{Crok’Lecture} Les Idoles du Stade, Tome 1 : La Courbe Parfaite de Jaci Burton

Alerte!!! Alerte ambiance chaude! Alerte chaud bouillant! La couverture du roman met directement dans l’ambiance. Le sportif bien bati, musclé, vous réserve des moments mémorables haut en couleur. Attention, La courbe parfaite n’est pas à mettre entre toutes les mains. L’histoire des Idoles du Stade a tout pour donner envie de croquer dans ses héros. Si vous cherchez une romance légère, tendre, sans détails des effusions physiques, alors, vous n’êtes pas sur la bonne route. Les scènes sont explicites, plus qu’explicites, les détails ne manquent pas dans les rapports charnels entre Tara et Mick.

les-idoles-du-stade- tome-1-la-courbe-parfaite-Jaci Burton

Synopsis:

Rien ne pourrait être pire pour Tara Lincoln que de partager la vie du célèbre footballeur Mick Riley. Même si leur unique nuit d’amour lui a prouvé que ce sportif de haut niveau savait user de ces atouts sur tous les terrains, cette jeune mère célibataire a déjà perdu gros au jeu de l’amour et préfère éviter tout dérapage à l’avenir. Mais lorsque Will a décidé de gagner, rien ne l’arrête. Encore moins lorsque l’objet du défi présente des atouts aussi sexy.

Mon avis:

Pour une fois, l’héroïne n’est pas une vierge. (Tara a vécu sa vie, a eu son lot de déception. C’est une femme de caractère qui s’est construite seule, elle a un fils de presque 15. Jeune adolescente, elle est tombée enceinte, depuis la pétillante organisatrice de mariage se tient sur ses gardes. La rencontre avec Mick a déjà son paquet de tension. Mick le quarter-back de football américain musclé, géant (près de 2m), séducteur, cache un secret. Les deux partis ont leurs faiblesses. L’un les cache mieux que l’autre. Leur relation va tout bouleverser. Ce qui devait être qu’une nuit torride évolue doucement vers un sentiment plus profond.

Torride, c’est le cas de le dire. Dès les premiers contacts, Jaci Burton place la barre haute. Les moments coquins sont très très nombreux. La romance érotique dans tous ses états en veux-tu en voilà. Les passages « chauds » sont détaillés, forts, sensuels, et bouillants. Gardez une boisson fraîche pas trop loin de vous pendant votre lecture. La chaleur monte au gré des pages. Si vous voulez une vraie romance érotique avec des beaux spécimens, alors ce titre est pour vous. Les ébats sont décrits de telle manière qu’impossible de ne pas les avoir visuellement sous les yeux dans les neurones et de ne rien ressentir. Cependant, le sexe n’est pas tout. Les sentiments s’installent, se développent. Autre point agréable, pas de relations dominant/dominé, les deux amants sont sur le même plan d’égalité dans leurs rapports. Ils sont tous feux tout flamme, les étincelles partent en éruption dès qu’ils se touchent.

Tara et Mick ont chacun des atouts. Je me suis prise d’affection pour les deux. Tara a un côté que j’ai pu comprendre en tant que mère. Mick lui a tout pour émoustiller, belle gueule mais pas que. Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Ils possèdent tous une part de charme, de Nathan l’adolescent, de la soeur de Mick, de Liz l’agent (la rousse flamboyante promet un caractère de volcan), les parents Riley, les meilleures amies de Tara. Le petit monde qui pivote autour des héros séduit, apporte une note de douceur, des pointes de discours « pieds dans le plat/mur », il a tendance à coller les principaux intéressés devant leur sentiment. La courbe parfaite offre une belle histoire d’amour avec un grand A.

La romance La courbe parfaite a son charme hot hot hot. L’histoire entre tara et Mick passe par des hauts et des bas. Tara a une carapace dure à percer, mère célibataire, elle prend tellement sur elle, que ça en ruine parfois l’atmosphère. Le récit s’avère sympathique, les émotions sont à fleur de peau. Les mots caressent les sens. Le Tome 2 portera sur le frère de Mick: Gavin et l’univers du Base-ball (nettement plus ma tasse de thé que le football).

Ma note:

8/10

Informations:

Editions: Milady Romance

Collection: Central Park

Pages: 480

Titre VO : The Perfect Play (Play by Play #1)

Prix: 7,90 euros

Sortie: 21 mars 2014

Je remercie les éditions Milady Romance et plus particulièrement Aurélia pour la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *