Nos infinies confusions Infinite Love, Tome 5- Alfreda Enwy

Critique roman: Nos infinies confusions Infinite Love, Tome 5 par Alfreda Enwy

Nos infinies confusions est une romance new-adult qui emporte dans un tourbillon comme c’est si bien les dépeindre Alfreda Enwy. J’étais curieuse de découvrir la version de l’auteure de la Petite Sirène et Superman. Elle revisite à sa manière leur destin. Ai-je été conquise? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Acrobate passionnée et talentueuse, Victoria Krysanova voit son monde voler en éclats du jour au lendemain. Forcée de tout quitter, c’est sous le nom de Murphy Greenwell qu’elle arrive dans la petite ville de Friendship, perdue, bouleversée et en deuil.

Un soir, alors qu’elle se laisse aller à danser dans la salle vide d’un vieux cinéma, elle découvre qu’on l’observe. Axel Redfox, joueur vedette de l’équipe de foot de l’université est immédiatement fasciné par la pétillante rousse au regard impénétrable. Lorsqu’il la retrouve sur le campus, il n’a de cesse de vouloir percer ses mystères, mais malgré l’attraction toujours plus forte qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, Murphy se refuse à laisser qui que ce soit l’approcher.

Elle sait que la menace qui plane sur elle pourrait mettre la vie d’Axel en danger.



☙Mon avis:☙
Victoria/Murphy a du par la force des choses changer de vie, repartir à zéro. Nouveau départ, nouvelle vie, nouvelle identité… tout remettre à neuf, nouveau jeu dans les mains sans pourtant oublier son passé, voilà ce qui attend notre héroïne. L’impression d’avoir une femme blessée, à vif s’installe rapidement. Et tous les indices poussent à comprendre pourquoi. J’ai été touchée et émue par son personnage. Chaque nouveau pas est une épreuve. Chaque avancée est comme mettre un coup supplémentaire dans son plexus. Elle étouffe. Elle se noie. Elle se perd dans un dédale sans réussir à sortir la tête de l’eau. L’exil ne lui a pas apporté une rédemption.

Les démons du passé usent les pensées de Vic. L’arrivée d’Axel Redfox, le bad boy biker, tatoué bouleverse son univers. Leur rencontre met le feu aux poudres. L’armure se craquèle. Le jeu du chat et la souris instaurée doucement désamorce la noirceur des cadavres dans le placard. L’humour se distille par touche très agréable. Le charme agit. Il est moins prononcé que pour les autres tomes de la saga Nos infinies, mais il est là. La souffrance submerge la toile de fond. Trop peut-être…Trop de luttes… Mon ressenti s’en mange un peu dans l’aile. Une boule subsiste tout le long de la lecture. Une boule qui serre l’âme et le coeur. Je n’ai jamais vraiment pu m’en détacher. La romance permet de ne pas totalement sombrer. Elle s’avère magnifique, intense…

La rencontre étonnante entre la Petite sirène et Superman, une bouffée d’espoir et d’amour dans un ballet de drames et de traumatismes qui poussent à faire le ménage dans ses démons. Les émotions s’entrechoquent. Les coeurs virevoltent. Nos infinies confusions entraînent dans une romance où le sort semble se noircir pour mieux apprécier la lumière.

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

Alfreda Enwy (Auteur)
Publication : 29/08/2018
Pages : 320
Éditeur : Milady
Collection : Milady Emma
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *