Chair de poule 2 : Les Fantômes d’Halloween – Ari Sandel

Critique film: Chair de poule 2 : Les Fantômes d’Halloween par Ari Sandel

Chair de poule fait partie des incontournables des frissons d’Halloween ici. Mon Deuze adore les histoires de R. L. Stine. C’est un peu comme les contes de la Crypte pour un public plus jeune. Si vous aimez les monstres, les créatures de la nuit, les récits avec un soupçon d’intrigue effrayante, vous êtes servis. Le premier volet sorti au cinéma en 2016, nous avait laissé un ressenti sympathique. Nous étions curieux de voir la suite. (Qui n’en est pas vraiment une… mais passons… c’est davantage un épisode sur grand écran). Ai-je été conquise par cette oeuvre? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Sarah doit faire une rédaction sur le thème de la peur, pour espérer être admise à Columbia. Tyler son petit copain est surpris par la mère de celle-ci alors qu’il s’introduit par la fenêtre dans sa chambre. Son frère Sony fait des expériences avec l’électricité dans le cadre d’un projet scolaire. La veille d’Halloween, les deux garçons garçons sont chargés de débarrasser une vieille maison. Dans le grenier, ils vont tomber sur un mystérieux bouquin, ainsi qu’un pantin flippant…



☙Mon avis:☙

Sur des airs dignes des Goonies, avec ses deux héros chasseurs de trésors, Chair de poule 2 : Les Fantômes d’Halloween attire le regard. La mission dans une vieille maison lugubre promet des aventures palpitantes. La rencontre avec la vieille marionnette entraîne un cocktail explosif de phénomènes étranges.

Les montres prennent vie sous le contrôle de la poupée maléfique. C’est bien l’un des seul vrai moment fort du film. Le reste est presque risible. La peur est édulcorée. Trop peut-être? Elle vire même quasiment au ridicule avec la scène des ours en gelée. Les bonbons ne sont pas du tout terrifiants. C’est doux, presque anecdotique. Mon Deuze a guetté les instants frissons. Ils lui ont manqué. Il a zappé l’amourette de la soeur du héros…

Alors, oui, les créatures offrent un panel éclectique. Elles dévastent tout sur leur passages. Vous avez du Loup-garou, des momies, des sorcières, des chauves souris ou rats en plastique, des masques, des Yétis (sérieusement des yétis?), des citrouilles, des araignées, des bonbons… Tout se mélange sur fond de Frankenstein du pauvre. C’est mignon mais pas digne d’un Chair de poule. L’humour est omniprésent. Il désarmorce la moindre étincelle de peur. Les plus petits seront impressionnés. Les plus grands finiront par rigoler. Et ce n’est pas le but de ce type de film d’Halloween, normalement… un minimum syndical de terreur serait bien, non?

D’accord, les jeunes héros s’aident, se soutiennent, se montrent courageux et sauvent le monde. Mais des monstres effrayants auraient été bien. Si si, je vous assure. Là, c’est trop facile.

Je n’ai pas saisi l’intérêt du voisin joué par Ken Jeong. Il n’apporte rien à la trame. C’est navrant. La marionnette Slapy est toujours égale à elle-même, méchante, cruelle, agressive et sa soif de pouvoir continue sur sa lancée C’est l’un des points positifs du film. Même si un peu plus de présence aurait été top. La coeur est légèrement déçu. Surtout avec l’avertissement public… ou alors, notre quota frayeur s’est endormi pour ne pas avoir frissonné devant les fantômes d’Halloween.

Chair de Poule possède dans sa collection bien des titres intéressants. Le potentiel est là à portée de mains. Les adaptations cinématographiques ne sont pas à leur hauteur. Ce second opus est un petit peu tombé à l’eau pour nous. Le film essaie d’osciller entre une version très soft de Chucky et des histoires à la Goonies. Halloween se paie une petite frayeur adolescente, douce et quasiment trop tranquille pour ravir les amateurs de vampires, métamorphes et autres monstres.

☙Ma note:☙

🌟6/10🌟

☙Informations:☙

un film de Ari Sandel
Date de sortie: 24 OCTOBRE 2018
avec : Jeremy Ray Taylor, Madison Iseman, Caleel Harris, Jack Black, Wendi McLendon-Covey, Chris Parnell, Ken Jeong…
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *