[Avis] Félins: les grands fauves version Roi Lion -Disneynature-

Disneynature parle de Félins avec son nouveau film. Le majestueux Roi de le Savane le Lion et ses lionnes d’un côté et le magnifique Guépard de l’autre. Les images sont impressionnantes de beauté, je n’ai pas assez des mots pour exprimer le côté sublime de la photographie utilisée et montrée à l’écran. A travers un conte, qui revisite le Roi Lion en réel (dans une certaine mesure, je vous vois venir, les puristes), le spectateur que nous sommes suivent les Félins d »Afrique dans leur environnement, la réserve naturelle du Masai Mara au Kenya.

L’émotion qui se dégage de l’histoire est si forte que les silences et les pauses narratives permettent de se passer de phrases. Toute un panel de sentiments s’expriment à travers les grands fauves et leur environnement: tristesse, amour, joie… Je suis restée scotchée par la manière de s’intégrer à leur quotidien. Effrayée aussi, de songer à cette faune qui s’acclimate aux hommes, et signent sa perte dans un sens sur le long terme… C’est bluffant à se demander comment les caméras ont pu se fondre ainsi et filmer de façon à nous installer au niveau des animaux. (j’ai eu ma réponse avec la Masterclass: impressionnant)

Les commentaires audio porté par Pascal Elbé accompagnent pour la compréhension le spectateur, lui présente les protagonistes: Sita et sa portée, Fang et sa tribu. Ils s’effacent afin de laisser les images parlaient d’elles mêmes. Chaque félin a sa place, chaque autre habitant de la sauvane: Giraffe, Buffle et j’en passe. Les yeux gagnent des étoiles, des rêves, un voyage sans bouger de son fauteuil avec des paysages somptueux. Sans compter que la musique choisit est un régal pour les oreilles.

Félins est une ôde à la mère sauvage à son courage, à sa dextérité et à ses actes. Sita, mère guépard qui élève seule ses petits, les portent, leur apprend les bases de la vie. La fascination m’a gagnée face à cette espèce, à cette histoire comme les lionnes prêtent à mourir pour sauver leur progéniture. Le lien du sang est plus fort que celui de la meute. Peut importe le danger, guépardes et lionnes

Félins se montre comme un film familial. L’absence de sang, certes présents comme lors du partage de la nourriture après la chasse, volontaire et dans l’esprit Disney, donne un documentaire qui change des habituels versions animalières. Les enfants s’intéressants aux animaux pourront rêver et découvrir un monde de grands félins incroyables. Des passages peuvent néanmoins être dur pour les plus petits. L’ensemble est instructif, captivant malgré les pauses narratives. J’ai adoré!!!  Les scènes de combats entre lions, les rugissements, les chasses sont portés à l’écran avec un réalisme surprenant, sans dégager un sentiment de peur, plus comme si nous étions témoins des actions du guépard ou du lion. A la fin, l’envie d’avoir un guépard ou un lionceau chez soi est forte, si si… optez plutôt pour l’application myfelin moins dangereuse et plus réalisable.

Public: selon le poussin à partir de 5 ans.

3 Moop raisons de voir Félins:

  • Images splendides digne d’être des ambassadeurs de la préservation de l’écosystème
  • histoire contée à la portée de enfants en un documentaire atypique et merveilleux
  • les grands fauves vu sous un oeil différent

3 Moop raisons de fuir Félins:

  • Quelques moments de narrations assez longs pour les plus petits ou les moins captivés
  • le côté mignon Disney
  • documentaire animalier plus porté sur le conte que sur les détails, si vous cherchez des statistiques, des informations types: guépard possédant des griffes non rétractables passez votre chemin

Note::XO:

© The Walt Disney Company France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *