[Avis] ☙ Lego Batman, Le Film☙ par Chris McKay

Avec les fan de Lego que j’ai à la maison, il était impossible de passer à côté de Lego Batman, le Film. Séance en famille pour découvrir l’un de mes super-héros favoris sur grand écran.

☙Synopsis:☙
Il en rêvait depuis La Grande Aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s’il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d’équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

☙Mon avis:☙
Chris Mac Kay pose sur la pellicule un hommage à Batman et à l’univers DC Comics. Dès les premières scènes, une note teintée d’humour, de mélancolie, de tristesse et de joie s’installe. Les nuances plus sombres et décalées se détachent de La Grande aventure Lego. Le spin-off possède ses propres qualités et défauts.

Les yeux en prennent plein la rétine. Les images portent avec brio l’action. Cette dernière est omniprésente dans le long métrage. Les temps morts s’absentent pour laisser une dynamique plaisante. Même si j’avoue que pour les plus petits, la durée du film pèse un peu. Car étrangement, malgré le rythme prenant, il existe des décrochages. Batman/Bruce Wayne se dévoile tout en gardant son aura de mystères. Si vous cherchez à retrouver le mythe du super-héros, vous risquez d’être déçu. Il est presque survolé. Les nombreux clins d’oeil aux anciens porteurs feront sourire les nostalgiques et pousseront peut-être la curiosité des autres. Ici, Batman apparaît comme un être à l’égo surdimensionné, perdu dans sa solitude, renfermé, un peu bougon, un peu enfant perdu… D’ailleurs sa relation avec Alfred appuie assez sur ce point comme si il n’avait pas grandi totalement émotionnellement et préféré rester comme il est.

J’ai suivi avec plaisir les aventures de Batman face à Joker et ses acolytes. Les personnages de DC Comics trouvent ici une vision originale, amusante par moments et nuancée par de multiples références au cinéma ou à la culture américaine mais pas uniquement: King Kong, Godzilla, Sauron (Le Seigner des anneaux), des Gremlins (Deuze a manqué de me crever un tympan tellement il était content de les voir), Dracula, Voldemort (Harry Potter) et j’en oublie. La liste est longue. Les amateurs seront aux anges. Le travail d’animation est juste merveilleux, fantastique, époustouflant.

Imaginez un monde où toutes les créatures de votre enfance, vos héros favoris de DC Comics (ou vos méchants, Poison Ivy, Freeze, Pingouin…) deviennent des Lego. J’ai repensé aux films de Batman et aux interprétations de Uma Thurman, Arnold Schwarzenneger, Jack Nicholson, Danny de Vito, Michael Keaton, George Clooney… J’ai eu un sourire d’enfant heureux. Vous savez celui qui vous dit que vous êtes bien, que vous êtes sans soucis. Quand je me tournais vers mes propres miniatures, j’ai vu ce petit sourire, ces étoiles dans les yeux, ce bonheur de voir une oeuvre qui les séduit. La force de Lego Batman le Film est là, il est intergénérationnel. Il parlera aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Il est plaisant, divertissant, drôle tout en étant sombre.

Le monde de Batman se pointe du doigt avec un panel de sentiments qui colle bien au personnage. Avec malice et astuce, le spectateur voit Bruce Wayne, Dick Grayson et Alfred Pennyworth s’exprimer devant eux. Bruce solitaire, collectionnant les objets, sans ami, détestant Superman. Mal aimé, à l’écart de la ligue, Batman apparaît comme un être qui refuse d’aimer ou de se lier. Les émotions de toutes les créatures Lego passent magnifiquement à l’écran. J’ai adoré littéralement celles du Joker ou de Robin. (J’ai presque fini en larmes avec le choix du costume de Dick… la manière de l’amener m’a fait sourire). Dick et ses deux papas, Dick loufoque, Dick heureux, Dick pétillant, Dick la lumière dans les ténèbres de Bruce. Il apporte une touche décalée, lumineuse. Comme Barbara Gordon.

Au final, Lego Batman le film s’avère divertissant, dynamique, visuellement superbe. Difficile de condenser un univers si complexe que celui de Batman en un seul long métrage, Chris McKay signe un compromis intéressant, assez captivant, rempli d’humour, de mélancolie, de nostalgie et de modernité pour ravir petits et grands.

☙ Vu en VF☙

☙Ma note:☙
☙ 8/10 ☙

☙Informations:☙
Titre original The Lego Batman Movie
Distributeur Warner Bros. France
Date de sortie 8 février 2017
Durée: 1h 45min
De
Avec les voix françaises de Rayane Bensetti, Stéphane Bern, Natoo, Antoine Griezmann, Blaise Matuidi et Wartek
Avec les voix américaines de Will Arnett (Bruce Wayne / Batman), Zach Galifianakis (Joker), Michael Cera (Dick Grayson / Robin), Ralph Fiennes (Alfred Pennyworth), Rosario Dawson (Barbara Gordon / Batgirl), Billy Dee Williams (Harvey Dent / Double-Face), Jenny Slate (Harley Quinn), Mariah Carey (Maire McCaskill)
Genre Animation
Nationalités Américain, Danois
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *