Awake par Natasha Preston

Critique roman: Awake par Natasha Preston

Natasha Preston parvient à chacun de ses romans à faire naître une multitude d’émotions. La Cave et Le Week-end ne m’avaient pas laissée insensible. Imparfaits mais suffisants pour marquer l’esprit, j’étais curieuse de lire son nouveau thriller young-adult. Awake possède un je ne sais quoi qui a attiré mon regard. (en dehors de sa couverture toute aussi magnifique que les précédents récits sortis aux éditions Hachette). Ai-je succombé? Réponse après la présentation.

☙Synopsis:☙

Noah, c’est le nouveau du lycée. Il est beau, calme, mystérieux. Et il n’a d’yeux que pour Scarlett, chargée de l’aider à prendre ses marques au lycée. Très rapidement, elle tombe sous son charme. Et pourtant, la voix qui sommeille en elle lui crie de se méfier. Noah, si parfait, lui cache quelque chose, elle en est persuadée.
Au même moment, Scarlett, qui ne se souvient de rien du tout concernant son enfance, commence à se remémorer des fragments d’un passé qui la terrorise. Un passé que ses parents lui ont caché… et un secret qui pourrait la tuer.
Entre mensonges et manipulations, à qui peut-elle faire confiance ?



☙Mon avis:☙
Natasha Preston est à mes yeux une auteure en dent de scie. Je m’explique, ses romans ne me font pas craquer à l’unanimité et ils m’offrent même parfois un sentiment mitigé. Pourtant, ses mots dégagent un charme qui pousse à revenir, à retenter l’aventure.

Awake permet de partir à la rencontre de Scarlett et Noah. L’auteure guide la trame via une narration à la 1ère personne et avec l’alternance des points de vue des deux héros. Au fil des chapitres, le lecteur apprend à les connaître. Les deux adolescents ont le même âge. Seize ans. Ils ont la fougue et les interrogation de leur jeunesse. Peut-être est-ce pour cette raison que le ton semble s’adresser davantage à un public de la même tranche qu’à un lectorat plus âgé? Je ne sais pas. Je me suis posée la question… Ou le manque de développement dans leurs caractères? Quoi qu’il en soit, je suis restée sur ma faim.

Noah vit loin du monde moderne, la télévision, les jeux vidéos ou encore le cinéma sont des mystères pour lui. C’est comme si une bulle temporelle l’avait capturé. Comme si il vivait à une autre époque. Scarlett, elle n’a plus de souvenirs depuis ses quatre ans. Un événement a transformé son existence à jamais. Les deux destins par la force des circonstances se retrouvent lier.

J’ai eu des difficultés à m’attacher aux personnages. Et c’est quasiment rédhibitoire pour moi. Mes émotions s’en sont retrouvées impacter. La profondeur de leurs traits est survolé, absente et empêche de rentrer totalement dans l’intrigue. Néanmoins, le récit possède des atouts qui permettent de tenir jusqu’au bout.

Le couple formé par Scarlett et Noah détonne. Face au danger, leurs actes, leurs réactions sont réalistes. Leur vie croisée donne à réfléchir sur des thèmes comme l’embrigadement et les sectes. L’auteure apporte le tout habillement sur fond de manipulations et mensonges. Il manque simplement cette étincelle pour tout emporter sur son passage. 

☙Ma note:☙

🌟7/10🌟

☙Informations:☙

Autres romans de Natasha Preston:
La cave

Le week-end

Le week-end- Natasha Preston

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *