[Avis] Le mystère de Crystal Gardens- Amanda Quick

☙Synopsis:☙
En apparence Evangeline Ames est une simple demoiselle de compagnie. En réalité, grâce à ses capacités extrasensorielles, elle est détective au sein d’une agence un peu spéciale. Victime d’une tentative de meurtre, elle est contrainte de se cacher à Crystal Gardens, un immense domaine où un botaniste fou a mené d’étranges expériences avant d’être assassiné. Evangeline se croyait à l’abri, elle découvre que la mort rôde dans ces jardins hantés par des forces maléfiques. Et le charme de Lucas Sebastian, le propriétaire des lieux, n’est pas le moindre des dangers qui la guettent…

☙Mon avis:☙
Amanda Quick est dans ses auteurs petites pépites que je savoure. Peut-être que j’attendais trop de chose. Peut-être que j’étais encore trop sous le charme de Séduite pour rentrer totalement dans Le mystère de Crystal Gardens. Il n’en demeure que je ressors avec une pointe mitigée, un peu étrange, et particulière. Tout était portant bien présent pour me charmer, une romance victorienne, une once de paranormale, un résumé prometteur et une plume que j’apprécie. La curiosité a eu des déceptions.

Le soucis ne vient pas de l’écriture. Le charme est toujours là. Il saisit le coeur, il le tient et l’entraîne dans une aventure intéressante. L’auteure pose les bases de sa série Les Ladies de Lantern Street avec de belles compositions et des personnages qui piquent assez l’attention pour maintenir l’envie de terminer le roman. Le lecteur rencontre trois jeunes femmes aux dons hors du commun travaillant dans une agence spéciale qui utilisent leur talent. Le ton se pare d’un côté mystérieux autour de l’énergie psychique. Les notes se ponctuent d’humour, d’amusement, d’échanges parfois savoureux. Seulement, il manque ce je ne sais quoi qui rend irrésistible et magique les Amanda Quick. Le dédale posé dans l’intrigue, les secrets, les pouvoirs se perd sur lui-même. Il se nuit sans l’aide de quiconque. L’attrait se flétrit doucement. J’ai eu le coeur serré. Car l’atmosphère de Crystal Gardens a un côté sympathique, magnifique et les descriptions sont sublimes. Pourtant, les ingrédients souffrent d’un traitement étrange…

Le duo Evangeline et Lucas a sur le papier bien des qualités. Tous les deux possèdent des dons extrasensoriels. Ils ont de quoi attirer dans leur filet les amateurs de romance historique avec un fond paranormal. Néanmoins, même si ils sont sympathiques, avec des points positifs, je ne suis pas parvenue à m’attacher totalement à eux. Leur alchimie était bizarre. Le désir semblait retenu comme leurs sentiments. Une fois de plus, il m’a manqué quelque chose. Je le regrette. Surtout que Lucas est arrogant, dangereux, attirant, le hic la séduction reste en surface. (Non j

e ne demandais pas un strip-tease ni des instants torrides, juste un peu plus de peps? de magie? pour faire craquer mon coeur.) Face à lui, Evangline est d’une douceur incarnée. Le regard est davantage retenu, captivé par les personnages secondaires comme Clarisse, Béatrice ou la famille de Lucas. C’est dommage.

Au final, Amanda Quick signe un premier tome avec des moments divertissants. Malgré le potentiel, la flamme ne flamboie pas plus que cela. La magie n’opère pas dans sa totalité. Je suis restée un peu sur le banc de touche en attente de cette féérie que j’avais déjà rencontré dans d’autres romans de l’auteure, en vain… Pourtant, je ne perds pas espoir sur le reste de la saga.

☙ Merci aux éditions j’ai lu pour elle pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
🌟6/10🌟

☙Informations:☙
Auteure: Amanda Quick
Traduction : Agnès Girard
Série : Les ladies de Lantern Street
Volume : 1
Collection : Aventures et Passions
Genre : Historique
Thématiques : Romance historique
Date de parution : 07/06/2017
Nombre de pages : 384

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *