[Avis] Inception de Christopher Nolan

Inception un film très attendu de Christopher Nolan. J’ai adoré ses Batman Begins, Batman the Dark Knight. Ma curiosité était attiré par son dernier bébé surtout avec toute le marketing derrière comme la joli mallette d’extraction que j’ai pu recevoir il y a plusieurs jours.

Synopsis: Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Cet été, votre esprit se transforme en scène de crime.

Je vous préviens, n’allez pas me prendre pour un être parfaitement insensible aux talents et aux merveilles d’une oeuvre cinématographique tel que Inception en lisant mon avis. Je vous donne mon ressenti, ma vision personnelle du résultat. Ca n’engage que moi et mes goûts. J’ai aimé, n’allez pas imaginez que j’ai détesté le dernier Nolan. Non, pas du tout, j’ai juste souffert de cette petite étincelle que je n’ai pas trouvé. Parler d’Inception sans dévoiler le mystère et l’essence même de l’oeuvre est un challenge.

Le casting est sincèrement à tomber: Léonardo DiCaprio a réussi depuis plusieurs films à me faire apprécier son personnage. Marion Cotillard serait mon seul bémol dans la flopée de stars. Je n’ai pas accroché à son rôle, elle semblait si loin comme une poupée de porcelaine brisée qu’on essaie de réparer. Les traces de fêlures sont visibles. Remarquez ça colle bien avec l’image que nous devons avoir d’elle. Ellen Page (Juno) et Joseph Gordon-Levitt (Code Quantum – son rôle m’avait marqué  – 500 jours ensemble) remportent pour une moi une mention spéciale. Chut je crois avoir eu une gros coup de coeur. Et Jospeh a une ressemblance que j’ai du mal à remettre en forme. J’aurai aimé voir leur histoire plus approfondie. Ils jouent d’une manière subtile et intelligente. Deux graines en devenir. Les autres n’ont rien à leur envier Ken Watanabe (Mémoires d’une geisha) , Tom Hardy, Tom Beranger ou encore Cillian Murphy.


Les effets spéciaux et la réalisation m’ont remis Matrix en mémoire. Les scènes s’avèrent magnifiques. Les combats sont bluffants. Sans vous dévoiler des passages, les acteurs vous transportent vraiment dans l’action. Et vous en prenez vraiment plein les mirettes en Imax. Une impression de vous projeter dans l’écran et de vous retrouver à côté des héros vous transporte. Une vraie claque visuelle n’en doutez pas! Rien que pour eux, Inception vaut la peine d’être vu.

Sous un air simple, le scénario nous guide et nous complexifie la compréhension. Pas toujours évident de saisir les subtilités des idées, les méninges se laissent guider mais ne restent pas inactifs. Le film vise haut il ne se contente pas de rester telle la grenouille au fond du puit. Il cherche à toucher le ciel. Il y arrive presque totalement. L’enchevêtrement de rêve avec plusieurs niveaux d’encastrements surprend, il déroute un peu parfois ou pas du tout selon le spectateur. Le film a plusieurs niveaux de lectures, intelligents et intéressants.

La ligne du thème rêve/imaginaire m’a mis Total Recall et Au delà de nos rêves en tête. Je ne vous cite que ces deux films mais j’en ai vu plusieurs traitant du rêve. Chacun avec leur forces et faiblesses. J’ai eu comme des flashs de déjà vu dans l’idée. Le rêve pour moi a une transposition à l’écran impossible et sacrément difficile car il est intangible. Son visuel varie tellement selon la personne et son subconscient. D’ailleurs, ce dernier n’a pas été exploité à fond avec ses défenses et ses projections. Il réagit aux altérations de son monde, il se bat contre elles. Il résiste même à l’Inception. D’accord mais pourquoi? Le subconscient n’a pas de maître comme un rêve. Le film n’en traite pas tout le potentiel à mes yeux. Il le pose en peu de mots, des conflits et hop passons à autre choses. Idem pour les limbes. Un rêve n’a rien d’une vidéo qu’on filme, il ne suit aucune règle. Du moins j’ose le croire, on ne le contrôle pas d’où certains cauchemars. Les effets spéciaux ont néanmoins réussi à me faire perdre mes repères réalité/rêve pendant un laps de temps.

Nolan parvient à promener le spectateur dans un périple de rêves en rêves. Il imbrique son intrigue en superposant une multitude de subterfuges pour parvenir à s’enfoncer plus loin dans le subconscient du rêveur. Du début à la fin, le doute subsiste sur la nature de la part de rêve et de réalité. Pour moi, la fin laisse penser que nous sommes dans Léonardo, nous l’avons jamais quitté. L’âge des ses enfants, la maison qui n’a pas changé, le totem sont un tout qui me poussent à la perplexité. Sans parler des autres personnages, que deviennent-ils? Un peu comme à la fin de Total Recall. Désolée de le comparer avec ce dernier- Inception est largement au dessus, c’est simplement pour l’idée de séparation rêve/imaginaire/réalité.

Toutes ces touches font que j’ai aimé et réellement apprécié Inception, mais une part de moi a eu un petit manque. Difficile de mettre le doigt sur la magie qui aurait porté aux nues le film. Un Léonardo qui devient fou, campe un homme qui subit une épreuve horrible . Christopher Nolan le montre sans pousser à fond la folie. Je pense que le rêve ne doit pas dépendre d’une machine, l’extracteur n’apporte pas tout. Je regarderai bien à nouveau Inception pour réfléchir à toutes les nuances du film. De ce côté là, je le mettrais sur le même pied d’estale qu’Usual Suspects que j’adore niveau intellect et niveau visuel Matrix. La complexité se cache sous une simplicité déroutante. Inception a le mérite de pousser à la réflexion et de porter un regard différent sur nos moments de veille. Je ne me suis pas ennuyée et j’ai eu les yeux plein de merveilleux effets visuels. Le côté je te guide par la main tel un enfant reste un bémol pour moi. Allez-y histoire de vous forger votre idée!!!!! Franchement c’est un film agréable, bluffant, déroutant, intelligent et j’en passe. Ne le ratez pas dès le 21 juillet en salle.

Attention la bande-annonce dévoile pas mal de choses:

Inception Nouvelle Bande Annonce VOST – Meet The Characters
envoyé par WarnerBrosPicturesFrance. – Les dernières bandes annonces en ligne.

Merci à Allociné et au Club 300 pour la projection.

35 commentaires sur “[Avis] Inception de Christopher Nolan

  1. Ah !!! Merci pour l’avis.. Donc je ne suis pas totalement timbrée (ou la seule timbrée) quand je dis que le film me fait penser à Matrix. Je devrais venir plus souvent ici ceci dit.. (très bien fait le blog)

  2. J’ai beaucoup aimé le film ! Le scénario est hors du commun !
    Je vous conseille de ne pas le voir en VF (j’ai demandé plus de 5 fois à mon voisin au ciné ce que disait Ken Watanabe…).

  3. Tu fais une erreur de débutant inculte jeune et boutonneux qui ne comprends pas encore bien les choses. A commencer par Totall recall est au dessus du très mauvais Inception et pas l’inverse. Quand tu grandiras et que tu sera plus expérimenté et moins impressionnable par la propagande publicitaire alors tu sauras apprécier les vrais chefs d’oeuvres et ne pas les comparer avec la première daube venue. Au fait c’est la capacité cérébrale qui augmente la vitesse de pensée du reveur et non le fait de rever dans le reve. Nollan ne se souviens d’aucun de ses reves. Et je ne crois pas qu’ils soient aussi puritains asseptisés et inimaginatifs.

    1. Do not feed the troll..

      Et sinon, autant j’adore Philip K. Dick, autant « total recall » – que j’ai pourtant apprécié à sa sortie, est une daube infâme, tout au service de la « star » Arnold Schwarzenegger..

      Mon sentiment sur Inception, a minima: ce n’est pas une daube infâme.

      Mes sentiments à ce sujet changeront peut être.. dans une vingtaine d’années.. ;)

      1. J’adore la réponse :)
        Tota Recall faut le voir avec du recul, moi ça me fait sourire à chaque fois comme Conan le barbare ou un autre film du genre à la gloire à Arnold Schwarzenegger. En même temps, suis pas un exemple, j’ai aimé Expendables :p
        Je n’ai pas trouvé que Inception était une daube- je me permettrais pas d’utiliser ce terme pour juger une oeuvre, je ne suis pas une spécialiste ni une pro cinéma- puis je respecte le travail d’autrui :)

    2. Le concombre inculte que je suis assume ses mots :) Je suis sur mon blog, je compare ou cite ce que je veux sans t’offenser. Les goûts et les couleurs dépendent du regard de celui qui le porte. Je me permettrais pas d’insulter ni de traiter une personne qui ne partage pas mes avis ni mes goûts.
      Ma culture se porte bien, je ne parle pas de tous les films que j’ai pu voir je donnais juste des titres qui me venaient en tête.
      Je suis grande et j’ai plus 3 ans, j’ai passé le cap de me taper un caca nerveux pour une critique. Alors défoule toi si tu veux, juge si tu veux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *