[Top] Les films d’horreurs horrifiques spécial N’Halloween

Halloween, je pense tout de suite à Jack Skellington et aux slashers. Oui, je sais, étrange comme idée, ne cherchez pas à comprendre les méandres de mon esprit. J’avoue, je regarde nettement moins de films d’horreurs que dans ma prime jeunesse. J’ai moins l’occasion de me glisser devant un écran pour me coller des frissons à coups de massacres et d’hémogobline. J’ai des titres que j’adore, qui se bonifie avec les années. Des incontournables pour une soirée frisson comme Halloween. La nuit du 31 octobre inspire peur et horreur. Les plus sensibles auront de belles frayeurs. Les enfants se déguisent pour chasser les monstres en leur ressemblant. C’est la nuit de toutes les créatures effrayantes telles les suceurs de sang, les loups garous, les sorcières, ou autres êtres extravagants leur lien commun tient dans la mort, la peur et le sang.

Hellraiser le pacte (Hellraiser) (1987) de Clive Barker

Une boîte qui renferme un univers horrible tout en étant plaisant. Quelle idée d’ouvrir ce cadeau Pandorien. Repose ce truc malheureux!!!! Mon préféré dans tous les volets, étrange, déroutant, angoissant, dérangeant et bizarrement entre deux mondes. Où comment regarder un clou avec une autre vision de l’objet. J’ai froid rien que d’y repenser. Et puis CLive Barker, je l’aime en cinéaste comme en auteur, cette oeuvre cinématographique est imparable pour mes frissons.


Nosferatu, le vampire (1922)de Friedrich-Wilhelm Murnau

Un petit bijou qui a toujours le don de me donner envie d’enfouir mon nez dans mon doudou et de me blottir fort, fort sous la couette. Les images bluffent par leur réalisme. L’ambiance pèse, elle instaure un sentiment de frousse avec ses silences. Il a veilli mais nom d’une noisette le vampire demeure terrifiant.



La fiancée de Frankenstein (1935) de James Whale


Un seul nom: Boris Karloff!!! Si je devais retenir un seul acteur dans ce film, ça serait lui, son charisme et les sentiments qui ont vu le jour en le voyant dans son rôle resteront gravé à jamais dans ma mémoire. Un classique dans son genre. Frankenstein est attachant, il parvient à vous séduire, à vous faire trembler en un tour de main. Le visuel comme l’histoire sont magnifiques. Les émotions dépeintes, le monstre, les rebondissements, les personnages la liste est longue pour les raisons de voir la Fiancée de Frankenstein. Les décors, le maquillage sont impressionnants pour l’époque.


Le Bal des Vampires (The Fearless Vampire Killers ) (1967) de Roman Polanski


Un film de vampire qui doit être l’un des premiers que j’ai eu l’autorisation de voir. Il m’a marqué par la prestance de Sharon Tate par ses suceurs de sang. Un régal d’humour second degré, limite comédie certes il réussit à prendre l’aspect d’une farce macabre séduisante. La scène du bal m’a marquée par ses couleurs, sa mise en scène. Un décalage dans le top diront certains, je m’en fiche, pour moi, Halloween est une fête sombre, effrayante, froide tout en étant drôle comme ce Polanski.


Massacre à la tronçonneuse (The Texas Chainsaw Massacre) 1974 de Tobe Hooper


Un peu comme Souviens toi de l’été dernier, un groupe d’amis va vivre un massacre. L’effet psychologie de l’histoire, ce qu’elle suggère m’a nettement plus traumatisé que les images en elle-même. L’enfer qui se laisse entrevoir, l’ambiance noire, sombre et le personnage du tueur Leatherface triste et cruel est un cauchemar vivant. Puis comment passer à côté de Marilyn Burns qui hurle pendant plusieurs minutes.


Christine (1983) de John Carpenter


J’aime autant le livre de Stephen King que le film de Carpenter malgré les différences entre les 2. Pour moi, ils se complètent. Christine m’hérisse les poils de froid. Une voiture qui a une âme. Un adolescent rebel. Un air de Carrie version masculine. La musique, les situations, le personnage d’Arnie et Chrisine valent le détour.


Vendredi 13 (1981) de Sean S. Cunningham


Le personnage de Jason m’a toujours glacé d’effroi. L’ambiance angoissante me sert toujours le coeur. Un des meilleurs films d’horreur quasiment indissociable de la nuit d’Halloween pour moi. Le pourquoi du comment, je ne regarde plus les caves et les masques avec des yeux innocents. Gniaaaa.


Halloween, La Nuit des Masques (1979)de John Carpenter.


Michael Myers, l’un des pires croques mitaines. Si vous avez une frère, vous devez avoir eu le même frisson que moi d’imaginer ma fratrie se pointer dans votre chambre et vous poignarder atrocement. Le suspense intenable, des personnages féminins au caractère affirmé et bien trempé comme Jamie Lee Curtis réussissent à rendre angoissant l’ensemble du film. Carpenter signe un chef d’oeuvre sans user d’hémoglobine à foison. Le remake de Zombie a manqué d’être cité aussi dans mon top mais j’ai une nette préférence pour l’original.

La Malédiction de Damien (1976) de Richard Donner

Le gamin de 5 ans qui est la réincarnation de l’antéchrist m’a captivé tout le long de ses aventures. J’avais la frousse et pourtant je voulais connaitre la fin. Gregory Peck est sublime. Le Mal a un visage d’ange qui lui donnerait le bon dieu sans confession? Le meilleur volet des 3. L’histoire angoisse du début à la fin. Les acteurs éblouissent l’écran par leur talent. Oh misère, le gamin m’effraie terriblement.

Cadeau pour votre nuit d’Halloween, un clip de Rob Zombie Dragula (1998 si mes souvenirs sont bons)

J’avais hésité avec Thriller de Michael Jackson qui réussit toujours à me scotcher. J’avais eu des cauchemars à l’époque. Tout en rêvant de rencontrer des zombies, les mystères de l’imaginaire enfantin.
Vous pouvez lire un joli top chez Alexa il est clair, simple et efficace. J’aime assez ses choix. Vous en avez un qui me secoue autrement chez Myscreens plus dans le thriller moins halloweenisque.
Je vous ai proposé le mien avec 9 titres comme le sang neuf, 9 perles de N’Halloween pour moi. Les films d’horreur ont des classiques que j’apprécie normalement pas le 31 ou ils n’ont pas le même impact d’angoisse (L’exorciste, Les Autres) . J’ai hésité à rédiger un top décalé des films qui m’horrifiaient pour des raisons obscures comme Les Visiteurs ou le Projet Blair Witch 2.

Joyeux Halloween. Le meilleur moyen de se coller des frissons par cette belle nuit restera quand même un bon livre (un Stocker, un Barker, un King ou un Weinberg ) Laissez votre imagination prendre le dessus. Vous avez un article sympathique sur comment vous occuper ici.

5 commentaires sur “[Top] Les films d’horreurs horrifiques spécial N’Halloween

  1. Bon, à part Christine (décadence de Carpenter pour moi) et Vendredi 13 (slasher assez pauvre qui ne m’a jamais fait peur) j’avoue que ton classement il a une sacrée gueule quand même! Ca m’a rappelé le dernier regard de Damien… brrrr il m’avait glacé le sang la 1ère fois que j’ai vu la malédiction.

    1. J’ai rougi à la lecture de ton commentaire. Merci :) Christine j’ai un petit coup de coeur particulier pour cette oeuvre et Vendredi 13 pareil. Depuis j’ai eu des frissons nettement plus intense devant d’autres films mais ils restent pour moi impossible à zapper. :)
      Damien est le pire gamin que j’ai pu voir sur grand écran. (en vrai, je pars en courant si je le croise)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *