[Avis Lecture] Bad – T2 Amour dangereux par Jay Crownover

Rhaaa autant vous l’annoncer de suite, Race est de la bombe en barre. Sous ses airs d’ange, il cache un démon. Le héros de Bad Amour dangereux s’avère un vrai supplice pour les nerfs et les sens. Jay Crownover a définitivement le don pour donner vie à des personnages forts, séduisants, perturbants, au charme ravageur. Si si je vous assure, vous aviez plongé dans The Point avec Bax? Vous êtes intrigués d’en savoir plus sur la romance promise avec le frère de Dovie et sa meilleure amie? Vous risquez de succomber un peu plus aux bad boys de la série. Préparez-vous à une magnifique rencontre (approfondie)

Synopsis:
Deuxième volet de la série BAD, nouvelle série de Romance New Adult

« Des bad boys, des vrais… »

Il est le pire qui pouvait lui arriver… et le meilleur ?

Pour Brysen, l’amour, ce n’est clairement pas au programme. Sa vie est bien trop remplie pour y caser un homme. Car, en plus de ses cours à la fac et de son job de serveuse, il faut aussi qu’elle s’occupe de sa famille qui part à la dérive depuis que sa mère dépressive a décidé de se soigner à la vodka. Non, vraiment, elle n’a pas le temps de s’amuser. Et encore moins de s’amuser avec Race, le frère de sa meilleure amie, dont la simple vue embrase tous ses sens. Elle ne doit surtout pas craquer, d’autant plus que le beau blond est aussi sexy que dangereux, et on murmure dans The Point qu’il est le nouveau roi de la ville… Alors, à chaque fois qu’elle le croise, Brysen met un point d’honneur à être aussi désagréable et méprisante que possible. Mais manifestement, il en faut plus que ça pour décourager Race. Et elle sait pertinemment que, lorsqu’il se décidera à passer à l’attaque, elle ne sera pas de taille à résister.

Attention possibilités de spoilers si vous n’avez pas lu le précédent.

Bad, tome 2- Amour dangereux de Jay Crownover

Mon avis:

Amour dangereux est comme un bonbon piquant, vous savez, c’est mélange doux et qui arrache en même temps? J’ai dévoré le roman, il y a déjà plusieurs jours. J’ai adoré me plonger dans cet univers une fois encore, dans cette zone de violence, corrompue jusqu’à la moelle, brûlante, au bord de la destruction, regarder ses bad boys (et non Titus c’est le gentil mais il a le don d’avoir ce je ne sais quoi qui attire le regard indubitablement et à jamais) est un vrai plaisir. L’argent transite du plus pauvre au plus riche. Un homme doit régner sur la ville et prendre en main The Point. Cet être c’est Race.

Jay Crownover a réussi à dépeindre une atmosphère pesante, particulière, qui dégage comme un semblant d’exclusion d’espoir, comme si rien n’était possible. J’ai aimé ce côté décalé, monde hors réalité, avec ses propres lois, ses propres règles, ses normes, ses méchants. L’enfer dans toute sa splendeur dans un sens. Et si son roi avait tout en apparence d’un ange? Le bon dieu sans confession pour mieux vous attraper dans sa toile, voilà qui est Race Hartman. Il est percutant, violent (dans un registre totalement différent de Bax), ancien riche, il a connu les hautes sphères, tout lui tomber dans les bras, son revirement de gentil à leader d’un réseau peu recommandable s’avère fascinant. Novak est mort en laissant sa place vacante. Le Roi est mort. Vive le Roi.

Face à ce héros auquel il ne faut se fier, l’ange cache bien son jeu, Brysen une jeune fille malheureuse indépendante, alternant entre ses études et son travail, qui tente de garder la tête hors de l’eau et d’aider sa petite soeur. Sa famille tombe en morceau. L’héroïne veut rester loin de Race. Et ne pas se brûler les ailes. Seulement, elle ignore que Race garde un oeil sur elle, il est attiré par sa lumière. Sa reine des glaces le perturbe. Jusqu’au jour où Bry est victime d’un agresseur. Tout change.

Par moments, Jay Crownover a su me transporter au-delà de la réalité. Elle offre à ses héros des moments sensuels, torrides chauds comme la braise. Elle retourne aussi bien leur boussole que celle du lecteur. Comme avec un baiser violent, dur et brutal qui n’arrive de nulle part, qui bloque l’air dans les poumons, rend palpable l’alchimie et l’attraction de Bry et Race. Le héros n’est pas un tendre, pourtant, il traite sa soeur Dovie et Bry mieux que personne avant. Il les protège. Il protège ceux qui comptent pour lui. Il souhaite un meilleur destin pour The Point. L’auteure ne vend pas un être gentil, non, elle le décrit vraiment bien, avec toute sa noirceur. Cet aspect sombre est encore plus attirant, plus fascinant. Bry apporte cette part de sécurité, de bien-être nécessaire pour tenir dans The Point. Leur romance est magnifique, complexe. Je regrette un peu la trame de l’intrigue. Mais j’ai totalement craqué pour les héros. Totalement.

Au final, j’ai eu une très agréable virée dans The Point. Bad s’évertue à poser un panel de protagonistes violents, malsains, et pourtant addictifs. J’ai refermé le tome en étant encore plus curieuse de lire la suite. Vivement le tome 3 pour découvrir ce que Jay Crownover réserve à Titus ou à Nassir. Puis je m’interroge sur comment toute la bande, Bax inclus va réussir à s’échapper du mystérieux ennemi qui la guette dans l’ombre. Décidément les mauvais garçons ont su me toucher, me démontrer que sous leur carapace dure, brutale, ils savaient faire preuve d’amour pour la bonne personne.

★ Merci aux éditions Harlequin et à Netgalley pour ce SP ★

Ma note:
★ 9/10 ★
*Oui parce que j’ai du mal à départager avec BAX*

Informations:

A propos de l’auteur :
Tout comme les personnages de ses romans, Jay Crownover est une grande amatrice (et collectionneuse !) de tatouages. Lorsqu’elle a pris conscience qu’elle ne deviendrait pas la rock star qu’elle rêvait d’être depuis ses huit ans, elle a décidé d’embrasser son autre passion : l’écriture. Très vite remarquée et couronnée par les lecteurs et les critiques, elle fait aujourd’hui partie du top des ventes du New York Times et du USA Today.Jay Crownover est également l’auteur de la série « Marked Men ».

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

1 commentaire sur “[Avis Lecture] Bad – T2 Amour dangereux par Jay Crownover

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *