[Avis] Percy Jackson : La mer des monstres (Percy Jackson: Sea of Monsters)

Synopsis:

Percy Jackson ne sent pas vraiment l’âme d’un héros. Même s’il a déjà sauvé le monde, ce demi-dieu se demande si ce n’était pas tout simplement un coup de bol extraordinaire. Lorsqu’il découvre que son demi-frère est un monstre, il commence même à penser qu’être le fils de Poséidon est peut-être une malédiction. Mais il ne va pas avoir le temps de méditer sur le sujet car la barrière de protection divine qui protège le Camp des Sang-Mêlé est attaqué par une horde de monstres mythologiques, menaçant de détruire le sanctuaire des demi-dieux. Pour sauver leur seul refuge, Percy et sa bande doivent se lancer à la recherche de la légendaire Toison d’Or.
Leur périple va les conduire dans une odyssée à hauts risques sur les eaux inexplorées et mortelles de la Mer des Monstres, plus connue des humains sous le nom de Triangle des Bermudes. Ils devront faire face à d’incroyables créatures fantastiques : d’un taureau mécanique cracheur de feu, à des créatures des mers terrifiantes, en passant par des cyclopes géants. Et même d’autres demi-dieux à la loyauté douteuse… Les enjeux sont plus importants que jamais : si Percy échoue, le Camp des Sang-Mêlé disparaîtra à jamais et l’Olympe s’effondrera.

Percy Jackson - La mer des monstres - Affiche

Mon avis:

Percy Jackson: la mer des monstres de  Thor Freudenthal est le second volet cinématographique de la saga adaptée des écrits de Rick Riordan. Percy Jackson revient dans une nouvelle quête: il sera amené à retrouver la Toison d’or. Trois ans après, les demi-dieux reviennent. Le récit reprend les bases posés dans Voleur de Foudre.

Si vous ne l’avez pas vu, n’ayez crainte, vous ne serez pas perdu. La trame se suffit à elle-même nul besoin d’un rappel. A l’exception, du méchant sournois… Le film se pose comme les romans pour un public dès 10 ans, voir même plus jeune ici. Les 8 ans seront aux anges d’avoir un héros, pas sûr de lui, au coeur sur la main, qui doute. Une petite précision peut-être nécessaire pour apprécier le long métrage. Ce n’est pas un blockbuster réalisé pour les adultes, davantage pour les fans.

Percy Jackson - La mer des monstres - Photo Alexandra Daddario, Brandon T. Jackson, Logan Lerman, Cyclope

 

Personnellement, j’aime Rick Riordan, j’aime ses 5 tomes de Percy Jackson. Et il est loin de représenter pour moi un Harry Potter du pauvre. J’étais curieuse de voir le deuxième opus. De retrouver Percy dans la peau de Logan Lerman( Le monde de Charlie). Je n’ai pas été déçue. Logan Lerman l’incarne à la perfection. Le fils de Poséïdon a bien grandi. A ses côtés, formant une équipe parfois très drôles par ses réparties Grover Underwood (Brandon T. Jackson), Annabeth Chase (Alexandra Daddario) et le nouvel arrivant le demi-frère Tyson (Douglas Smith- j’ai le droit de parler de sa coupe de cheveux? Non?). Ils deviennent invisibles par instants, le poids de la destinée étant accentués sur Percy, les personnages secondaires souffrent un peu d’un traitement insuffisant.

Percy Jackson - La mer des monstres - Photo Alexandra Daddario, Brandon T. Jackson, Logan Lerman

Tyson est un cyclope, son statut prêtera à quelques tensions dans l’amitié solide entre Percy et Annabeth. Le héros se pose des questions sur sa vie, le silence de Poséidon (je regrette l’absence de ) . La mer des monstres permet de se pencher sur les origines de la barrière protège le Camp des Sang-Mêlés. La divine protection a été créé par Zeus en se servant de son infant Thalia. Je ne vous en dis pas plus. Simplement que son efficacité est remise en cause après une attaque. Un taureau Colchyde massacre le sanctuaire. Tout reste soft, pas de grosses traces de sang, ni de morts à profusions. Afin, de protéger le seul endroit qui l’accueille et ses amis, Percy part en quête de la Toison d’or.

Le périple sera l’occasion de croiser plusieurs divinités: la pythie, les soeur Grées ( conductrices d’un taxi pire que celui de Phoebe dans Friends, le genre de tacot sortant tout droit d’un mixte entre Christine et un char de l’enfer), Hermès (la version UPS des Dieux m’a littéralement fait sourire surtout vu l’acteur), un Cyclope, Chronos… La mythologie grecque subit un lift rafraichissant, moderne, teinté d’humour. La transposition des Dieux à notre époque est souvent très bien amenée, elle soulève des curiosités et l’envie d’en savoir plus.

Percy Jackson - La mer des monstres - Photo Alexandra Daddario les soeurs Grées

La Mer des Monstres réserve son lot de surprises. Les humains la connaissent sous le nom du Triangle des Bermudes. Le quatuor avec Percy en tête (ses qualités de coeur le désigne comme chef, à son grand étonnement vu ses craintes de tout rater) devra faire face à la menace qui pèse sur le camps et sur l’Olympe. Les puristes crieront au scandale pour l’adaptation, ou les fans de film fantastiques le trouveront trop enclin à un jeune public, trop creux, pas assez développer. Pour ma part, je dois vraiment avoir une âme de gamin, j’ai franchement trouvé divertissant Percy Jackson: La mer des monstres. Encore plus que le premier opus.

En résumé: Percy Jackson: la Mer des Monstres possède son lot d’action, de récit captivant, des monstres comme un Hippocampe géant, des figures de la mythologie, des héros plaisants. La jeunesse dès 8 ans, appréciera les nombreuses scènes spectaculaires et la vulgarisation de la mythologie. Pour les plus âgés, le film prête à sourire, néanmoins il divertit agréablement sans se prendre la tête. J’espère que la suite sera tournée. Le film n’a pas de vraie fin, il laisse une porte ouverte, normal dans un sens quand on s’appuie sur le deuxième tome d’une saga en comptant 5.

J’ai vu le film en 3D, version originale. Les effets spéciaux sont visibles pleinement à quelques occasions, trop rares, ils auraient pu offrir de nombreux moments épiques s’ils avaient été poussés à bout. (la bataille finale, les monstres…) Pas de triton volant, pas de lances, ne rêvez pas. Je reste cependant, plus une adepte de la 2D. Pour une fois, je ne suis pas ressortie avec une migraine, ni une impression flou, c’était assez agréable pour le signaler.

A noter *Spoiler* le retour de Luke Castellan (Jake Abel), la présence de Nathan Fillion (Castle), de  (Buffy) et de Stanley Tucci

Petite remarque: nulle romance, nulle sexualité dans Percy 2. Uniquement de l’amitié et de l’inimitié, voir haïne.

Ma note:

8/10

Plus d’informations:

Sortie: 14 août 2013/ Distributeur: Twentieth Century Fox France / Genre: Fantastique , Aventure

Public dès 8 ans.

Casting: Logan Lerman, Brandon T. Jackson, Alexandra Daddario

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *