[Avis] Transformers : The Last Knight par Michael Bay

Transformers : The Last Knight le retour des Transformers. La pelle ou la gloire? L’avant dernier volet ne m’avait pas totalement déplu. L’âge de l’extinction offrait de belles surprises.

☙Synopsis:☙
TRANSFORMERS : THE LAST KNIGHT fait voler en éclats les mythes au cœur de la franchise Transformers et redéfinit ce que signifie « être un héros ». Humains et Transformers sont en guerre. Optimus Prime n’est plus là… La clé de notre salut est enfouie dans les secrets du passé, dans l’histoire cachée des Transformers sur Terre. Sauver notre monde sera la mission d’une alliance inattendue : Cade Yeager (Mark Wahlberg), Bumblebee, un Lord anglais (Anthony Hopkins) et un professeur d’Oxford (Laura Haddock). Il arrive un moment, dans la vie de chacun, où l’on se doit de faire la différence. Dans TRANSFORMERS : THE LAST KNIGHT, les victimes deviendront les héros. Les héros deviendront les méchants.
Un seul monde survivra : le leur… ou le nôtre.

☙Mon avis:☙
Transformers a un côté régressif qui me pousse à aller voir les nouvelles aventures des Autobots et des Decepticons à tous les coups. La franchise sur grands écrans cartonne. Les trois premiers films voyait Shia Labeouf en tête d’affiche. Mark Wahlberg a pris la suite en apportant une touche différente. Bon, j’avoue c’est mon petit plaisir coupable depuis les New Kids on the block. J’apprécie ses rôles mêmes les plus mauvais. (Et je trouve qu’il s’en sort mieux niveau four en prestation que Nicolas Cage, ne me tapez pas, merci).

Que vous dire sur ce opus? Je ressors mitigée. Mon attraction a subi du plomb dans l’ail. Un petit peu. Si si… Le conflit demeure toujours le même Autobots vs Decepticons. Soyons clair, Megatron est un chat à neuf vies c’est pas possible autrement. Ou alors, il est une IA supérieure… car le leader des saletés sur pattes a plus d’une résistance à la mort. Sincèrement, de bonnes idées sont posées. Le mythe se revisite avec de belles promesses. Les Transformers seraient présents sur Terre depuis des siècles. Ils auraient aidé le Roi Arthur. Là, mon attention a été montée d’un cran. Mes rêves de voir un long métrage superbe avec des sympathiques ficelles étaient boostés. Seulement, ses derniers soufflent un renouveau, des pistes, des possibilités qui restent survolées ou en suspend. Je le regrette. Des trous apparaissent et freinent la dynamique. Toutes les pièces s’installent sur l’échiquier comme une présentation d’un futur film. Certains pans en ressortent un peu long. Pourtant, le charme est là. Il se tient pas très loin de la surface.

Pourquoi? Car visuellement, la rétine en prend plein les mirettes entre le récit qui pousse les portes de vieux châteaux de Grande-Bretagne et d’Irlande, les toiles de fond en dehors des robots s’avèrent de vraies petites pépites, les batailles de Transformers. Des petits airs de Highlander, de combats passés semblent se dégager.

Au niveau des Transformers, Bumblebee est toujours aussi attachant. Même si, à mes yeux, sa carrosserie dans The last Knight n’est pas ma favorite. La voiture jaune reste mon chouchou dans les Autobots. Les petits nouveaux ont de quoi instiller des aventures prochaines savoureuses. Comme le petit Squeeks trop peu présent, tout en étant la pointe jeune, punchy et mignonne de la trame, il est mis de côté. Ou l’Autobots anglais, qui prend plusieurs apparences motorisées, plein de potentiel inexploité ou gâché. Des petites mises en bouche qui raviront les fans.

Anthony Hopkins en vieux lord britannique ouvre la voie à une nouvelle ère. Il dévoile la vérité sur les origines. Etrangement, son rôle m’a semblé décalé. Fascinant. Mais décalé. J’ai souri au duo formé par Mark Wahlberg et la descendante de Merlin professeur d’histoire Vivien Wembley interprétée par Laura Haddock. Les échanges ont un côté sympathiques, un peu adolescent perdu, même si la sexualité des personnages se teintent en fond sonore. Peut-être que j’ai levé les yeux au cieux, sur un truc précis, un détail, hein parce qu’un mari veuf fou amoureux devrait courir la goguette ou avoir connu mille aventures… Je ne sais pas… Parent solo ça doit pas être une sinécure et qu’un coeur brisé ça se recolle pas forcément comme un mug en porcelaine. (C’était ma réflexion ronchon).

Laura Haddock as Viviane Wembly in TRANSFORMERS: THE LAST KNIGHT, from Paramount Pictures.

Je pensais voir une héroïne badass, c’était sans compter les effets de style qui lui soulignent les courbes, la fait ressortir à la Lara Croft, une belle poupée, brillante, qui attire tous les regards. Je vous parlerai pas des panoplies dont Vivien se retrouve affublé. Elle a du peps, du mordant, le hic la mise en scène. C’est pas la seule à en pâtir. La jeune nouvelle venue Izabella (Isabela Moner) en fait aussi les frais. Elle apportait une dynamique, un lien père/fille, une filiation et démontrait que les familles peuvent se construire. Le rendu lui laisse peu de champs libre. Peut-être une prochaine fois? Je suis restée sur ma faim. Cette gamine est juste incroyablement. Craquante, une espèce de X-23 des Transformers. Rhaaa, je suis frustrée de ne pas l’avoir vue davantage sur le devant de la scène. Bon, Vivien aussi.

Le scénario a un écrin rempli d’effets spéciaux, de combats de Transformers à toutes les sauces. Le gros soucis, l’impression de sans queue ni tête qui reste imprimer sur le fond. Plein de pistes, plein de mystères, plein de clins d’oeil cinématographiques se présentent et bordel, une mythologie qui aurait mérité un meilleur traitement qu’un aperçu. L’idée originale des chevaliers de la table ronde et de son origine a un aspect top. J’en conviens. Nettement moins, l’enchaînement. Transformers the Last Knight trace la voie pour une nouvelle génération. Les questions restent ouvertes. Tout n’est pas déception. Le plaisir est simplement moins là.

☙ Film vu en Imax VOSTFR  ☙

☙Ma note:☙
🌟6/10🌟

☙Informations:☙
Date de sortie 28 juin 2017
Durée: 2h 29min
De Michael Bay
Avec Mark Wahlberg, Laura Haddock, Anthony Hopkins plus
Genres Action, Science fiction
Nationalité Américain

Retrouvez toutes les informations concernant TRANSFORMERS : THE LAST KNIGHT sur :
https://www.facebook.com/Transformers.lefilm
https://twitter.com/paramountfr
https://www.instagram.com/paramountpicturesfrance/

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *