[Tentation Lecture] The Generations: Alive Tome 1 de Scott Sigler

Les éditions Lumen sont dans mes maisons d’éditions favorites. Je ne vous en ai pas vraiment parlé. Elles ont la talentueuse Shannon Messenger dans leur catalogue. Leur publications ne sont disponibles qu’en version papier. Leur prochaine sortie est pour le 11 février 2016. (Du moins celle qui m’a tapé dans l’oeil…)

Ce petit nom a ce nouveau bébé? Alive, de Scott Sigler. un thriller fantastique, le premier tome d’une trilogie à suspense. (Rhaaa oui je m’étais promis de limiter les nouvelles sagas avant afin de terminer les anciennes mais certaines ne sont prévues avant des lustres et des lustres… donc ça me laisse du temps pour de nouvelles découvertes.

Synopsis: (version Livraddict)

« J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. »

Alive Editions Lumen

Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.

La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, comment se sont-ils donc retrouvés là ?

De la tension, des intrigue, une belle plume mélangeant selon les lecteurs VO Chuck Palahniuk et de Stephen King, voilà de quoi attiser ma curiosité. Puis j’avoue que le côté enfermé dans un cercueil me fait crisser des dents tout en m’intrigant. Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *