le premier regard, j’ai fondu pour l’adorable Emmeline. Une opportunité pousse la jeune femme à devenir dactylo. Elle deviendra l’assistante de Mrs Bird. Un nouveau monde s’ouvre à elle, loin de ce qu’elle imaginait. Quant, Emmy est confrontée aux mots interdits, aux sujets dont il ne faut jamais, au grand jamais oser prononcer ou écrire un seul mot comme adultère, amour, politique, amoureux, chambre à coucher.

Chère Mrs Bird s’avère plus complexe, plus riche, plus intense que son résumé le laisse entrevoir. Les chapitres plongent dans un quotidien où les pompiers se dévoilent, où les femmes subissent les affres de la guerre… où les gens combattent contre les nazis avec leurs moyens… Le récit est porté par deux merveilleuses amies: Emmy et Bunty. La révolte douce de Emmeline entraîne une fraîcheur, qui permet de dédramatiser le fond sanglant, les bombardements. Malgré la guerre, la vie continue. Elle a des sourires, des rires, des moments doux mais aussi plus grave. Continuer à vivre, à jouer, à aimer pour ne pas sombrer. Mrs Bird est un dragon. Froid. Cruel. Emmy s’oppose doucement à elle. Peu à peu, l’héroïne répond aux lettres du journal.

AJ Pearce parvient avec délicatesse, talent et passion à démonter les rôles des pompiers. Elle réussit aussi à créer toute une palette de sentiments qui marquent. La romance souffle elle aussi un vent agréable. L’amitié augmente cette impression. La lumière ne se ternit pas. Elle refuse de s’effacer. Elle subsiste. Elle est magnifique.

En bref, Chère Mrs Bird aborde la Seconde guerre mondiale d’une manière originale. Le récit permet de poser son regard sur la société des années 40. Les moeurs, la place des femmes, tout se place sans fioritures. Les mots se font des messagers. Ils donnent la possibilité de rencontrer des personnages attachants. Emmy devient comme une amie. Elle emporte dans son sillage. Un sourire se dessine. Et le coeur vibre face aux émotions qu’ils traversent.

☙Ma note:☙

?8/10?

☙Informations:☙

Auteur: AJ Pearce
Traduction de Roxane Azimi
Thèmes: Roman historique – Seconde guerre mondiale – Londres
360 pages
Editeur : Belfond
Date de parution: 5 avril 2018
Collection : Le cercle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.