Ce qui ne te tue pas…, tome 2 : Ce qui nous consume- Georgia Caldera

Critique roman: Ce qui ne te tue pas…, tome 2 : Ce qui nous consume de Georgia Caldera

Georgia Caldera a le don de taper fort, très fort. Elle réussit à chaque fois à me toucher en plein coeur. Ses histoires sont teintées de bien d’émotions et d’aventures. Un vrai tourbillon les suit. Ce qui ne te tue pas… m’avait retournée. J’avais hâte de retrouver Violette et Adam. J’avais peur de chuter un peu plus… Son New Adult aborde des thèmes importants, marquants. Il est impossible de rester insensible face à la puissance des mots qui se dégage. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Violette, au passé aussi troublé qu’au brillant avenir, vient d’intégrer une école d’art. Elle s’est installée chez sa mère et son nouveau beau-père, puis a fait la connaissance du fils de celui-ci, le solitaire et énigmatique Adam. Après s’être ignorés et déchirés durant des semaines, ils ont trouvé la paix dans les bras l’un de l’autre et se sont déclaré leur amour. Violette doit désormais apprendre à lui faire confiance mais les secrets qui voilent le ténébreux regard d’Adam pèsent sur leur couple. Parviendra-t-il à lui révéler ses démons et à accepter son aide ?

Mon avis:

Cette suite promettait mille sensations. Je me doutais que rien ne serait épargné ni aux héros ni aux lecteurs. Je me doutais que les larmes et les sourires n’allaient pas cesser d’un coup de baguette magique. Je désirais vraiment une fin heureuse pour ce couple que j’ai adoré. J’ai crains le pire…

Violette et Adam avaient su me séduire, me bouleverser, me secouer, me charmer, m’éblouir au gré de leur romance. Leur rapprochement, leur amour, leur destin m’a retournée. Leur relation est une lanterne dans la tempête. Elle leur apporte à tous les deux une force, une passion, un espoir que j’ai aimé suivre.

Le récit reprend là où tout s’était arrêté. Les deux anges brisés auront bien du chemin à parcourir avant d’être enfin réunis. L’amour leur offre une merveilleuse rédemption. Chacun devra ses confronter à ses blessures. Les obstacles seront nombreux.

Georgia Caldera pose une trame complexe. Elle pose des indices. Les pièces s’imbriquent. Les liens se tissent et se dévoilent un peu plus à chaque page. Le rythme ne craque jamais. Intense. Brillant. Brut. Prenant. Captivant. Attention, les monologues risquent de surprendre. Pour ma part, ils permettent de mieux cerner les événements, les tenants et aboutissants. Pas après pas, l’histoire déploie ses ailes. Les révélations surprennent. Révoltantes.


Ce qui ne tue pas… pose ses empreintes dans les sagas incontournables. Une duologie New Adult remarquable à lire, à saisir, à aimer. Les héros ont des parcours difficiles, sombres. ATTENTION spoiler, le sujet de fond avec les abus m’a brisée. Adam possède une telle force de caractère. Il est juste magnifique.

Violette et Adam ont besoin l’un de l’autre. Leur amour leur permet de ne pas se noyer. Ils sont dépendants. Ils sont somptueux. Touchants. Georgia Caldera ne cache rien. Elle pose tout sans fards. La violence d’un parent envers son enfant est touché du doigt avec une écriture si bouleversante, juste, réaliste et sensible que j’ai eu une boule d’émotions. Le bourreau et la victime passent sous silence les actes odieux face au monde. Les masques se parent. C’est troublant. Car la situation existe. Ce n’est pas une fiction. Les abus de ce type et les réactions ne sont pas le fruit d’un imaginaire. Malheureusement. Je préfère vous mettre en garde, ce New Adult n’est pas doux.

En bref, Ce qui nous consume s’avère aussi remarquable que son prédécesseur. Violette et Adam continuent sur leur lancée. Les montagnes russes se lancent avec une multitude de sentiments. Georgia Caldera percute le coeur de plein fouet. Sa passion, ses héros, ses romances se dessinent sur une route sinueuse, brillante malgré les moments sombres. Le duo se bat, il n’abandonne jamais face aux coups du destin. Cette pépite est à lire.

Ma note:

9/10

Informations:

Auteure: Georgia Caldera
416 pages
Editeur : J’AI LU
Date de parution: 15 mai 2019
Collection : FANTASME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *