Military man -Julie Christol

Critique roman: Military man -Julie Christol

Une romance dans le monde militaire avait tout pour me plaire. Ajoutez une reconstruction suite à un traumatisme, ma curiosité était piquée…

☙Synopsis:☙

Lorsqu’elle avait vingt ans, Charlie a subi un viol qui a bouleversé sa vie. Pour oublier et tenter de se reconstruire, elle s’est plongée à corps perdu dans son travail de journaliste. Et c’est désormais sous des habits trop larges qu’elle dissimule sa féminité pour échapper aux regards des hommes.

Envoyée en reportage sur le porte-avion USS Roosevelt, elle rencontre Camden, jeune et séduisant pilote de chasse. Alors qu’elle veut seulement faire son métier et réussir son reportage, le militaire, lui, veut découvrir la véritable Charlie.

Intrigué par cette reporter passionnée mais mystérieuse, Camden jure de percer l’armure que Charlie s’est forgée. Mais la jeune femme acceptera-t-elle de lui livrer ses secrets et de se laisser séduire ? Pas sûr. D’autant que le passé ne semble pas décidé à la laisser revivre…

Dans ses bras, elle retrouve enfin l’envie d’aimer…

☙Mon avis:☙
J’ai un petit faible pour les military romances. En dehors de Maya Banks, rares sont les noms qui s’y essaient en France. Où je ne suis pas tombée sur les bons. (Si vous en avez, balancez les moi en commentaires, je suis preneuse). Alors, le résumé m’envoyait du rêve. Il me tentait. Il promettait un voyage telle Top Gun. L’idée me semblait pleines de promesses.

 

Ma première petite déception a été que le centre du roman n’est pas une vraie romance militaire. C’est davantage le chemin parcouru pour rebondir, pour panser ses plaies. Je m’exprime mal. Charlie, l’héroïne a subi un horrible agression lors de ses vingt ans. Elle a été violée. D’entrée de jeu, la scène marque les esprits en se présentant dès le début du récit. Impossible de passer outre, de ne pas avoir le coeur serré et les tripes retournées. Ses rêves se brisent en un éclair. Issue d’une famille de militaires, son destin était tout tracer. Dix ans après, les blessures et les traumatismes sont toujours là. Devenue reporter pour une revue spécialisée, Charlie arrive sur un porte-avion. Il se dégage une fêlure touchante de ce personnage. Elle m’a émue par sa force, son courage, sa vulnérabilité. Elle m’a secouée. MAIS…

Charlie m’a fait suivre ses pas. Elle m’a retournée face à sa rencontre avec Camden, un lieutenant-colonel. Après une aversion dont il ne cache rien, il perce rapidement la carapace stricte, chignon, grosses lunettes de l’héroïne. Il dépasse ses barrières, les pourquoi de ses vêtements informes, de ses masques pour se rendre invisibles au yeux de tous. L’attitude du héros est imbuvable au départ, puis se modifie doucement.

Je m’attendais à une plongée dans le vie militaire, à une confrontation entre la face civile de Charlie et la carrière de Camden. J’ai vite déchantée. Rien de bien détailler. Rien de vraiment piquant pour ma curiosité et ma soif de military romances. Je le regrette. Cette absence nuit au potentiel du roman. Les étincelles se retiennent. Camden qui dégageait un fort attrait se voit presque trop doux, trop en retrait pour vraiment me faire craquer. Je suis restée sur ma faim. Le militaire perd de sa splendeur. Il est en charme retenu. Et moi aussi…

L’histoire se penche (en survol) sur comment une femme peut se remettre d’un traumatisme, se reconstruire, avancer et trouver l’amour. MAIS… Charlie pas ses choix, ses revirements, ses changements d’attitudes m’a laissée perplexe. Elle a connu très peu d’hommes. Camden déboule dans son existence, elle se transforme rapidement en bombe du sexe. Les scènes d’ébats sont nombreuses, trop? J’ai bloqué. Peut-être bêtement, néanmoins, j’ai bloqué. Les abus sexuels sont abordés d’une manière qui m’a fait tiqué. L’occasion de traiter les violences, les différences dans l’armée auraient pu être très intéressantes. J’ai guetté en vain…

Des petits riens accumulés qui m’ont laissé une impression mitigée. Malgré le style fluide, agréable et addictif de l’auteure, je n’ai pas réussi à apprécier plus que de raison Military Man. Les chapitres s’occupent essentiellement des liens entre Charlie et Camden. La romance ne s’attarde pas vraiment sur le parcours pour se reconstruire de l’héroïne. Dommage. Je reste sur un sentiment d’inachevé, de promesses inexploitées, de thèmes abordés riches et complexes mais survolés.

☙Ma note:☙

🌟7/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Julie Christol
432 pages
Editeur : City Edition
Date de parution: 8 novembre 2017
Collection : CITY EDITIONS
Prix: 17,90 euros
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *