[Avis Livre] En Apesanteur de Rose Darcy et Rachel Berthelot

En Apesanteur m’intriguait. Faute (dans le bon sens, je le précise) à Rose Darcy dont j’aime beaucoup la plume. J’ai lu plusieurs de ses bébés et ils sont au moins deux dans mes coups de coeur: Comment j’ai mordu Damon Salvatore et Accord imparfaits. En revanche, je dois avouer honteusement que Rachel Berthelot ne me disait pas grand chose de nom… (Ne me jetez pas de cailloux, j’ai déjà eu droit à un « mais tu n’as pas lu son L’énigme 2 + 0 = 3 – Saison 1 ni protection rapprochée. Réponse non! Je pense y remédier dès que ma pile aura un peu diminué… alors laissez moi un petit moment, d’accord ;) je garde ses écrits sous le coude dans ma wish liste- mon anniversaire arrive si jamais- Quoi c’est pas raisonnable??? ) Suite à un jeu sur Facebook, j’ai gagné un service presse de la part de Rose Darcy. (Merciiii merciiii merciiii). J’ai littéralement dévoré En apesanteur. Je n’ai pas lâché le roman avant la fin.

Synopsis:

Ally est une jeune femme brisée par son dernier petit ami en date. Kyle, lui, ne veut plus voir de femme, même en peinture.
Le point commun entre ces deux victimes de l’amour ? Un vol.
Alors que New York et Las Vegas leur ouvrent les bras pour débuter leur célibat, ils vont se voir confrontés à un imprévu… de taille.
Qui a dit que les hommes et les femmes sont tous les mêmes ?
Et pour vous, ce serait pile ou face ? .

en-apesanteur-rose-darcy-rachel-berthelot

Mon avis:

Un petit mot sur la couverture: je l’adore, mignonne à croquer comme l’histoire qu’elle cache. Si si, elle est à la fois, douce, tendre et un petit côté rêveur qui me fait fondre.

En Apesanteur fait partie des très belles surprises de mon mois de juin. Un coup de coeur. Une petite pépite sous une couverture sucrée. Ally et Kyle m’ont conquise. J’ai pris plaisir à partager leur trajet Londres/ New York. Les deux héros sont blessés, trahis par leur ex, ils décident de faire table rase sur les relations et d’éviter le sexe opposé pendant quelques temps. Pour se changer les idées, ils prennent un billet d’avion. Les deux protagonistes se retrouvent voisins. Tous les deux sont séduisants, charmants, craquants. Les descriptions

Petite parenthèse: LA phobique des avions en moi a eu un raté sérieux au décollage, j’aurai tendance à ressembler à Mister T si je devais monter dans un de ses engins volants… si si… les voir me suffit largement… poser mes pieds et m’assoir seraient une autre paire de manches… Alors Ally qui stresse, je la comprends parfaitement. Sans compter, que je suis du style à imaginer le pire scénario catastrophe possible au monde…

Sans être complexe, le rêve et l’espoir se posent, En Apesanteur offre un moment de détente parfait. Ally et Kyle sont adorables. Leur relation, les échanges, l’humour, la sensualité qu’ils partagent donnent chaud. Ils emportent dans leur amour naissant sans que le lecteur y prenne garde. Une romance à quatre mains qui s’avère addictive dès les premières pages, très bien écrites. Je me suis laissée porter, laissée à aimer, à sourire, à rire même. Ally est un peu extravagante, un peu dingue. L’opposé de Kyle, plus posé. Et le duo fonctionne merveilleusement.

Les nombreuses références qui truffent le roman apportent une touche geek drôle, sympathique: Grey’s Anatomy, How I Meet Your Mother, Superman, Harry Potter ou Big Bang Theory. Le côté fan geek de Kyle en est accentué. Pour une fois, l’homme n’est pas le seul à aimer les séries ou les films. Plus jamais, je ne verrai les bananes, les téléphones et les baguettes avec le même regard. Je me suis retrouvée à sourire bêtement en imaginant les scènes. Bravo les auteures. La mention de Nos étoiles contraires de John Green lu par le héros plaira aux amatrices romantiques.

Coincés dans l’avion, confrontés l’un à l’autre, Ally et Kyle se découvrent. J’ai apprécié ce huit clos, cette phase impossible à éviter, ils ne pouvaient pas partir et cacher leur attirance. C’est chaud. Pimenté. Le ton suggère davantage qu’il ne rentre dans les détails. Ca émoustille, titille la curiosité. Les échanges échauffent les sens.

La fin m’a fait penser à Inception. Deux mondes. Deux visions. Mon moi romantique penche sur une part très très romanesque… Elle est surprenante. Sans parler de l’interview en prologue. En Apesanteur est parfait en lecture doudou. Une vraie pépite qui se relit avec bonheur. A garder sous le coude pour les moments de morosité. Effets secondaires joie et douceur garanti.

Ma note:
10/10
*Coup de coeur*

Informations:
Auteures : Rose Darcy et Rachel Berthelot
Couverture réalisée par Feather Wenlock
Éditions: Sharon Kena
Prix: 5,49 euros en version numérique 10,50euros en version papier
Nombre de page: 150 pages
Date de parution: 17 février 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *