Alex, le destin d’un roi- Joe Cornish

Critique film: Alex, le destin d’un roi (The Kid Who Would Be King) de Joe Cornish

Je suis friande des contes et légendes. Et l’invitation pour voir Alex, le retour d’un roi me séduisait pour son approche. J’ai toujours été sous conquise par Merlin l’enchanteur de Disney. J’étais curieuse de voir ce qu’un film donnerait avec un groupe de jeunes adolescents dignes des Goonies. Le film donne aux parents et aux enfants l’opportunité de plonger dans la légende revisitée du Roi Arthur et d’Excalibur. L’histoire se modernise et se pare de chevaliers d’un nouveau genre. Les prouesses d’antan ont cédé leur place à d’autres talents. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Alex est un écolier ordinaire de 12 ans dont la vie va être bouleversée par la découverte de l’épée mythique Excalibur. Il doit à présent former une équipe de chevaliers composée de ses amis, de ses ennemis et du légendaire Merlin l’Enchanteur, afin de contrer la maléfique Morgane, venue du Moyen-Age pour détruire le monde. Alex devra alors se transformer en un héros qu’il n’a jamais rêvé de devenir.

Mon avis:

Le film tente de séduire un public large. Il essaie de captiver les enfants tout en obtenant l’attention des plus grands. Le film, réalisé par Joe Cornish, offre un rendu parfois inégal, mais le charme agit. L’esprit est passionné par le récit qui prend vie sous ses yeux. Le coeur se laisse séduire.

Le spectateur suit Alex, un jeune garçon de 12 ans élevé seul par sa mère. Il est le souffre douleur, un peu exclus des autres au collège pour son côté geek et son amour pour les mythes ou la fantasy.

Un jour, pour échapper à ses poursuivants, il passe la porte d’un chantier. Sa vie s’en retrouve changer à jamais. Alex découvre par hasard une épée qui se révèle être Excalibur. Tout son univers est bouleversé. Sa mission sera de sauver le monde de la résurrection de la sorcière Morgane, avec l’aide du sorcier Merlin, de son ami Bedders et de deux anciens ennemis, Lance et Kaye.

La légende d’Arthur s’installe en toile de fond pour captiver les foules. Le film permet d’aborder le harcèlement scolaire, la vie monoparentale, l’adolescence, les amitiés… Les clins d’oeil à Percy Jackson, Harry Potter et bien d’autres ponctuent le film. L’ambiance est fascinante, digne d’une quête. Les paysages sont sublimes. Les personnages attachants entraînent dans leur aventure avec le sourire et les émotions en pagaille. Les effets spéciaux donnent vie à un récit impressionnant. Les zombies chevaliers deviennent effrayants. La méchante dégage une aura maléfique terrifiante. Les enfants seront scotchés au siège. C’est convaincant.

L’immersion dans les pas d’Alex et ses péripéties arthuriennes est brillante. Elle souffre parfois de quelques longueurs. Les cinq enfants acteurs sont justes parfaits. Les autres comédiens ne sont pas en reste comme Ilsa Faust (Mission:Impossible), ou encore Patrick Stewart (X-Men). La perle du film repose sur Angus Imrie, frais, hilarant, pétillant et énergique Merlin. La bande improbable arrive à marquer des points. Les imperfections et défauts s’oublient pour laisser place à un divertissement sympathique.

Le rêve est inégal, pourtant une magie opère. Alex, le destin d’un roi possède des qualités. Il permet de partager un moment agréable avec un casting lumineux autour de la légende d’Excalibur. Le ton moderne, pétillant, sombre parfois a des attraits. Ma dix ans a été conquise.

Ma note:

8+/10

Informations:

Titre vo: The Kid Who Would Be King
Réalisé par Joe Cornish
Avec: Louis Serkis, Tom Taylor, Dean Chaumoo, Rhianna Dorris, Angus Imrie
Genres FamilleFantastiqueAventure
Date de sortie: 10 avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.