[Avis Lecture] La vengeance du Highlander par Anna Lyra

Anna Lyra m’a déjà conquise par deux fois par sa plume. Ici, j’avoue que deux points m’ont attirées dans La vengeance du Highlander: 

1/ la couverture. J’adore le rappel de bleu délicat avec la bague.

2/ les Highlanders.

Oui, je suis faible voyez vous, Highlanders je fonce. Vous auriez mis un Viking j’aurai craqué aussi. (Si un jour, Anna Lyra vous désirez vous pencher sur ces derniers, je suis partante. Quoi? Je peux rêver un peu non. Ca mange pas de pain).

Synopsis:

Sous la menace d’un mariage forcé, Moira fuit loin du château de son frère, le chef du clan MacDonald. Si elle parvient à rejoindre sa mère sur l’île de Skye, peut-être pourra-t-elle échapper au sinistre destin qu’on a tracé pour elle. Mais ses espoirs d’atteindre l’île seraient peu de chose sans l’aide de Kieran, un mystérieux Highlander rencontré en chemin. Au côté de ce guide fort et débrouillard, Moira ne redoute plus les dangers de la route. Du moins, tant qu’elle ne révèle pas sa véritable identité… Car elle découvre ‒ trop tard ‒ que Kieran est un MacLeod, un ennemi juré de son clan. Et qu’il n’a qu’une idée en tête : se venger des MacDonald, qui ont assassiné les siens…

La vengeance du Highlander Anna Lyra

Mon avis:

La vengeance du Highlander par Anna Lyra a fait fondre mon coeur. Bon, j’avoue, j’ai eu un pincement de voir le héros dépeint comme un Highlander moderne avec des chausses. Je m’attendais à avoir du kilt. Du kilt!!!! Oui, passez ce petit moment de déception. Et encore, il a pas durée bien longtemps. Car voyez-vous, Kieran transpire le mâle. Il est ténébreux, sexy, troublant, beau à damner un saint. Pourquoi l’avoir habillé en noir? Vous imaginez mon esprit est parti dans une version encore plus canaille de Westley le Palefrenier de Princess Bride. Ce qui à mes yeux repose presque du rêve absolu pour baver. Pardon, pour rêver. Ce personnage a tout pour marquer des points. Et là, j’avais son incarnation quasiment parfaite, un mélange entre une héros charmant et énervé. Sombre, souhaitant se venger des MacLeod qui ont assassiné sa famille. Rhaaa, autant vous dire que Kieran a gagné des points dès le début. Cet Highlander assoiffé de vengeance a su conquérir mon coeur.

Et lors de sa rencontre avec Moira, il a carrément augmenté son potentiel. Au diable le kilt, au diable mon idée première du Highlander, Anna Lyra met tout à l’eau pour mieux ravir le coeur. Son héros est tout simplement divin. Il tente de résister à cette apparition un peu féerique, qui le remue, le fait ressentir des émotions oubliées et désirer un avenir différent. Dans les Highlands, la belle jeune fille aurait pu subir mille déconvenues. Au lieu de ça, sa route croise celle de cet homme à moitié bandit avec un coeur en or et une moralité à toute épreuve au niveau des damoiselles en détresse. (D’accord non dénués d’intérêt financier, il n’empêche que Kieran se retrouve malmené par un petit bout plein de verbes, pétillants à souhait, mordant qui possèdent des formes généreuses).

Moira fuit un mariage arrangé. Les privautés de son futur conjoint l’ont laissé perplexe. Sera-t-elle capable de connaître le plaisir des sens et des ébats heureux comme son frère chef de clan et sa belle soeur? Son coeur l’a poussé à quitter les lieux sans se soucier des dangers pour rejoindre sa mère. Tomber sur Kieran est un rêve éveillé, ses sens s’éveillent à son contact, les découvertes submergent ses idées, la trouble. L’héroïne est un sacré morceau, intelligente, piquante, délicieuse par sa force et son caractère. Elle possède un charme fou.

Les deux héros cohabitent plusieurs jours seuls, loin de tout pendant qu’un complot se trame. Un traitre joue des pièces dans l’ombre pour ravir la place de chef à MacLeod. Les conflits sont très bien décrits. J’ai aimé suivre les rebondissements. Les indices semés, les étincelles crépitent. Tout est brillamment mis en scène. Anna Lyra offre une plume fluide, très agréable. Les personnages sont attachants. Au final, la lecture a été un moment délicieux, un peu court par moment. Certains éléments font sourire, peut-être un peu trop raccourcis, cependant le charme opère. Si vous rêvez d’une romance historique explosive, sensuelle, savoureuse, laissez-vous tenter.

★ Merci aux éditions HQN et à NetGalley pour ce SP ★

Ma note:
★ 8,5/10 ★

Informations:
Auteure: Anna Lyra
Editions HQN
Date de parution: 13 avril 2016
Genre : Historique, Sentimental
ePub
247 pages

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

4 commentaires sur “[Avis Lecture] La vengeance du Highlander par Anna Lyra”

  1. Merci beaucoup pour cette belle chronique, qui me touche et me fait grand plaisir ! Surtout en ce qui concerne Kieran, mon cher bad boy des Highlands. Par contre, je tenais aussi à vous informer que vous êtes peut-être douée de clairvoyance ou de double-vue, concernant mes projets à venir… Je n’en dis pas plus ! Bon dimanche, et encore merci de m’avoir lue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *