[Musique] Playlist boost fonds nostalgiques et tristes

A l’inverse du trio Al Cvuparmoi et la loutre Chtounet, j’écoute plus des musiques tristes voir profondément glauque et déprimante des esprits noirs, lugubres quand je suis dans le bas de mes chaussettes. Je suis rarement dans les musiques entraînantes. Cherchez pas, je trouve que les notes me permettent d’évacuer, de laisser libre court à une partie du poids des nuages qui pèsent sur mes épaules. En vrai, même quand je ne touche pas les tréfonds de la nature humaine, je tiens à tous ces morceaux, c’est mes recharges, mes notes pour booster tout relâcher. Plusieurs titres risquent de rendre chèvre ou de refléter mon vieil âge, ils sont superbes chacun dans leur style.

Farewell Angelina de Joan Baez

Joan Baez – Farewell Angelina (Live 1966) par Asheley

Novocaine for the soul de Eels

Hurt de Johnny cash

For my brother de Blu October

I need some sleep de Eels (vous vous souvenez de Shrek? )

Tears  de x-japan

Street of Philadelphia de Bruce Springsteen

Blowin’ in the Wind de Bob Dylan (1963)

Saigon Bride de Joan Baez (1967)

Il y a ton sourire de Saez

Lovely Bones le titre m’échappe

Forgiven de Within Temptation

Voilà un petit pan de ma playlist. J’en oublie à n’en pas douter. J’aurai pu citer du Roch Voisine, du Patrick Bruel ou du Suzanne Vega.
Et vous pour vous remonter le moral ou les batteries vous écoutez quoi? chanson joyeuse ou triste?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *